jeudi 18 septembre 2014

Entre bonheur et tristesse

Une journée très contrastée commence.
D'abord, le soleil qui commence à se lever donne au firmament des couleurs joyeuses. Mais malgré les 25° degrés promis, il ne fait pas encore très chaud,
J'ai besoin d'un breuvage qui réchauffe et qui réveille, ce sera le Yunnan grade exceptionnel griffé Source de Lumière. Tandis qu'il infuse, des souvenirs émus me reviennent : http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2013/06/deuxieme-week-end-de-juin-le-bonheur.html . A ce moment-là l'année dernière, petit Dragon d'eau allait arriver, aujourd'hui, c'est l'inverse, vendredi il retournera à Taipei... 
J'ai donc choisi la théière et la tasse à son effigie et une musique typique de méditation, qui me fait vivre intensément l'instant.
Pour prolonger cette sérénité, un Daehsan Naokcha griffé ThéÔdor
et un peu de lecture pour prolonger la méditation.
La plupart des poèmes sont consacrés à la cérémonie du thé. Tous sont illustrés par une calligraphie. Il est temps maintenant de rejoindre la cuisine pour préparer un dernier souper pour le petit Dragon et ses parents, vendredi il retourne à Taipei, avec sa maman d'abord, son papa prolonge un peu son séjour parce la bonne nouvelle, c'est qu'ils s'installeront à Bruxelles dès le mois de juillet 2015.
Malgré cela je suis triste, et pas vraiment très concentrée sur ce que je fais, j'avais même oublier d'apporter la salade de tomates courgettes à table.
Il fait encore suffisamment bon pour prendre ce dernier repas dehors.
Les voilà enfin et c'est un petit Dragon affamé
qui arrive en droite ligne d'Alsace.
Son papa qui sait que le Gewurztraminer est le seul vin que je bois m'en a ramené ... 6 bouteilles. J'espère que je ne le consommerai pas au même rythme que le thé!
Petit Georges n'y a pas encore droit, par contre il reçoit un glaçon... que c'est bizarre 
Pas de thé avec le repas mais bien le contenu de la dive bouteille. 
Pour petit Dragon, c'est encore de l'eau.
Pendant que les grands continuent leur repas, c'est trop long de rester assis,
j'explore mon environnement.
Mais je n'oublie pas la balançoire.
Comme c'est gai maman.
Mais que se passe-t-il ?
C'est mon papa qui se balance aussi.
Eh bien, il m'épate ! Nanny dit que ça s'appelle retomber en enfance...
On disait que c'était un fondant au chocolat un peu trop fondant, j'en ai raté des choses aujourd'hui! Heureusement il y a LE gewurztraminer, j'en suis à mon 3e verre, MERCI Claude, il est top, top, top.
Le petit Dragon adore et n'en fait qu'une bouchée.
Mais qu'est-ce que papa m'apporte là ? Nanny appelle ça un seau à glace.
Non, pas question de renverser le seau sur la tête de mon petit Dragon !
Mais papa lui montre comment "faire pleuvoir des glaçons"... Il en a des idées!
Et cela l'amuse drôlement!,
malgré les mains glacées, tout y passe. Il fait noir maintenant, la lune ne s'est pas montrée, il est temps d'aller à l'intérieur.
Pas pour longtemps malheureusement, le gong annonce l'heure du départ.
Une séance de bigs bisous qui m'écrase la joue etfait rire son grand-père.
Et des bisous-chatouilles qui amusent petit Dragon.
J'ai bien essayé de ne rien lui montrer, mais je ne contrôle pas mes émotions au moment de nous quitter pour longtemps, mon bébé d'amour semble tout étonné, cela a du bon de vivre seulement l'instant... Au-revoir petit Trésor, tu vas commencer ta scolarité à Taipei et tu la poursuivras ici l'année prochaine, j'ai hâte de voir cela ! Je n'ai pas le courage de poster ce billet ce soir, ce sera pour demain... Tu me manques déjà très beaucoup !

