mardi 29 décembre 2015

Une journée de tous les superlatifs!

Il est des jours qui nous font oublier les scories de la vie, aujourd’hui en est un au-delà des mots…
Il est 8h30, le soleil qui se lève colore le ciel en rose et bleu, prémices d’une belle journée. Commencent mes rituels : 
la musique 
et ma drogue. Mon choix se porte sur un fabuleux  Yunnan white Tea Moonlight 1st grade griffé Biochi.  
Ce n’est pas un hasard mais de merveilleux souvenirs, il y a un an, Anne-Marie et moi franchissions pour la première fois la porte de ce lieu authentique et chaleureux:
http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2014/12/encore-et-encore.html 
Tandis que les Belles se réveillent, j’admire ce ciel comme un bel arrière-fond qui met en valeur les arbres dénudés.
Infusion après infusion, ce Yunnan white donne tout ce qu’il a, la liqueur réchauffe mon corps et fait tant de bien à mon âme, moment de méditation et de reconnaissance envers ces cueilleuses aux doigts de fée. 
Pour que le temps passe plus vite, je voyage dans le temps et dans l’espace : le Moyen Âge en Chine pour retrouver Ci Song, le héros de cette histoire passionnante mais terrifiante aussi. J’accompagne ma lecture d’un Bai Mu Tan qui est loin de donner les notes subtiles du Yunnan white mais qui reste très agréable en bouche. Et compense les odeurs nauséabondes décrites de manière très réaliste dans le livre? J.B. Grenouille a dû vivre ici dans une autre vie... Je suis vraiment captivée  par cette histoire que je n’ai pas vu le temps passer, ma complice du jour devait venir me chercher entre 11h30 et midi, il est 12 heures 15 quand sonne mon GSM, elle est coincée dans un monstrueux embouteillage provoqué par un grave accident, je préviens celle avec qui nous avons rendez-vous dans son restaurant qui ferme à 13h30 normalement… Elle arrive finalement à 13 heures, la route pour Anvers est dégagée, ce qui n’est pas le cas de l’autre côté… 
Il est 13h38 quand nous arrivons enfin dans ce petit coin du Japon, mais ceci est une autre histoire, tellement belle qu’elle vaut un billet séparé.
Et ce n’est pas tout, après le restaurant authentique, un salon de thé typiquement japonais dont je suis revenue les bras chargés, après avoir fait de très belles rencontres et dégusté des thés exceptionnels. Je passe la soirée avec mon mari mais je reviendrai demain. Mais déjà MERCI à Anne-Marie, Cathy et Koji qui nous a régalées de ces plats authentiques, et à Mickaël qui nous a accueillies avec chaleur et nous a fait découvrir des thés improbables…

2 commentaires:

sugi a dit…

Hello Francine :-)
Je vois que ta cuisine avance bien! J'espère qu'elle sera vite finie maintenant! Un four vapeur, voila qui est intéressant je trouve. Dommage pour tes moules qui ne sont pas adapter...et que tu doive acheter un four à part!!
Hooo un resto Japonais et un salon de thé Japonais! J'ai hâte de lire ton compte rendu sur ces lieux :-)
Pour sur j'aurai voulu être une petite souris pour vous accompagner ^^
Pour sur Agnès et moi irons y faire un tour ^o^

Passe une belle soirée et une belle fin d'année!!
Bon thés et à très vite j'espère (tu nous manques, on voudrait tellement te revoir ^^)

Sugi

Francine a dit…

@ Sugi: merci pour tes mots, j'ai rédigé le billet, vous pouvez aller les yeux fermés dans ces deux lieux authentiques, vous ne serez pas déçues. Belle fin d'année à vous deux et à l'année prochaine