samedi 9 février 2019

En vérité je vous le dis, le paradis existe, j'y étais!

Il faisait doux quand je me suis rendue, assez excitée, à la gare, 
que se passe-t-il encore ? J'espère seulement que les travaux ne dureront pas trop longtemps…
Le train a déjà 5 minutes de retard et ma correspondance est à 11h08, je l'ai donc ratée sauf si lui aussi est en retard. 
Je devais arriver à 11h35... 
C'est sous un beau ciel bleu ensoleillé que j'arrive dans ce petit coin du Japon si cher à mon cœur. Je me sens si bien dans ce lieu empreint d'authenticité et de zenitude. 
Premier thé, un
Bio Go En très frais, qui me fait penser à du Gyokuro avec des notes d'asperges… 
Les tendres feuilles infusées sont très bonnes à manger. 
Admirer l'harmonie des couleurs de ce tableau odorant avant de le déguster : 
makis au légumes et scampis, 
salade subtilement assaisonnée et thon cru, 
légumes croquants comme je les aime, 
agneau rosé sur un lit de petits légumes, un régal 
sans oublier la traditionnelle soupe miso et le riz. 
Pour clôturer ces moments d'émotions gustatives, un gâteau au chocolat accompagné de quelques fruits frais et d'un thé grillé au yuzu, belle harmonie entre le chocolat gourmand et cet agrume exotique qui parfume délicatement le thé. Ici se termine l'immersion au pays du soleil levant. Ce lieu où la cuisine authentique aux saveurs subtiles  a le goût du travail réalisé avec amour des produits et de la nature dont ils sont issus… 
Cet ikebana évoque la douceur, notre astre préféré comme dit Cathy est très présent aujourd'hui, nous partons maintenant pour l'Empire du Milieu  
chez
Biochi plus exactement. J'ai un pincement au coeur en pensant à son frère que notre chère Anne-Marie m'a fait découvrir lors d'une mémorable balade de fin d'année : https://la-theiere-nomade.blogspot.com/2014/12/encore-et-encore.html 
Endroit qui évoque la sobriété, la première partie est le comptoir avec à droite des objets du thé authentiques, jamais vus ailleurs 
et à gauche des jarres refermant des trésors comme nous nous en apercevrons très vite 
en consultant le tableau. Je me souvenais d'un fabuleux thé blanc du Yunnan, j'espère le retrouver ici… 
Cathy me présente Jef Janssens, le maître du lieu, il émane de lui un calme absolu qui m'impressionne. 
Notre choix se porte sur un thé blanc infusé dans un zhong. 
Ce n'est pas le
Yunnan Moonlight de mes souvenir mais le White feather, ces plumes blanches portent bien leur nom ! Nous nous installons dans la partie salon 
il n'y aura pas que du thé à consommer… 
Toujours ces mêmes gestes, 
lents et mesurés. Que nous réserve ce nectar couleur miel ? Une intense émotion gustative ! Il est incroyablement doux et sucré. 
Nous ne comptons plus les passages de ce nectar qui donne maintenant des notes légèrement boisées 
accompagné de ces petits biscuits secs pas terribles malheureusement pour moi, ils avaient un goût de cacahuètes que je n'aime pas, je me suis rattrapée avec les baozi. 
Les Belles ont tout donné, elles ont bien changé et ont droit au repos éternel… 
Notre deuxième choix se porte sur cet énigmatique
Wild purple issu de théiers sauvages de plus de 300 ans. Les feuilles torsadées sont d'un camaëu de bruns assez foncés. 
Dans la théière ébouillantée, elles dégagent déjà un parfum boisé assez doux, cela promet.  
La grande douceur se confirme avec en plus des notes de fruits cuits. 
Jef, toujours très attentif, ne laisse jamais nos bols vides longtemps. 
Cathy et moi sommes vraiment impressionnées par ce que nous offrent ces très vieilles dames au doux nom de pourpre sauvage ! Nous avions plusieurs choses à fêter chère Cathy, ce le fut en beauté, MERCI pour cette belle amitié, et tout ce que j'apprends chaque fois qu'on se voit… 
Je voulais des cochons, je les ai, mais je ne m'attendais pas à ceux-là ! 
Et ceux-là se mangent : un baozi aux haricot rouge et un baozi aux œufs, 
un vrai régal... Ah si je pouvais les réaliser !
Celui-là par contre ne se mange pas mais va changer de propriétaire.  Ceux-là par contre n'étaient pas destiné à la vente... en principe.
Ils sont quatre et représentent les 4 saisons, on remplit l'auge d'eau et on y jette délicatement les pièces porte-bonheur, une fontaine de Trevi orientale en sorte... Même au paradis, le temps s'écoule trop vite, il faut penser à retourner sur terre 
pour garder des traces de ce fabuleux séjour, 
ces
Plumes blanches changeront de main, 
une autre jarre les attend... Ainsi que quelques très vieilles feuilles… J'ai raté le train du retour, il partait au moment où j'arrivais à la gare, il était à l'heure celui-là, j'arriverai donc bien plus en retard que prévu, il faut que je l'annonce à Doudou sinon je le connais, il se fera un sang d'encre ! 
Bien installée dans le train, - j'ai le wagon pour moi toute seule -, je revis avec délice et beaucoup d'émotions cette belle journée qui a dépassé mes espérances... J'en garderai des traces et pas que dans mon cœur, j'ai hâte de le vider de son précieux contenu ! 
C'est dur de quitter le paradis... plongée dans mes pensées, j'ai oublié de descendre à la gare du Nord, me voilà à la gare centrale, j'ai donc perdu le nord mais heureusement le train pour Hoeilaart avait du retard, j'ai donc pu le prendre juste à temps ! Je suis partie sous un beau soleil, je rentre à la nuit noire, il est 19h44, il y a plus d'étoiles dans mes yeux que dans le ciel et la Belle de nuit est minuscule. Mon mari m'attend avec impatience et inquiétude aussi, "ce n'est pas ton habitude de ne pas respecter les horaires". 
Avant de rejoindre les bras de Morphée, j'installe mes trésors 
Je n'ai pas pu résister à celui du milieu... Ainsi s'achève cette fabuleuse journée au Paradis, et je sais déjà qu'il y en aura d'autres, la vie est pleine de GRANDS BONHEURS, l'année du cochon de terre a commencé en fanfare, MERCI LA VIE !

4 commentaires:

Cathy a dit…

Chère Francine

Merci beaucoup pour cette excellente journée, d'abord tu d'écris si bien les petits plats que comme tu le dis, Koji prépare avec une passion pour les produits... Et pour me remettre dans cette ambiance de salon de thé ZEN !

On remet cela quand tu veux :)

Bon thé :)

Francine a dit…

@ Cathy: ichi go ichi e ! A très vite, bisou

Anonyme a dit…

Encore des endroits magnifiques qui me font rêver !!!
Un grand merci pour le partage du monde du thé.
Bizouille

Francine a dit…

@ Mich.: si tu savais comme je rêve de t'y emmener un jour! Si, si, si cela arrivera, cela doit arriver! Bisou et bons thé en attendant