dimanche 14 septembre 2014

Grandes retrouvailles à la veille de la rentrée académique

Ce matin, réveillée aux aurores, j'ai commencé par mes rituels : thé-santé d'abord.
Puis, parce que le 14 est une date qui a transformé ma vie, je me suis préparé un Milky Oolong griffé ThéÔdor préparé dans cette théière-anniversaire et savouré en écoutant Marie Laforêt, CADEAU en particulier.
Théière très symbolique dont j'explique les symboles ici: http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2008/08/date-symbolique-thire-symbolique.html . Retour en cuisine, j'ai encore des choses à peaufiner.
Comme par exemple l'accompagnement du blanc-manger végétarien : faire bouillir de l'eau et ajouter le Caramel au lait (Lupicia); pendant ce temps, éplucher les pommes, les couper en morceaux.
Le déposer dans le panier troué de l'auto-cuiseur, elles cuiront en s'imprégnant de l'infusion de thé. Et je ne vous dis pas les parfums dans la cuisine.
L'heure des grandes retrouvailles a sonné, notre apéritif est composé de Me Faltas (ThéÔdor) parce qu'elles m'ont manqué ces 3 donzelles et que c'est l'apéritif préféré de Sarah.
Elle m'a ramené le fameux "liquid smoke", introuvable ici, et un petit sachet de thé qu'elle a ramené du Canada, merci super Zouzou, je suis curieuse de découvrir ce liquide particulier, mais j'attendrai que tu reviennes pour cela, quant au thé, je pense que ce sera dur.
Pendant que les 2 "petites" papotent, la grande est plongée dans mes livres de cuisine, repérant les futures recettes.
Il est temps de passer à table, boulgour, que j'ai fait gonfler dans de l'eau au Bollywood, auquel j'ai ajouté des raisins infusé au même thé, du tofu fumé mangue-curry et des poireaux au curcuma. Tout autour de la couronne, des graines germées de luzerne et de poireaux.
A l'avant-plan, ce qui aurait dû être une terrine aux 2 choux... Si le goût y était, c'est un ratage intégral au niveau de la présentation, j'ai pourtant suivi la recette à la lettre mais manifestement il n'y avait pas assez d'agar-agar. Sarah m'a dit que c'est un ingrédient assez difficile à apprivoiser...
J'attends avec impatience les commentaires de ces 3 pros en cuisine végéta(l)rienne. 
Le top fut le clafoutis aux carottes et la purée de brocolis au pesto maison. Dans les verres, du Genmaïcha griffé Cha-Hu-Thé. La conversation est animée, tournée principalement autour des voyages de Lili cet été : Maroc, Indonésie et Sud de la France, du voyage de Mimi qui commencera le 25 : au programme : Japon, Vietnam, Birmanie et Thaïlande puis un bref passage par la Belgique avant de repartir pour Washington.
Magnifique ambiance, j'aime les voir manger avec appétit.
Comme dessert, le fameux blanc-manger et la compote au même thé.
Et en accompagnement ce fameux Chufa de souchet qui m'avait tellement intriguée.
Lili nous lit la composition de ce liquide très particulier : "Le souchet est une plante vivace à tubercules qui appartient à la famille des papyrus". C'est un liquide épais à la saveur assez bizarre, je rechercherai quelle recette réaliser avec ce liquide. La suite de cette journée magique se passe dans mon salon bleu-thé. 
Première photo assez gag : Alexandre est parmi nous... oui, oui, le blondinet à droite, c'est lui à côté de Sarah
C'est pas tout cela, il est temps de trinquer. C'est au tour de Sarah de raconter ses fabuleuses vacances entre New York et le Canada, la prochaine fois elle emmenera ses photos.
Ce Prune vert fait l’unanimité. Merci aux 2 sœurs, la prochaine fois, c'est vous qui le découvrirez.
Je ne sais si c'est le thé qui a provoqué ce qui suit, ou le bonheur de nous revoir
mais le trio décide de laisser une trace particulière
dans mon livre d'or.
Chacune a son tour note un mot et un seul.
Je connaissais déjà les partitions à 4 mains,
je vais bientôt découvrir ce texte à 3 mains. Et à voir leur air, je ne vais pas m'embêter !
Après cet épisode créatif, il fait soif !
Merci Zouzou chérie pour cette esthétique photo.
Et à toi ma Mimi pour tes commentaires sur ce thé. Il est déjà temps pour Élisa de nous quitter, C'est la dernière fois avant longtemps qu'elles seront trois.
J'avais espéré qu'on puisse dîner dehors, cela n'a pu se faire pour cause de météo belge, heureusement on a pu goûter sur la terrasse. C'est Mimi qui a choisi le thé, le Milky Oolong !
Et le moon cake assorti.
Oui ma Zouzou, profite de ces timides mais bienfaisants rayons,
une fleur parmi les fleurs... C'est à leur tour de s'en aller, Joan Baez les attend ce soir !
C'est avec beaucoup d'émotion que je découvre leurs élucubrations, je vous reconnais bien là mais que vient donc faire ici Frankenstein ?... Moi aussi je vous aime mes chéries, merci pour ces moments magiques, hors du temps, si chaleureux ! Mimi, ici tu peux dire Tchin-tchin... mais abstiens-toi au Japon (= message codé!)
Il fait encore très doux, le ciel m'appelle sur ma terrasse.
Je ne résiste pas, je m'apprête à découvrir ce Thé noir à l'érable. Parfum fleuri très prononcé mais je suis très étonnée par les conseils de préparation : 100°, 3 à 7 minutes.
Je suis très heureusement surprise, aucune amertume, un bouquet de fleurs sort de la théière, saveur fleurie très douce.
Les feuilles infusées sont parsemées de ces mêmes fleurs. MERCI ma Zouzou, ce cadeau réchauffe mon vieux cœur rajeuni grâce à vous 3 aujourd'hui !
Même si le ciel est toujours aussi beau, il commence à faire plus cru, je regagne donc mon cocon qui résonne encore des rires des 3 "loupiotes", de leurs bons mots et de leur grande gentillesse. Demain, c'est la rentrée académique pour les 2 grandes. Finies les vacances, mais à vos agendas, pour recommencer ce genre de festivité!