dimanche 15 avril 2018

Un week-end en dents de scie!

Une semaine en grande partie passée dans ce monde médical qui me suit de très (trop) près à mon goût pour des résultats en dents de scie alors que je suis de plus en plus disciplinée, je m'étonne moi-même... 
Le seul moment de vraie détente a été de partager un repas chinois avec mon amie Fanou et ses adorables Twins pour fêter - avec un peu de retard- leur anniversaire. Le week-end s'annonce printanier, 
malgré un ciel très gris d'où émerge le soleil voilé par une légère brume. Mes rituels dont je ne peux me passer, comme une mise à distance des scories de la vie. 
Dans la tasse, un délicieux Jungpana, dont le nom signifie refuge du monde dans les oreilles, la voix unique de Jean Ferrat et dans le coeur, cette forte émotion, nous sommes le 14, une date qui a changé ma vie... En portant à mes lèvres ce breuvage, je constate que les saveurs changent avec le temps, il est du printemps 2017, et alors que les premières infusions donnaient des notes fleuries très fraiches, ce sont maintenant des notes fruitées qui se dégagent de cette liqueur brillante. Et mon esprit vagabonde sur les contreforts de l'Himalaya : où en sont à présent ces plantations et surtout les cueilleuses, on n'en parle plus, j'espère qu'elles seront un peu mieux traitées, leurs mains de fée doivent être récompensées, je pense à elles chaque fois que je prépare cette boisson mythique... 
Tandis que j'achève ma deuxième théière, je prépare à froid un autre Darjeeling de printemps 2017, le Giddapaharta, très différent du Jungpana que m'a fait découvrir mon amie Carine à son retour de là-bas : http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2017/08/de-la-tristesse-au-bonheur.html. Il sera parfumé par mon fruit rouge préféré... 
Elles sont hollandaises et dépassent de très loin les Wépion et les gariguettes. Et à propos des vraies Wépion, au journal hier, on a parlé de leur arrivée, (j'en ai acheté dès que je les ai vues il y a quelques jours mais elles étaient quasi sans parfum et assez fades).

J'ai failli m'étrangler en entendant le commentaire d'un agriculteur qui se plaignait du temps trop instable pour la culture en plein air mais, tout fier, il a parlé de sa solution : "Je vais les délocaliser dans le sud de la France, cela fait des années que j'ai le savoir-faire, elles auront donc le même goût mais seront plus parfumées"... Il oublie seulement un "petit" détail, le terroir ne sera certainement pas le même ! Cela donnera donc des fraises "à la manière de", c'est pareil pour les thés, entre autres les Long Jing cultivés dans une autre province, le sont pourtant "à la manière de" mais n'ont pas la même saveur ! 
J'ai enfin vu les deux "oiseaux à poils" ensemble au restaurant mais ils sont collés l'un a l'autre et seule un morceau de queue dépasse ! 
Apéritif de midi, une belle Mousse de Jade 
et une deuxième... 
que je pensais d'abord savourer sur la terrasse mais il ne fait pas assez chaud à cause d'un petit vent frisquet, ce sera pour cet après-midi. 
Il est plus que temps de nettoyer la table 
et la terrasse jonchée de l'enveloppe des graines de tournesol, mais je vais attendre que les boules soient toutes mangées. 
Un petit tour de jardin pour enlacer mes arbres, m'imprégner de leur énergie et constater avec bonheur que les plants de pivoines ont fini d'hiberner, il y a du travail ici aussi! Les premières asperges à la flamande comme dîner  et me revoilà sur ma terrasse
où à mon grand étonnement le thermomètre indique 21°, je n'ai pas l'impression qu'il fasse si doux, j'ai mis un pull tantôt pour aller au jardin, mais tant mieux ! 
Thé et lecture. La brique de Jean d'O, Dieu, les affaires et nous qu'à l'époque, après en avoir feuilleté quelques pages liées à la politique française, je n'avais pas achetée. Cela ne se lit pas comme un roman même si le style pourrait y faire penser, c'est brillant, érudit dans ses comparaisons entre l'Histoire, la grande, et les comportements de ces petits élus qui n'ont aucune vision à long terme: myopes, ils ne voient pas plus loin que leur prochaine élection quitte à tout promettre pour se renier. Il m'a fait revivre 50 ans d'histoire politique qu'il commente avec humour parfois, avec lucidité toujours. Il est surtout visionnaire, tout ce qu'il émet comme hypothèses pour le futur, sont des réalités aujourd'hui ! Les cheminots, la poste, les pensions pour ne citer que ces 3 brûlots du moment en étaient déjà à l'époque de Mitterrand et Chirac... On peut faire un copié/collé de ce qu'il en disait à l'époque sans en changer un iota ! 
Mon goûter et toujours ces pages qui relatent des faits pas toujours (pour ne pas dire presque jamais) glorieux : promesses démagogiques, jamais tenues : renoncements voire reniement ; querelles d'ego, drames et mensonges, suicides, j'en passe et des toute aussi mauvaises. Je passe la soirée avec mon mari que je n'ai pas vu de la journée. En plein souper, il se met à tomber des cordes, c'était très violent avec des coups de tonnerre impressionnants mais heureusement cela n'a pas duré. Waterloo et Braine l'Alleud par contre... 
Ce dimanche, le ciel semble apaisé, de beaux nuages blancs épais et un peu de bleu. Le soleil brille. 
Mes rituels : musique de méditation, mes gris-gris symboliques tandis que l'eau frémit dans la bouilloire. 
Dans la tasse, la saveur grisante du Long Jing qui me fait tourner la tête. Mais ne m'empêche pas de méditer au son de cette musique envoûtante. 
Je n'ai rien à préparer pour ce midi, mon mari m'invite au Château du lac. Une deuxième infusion de ce Puits du Dragon interrompu par des ombres, des nuages gris voire noirs obscurcissent en partie le ciel encore bleu. 
Sur ma terrasse, c'est pire encore, il fait un temps de saints de glace... Un repas gustativement très inégal malheureusement mais le spectacle au-dessus du lac compense. 
J'ai envie de rentrer, je suis en manque mais il y a du thé ici, je demande un thé noir du Yunnan, en voyant cela, je signale que c'est un thé indien, pas chinois. Il m'est répondu que le seul autre est un Breakfast. Je garde ce Darjeeling, je n'aurais pas dû ! Une saveur très astringente, âcre même un coup à se taper un ulcère à l'estomac !, je ne vide pas ma tasse, le serveur me demande pourquoi et en entendant ma réponse me conseille d'y mettre du sucre pour l'adoucir...
En rentrant, un passage sur ma terrasse pour admirer le merisier en fleurs mais je ne me sens pas trop bien, je suis envahie de crampes d'estomac qui m'empêchent de digérer mon repas, un comble ! Et je n'ose plus me préparer ma drogue, je me rattraperai mardi... Bonne rentrée des classes demain pour le dernier trimestre, sauf petit Georges encore en vacances jusqu'à dimanche prochain, aux sports d'hiver avec ses parents, chacun ses goûts...

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Francine,
Je serai à Bruxelles le week-end prochain et j’en suis très heureuse! Pourriez-vous vous me recommander un bon salon de thé ?
Un grand merci par avance.
Bien à vous
Gladys

Francine a dit…

@ Gladys: c'est avec plaisir que je réponds à ta demande: je t'en recommande deux aux univers très différents:
Unami, rue du Bailli, 97 à Ixelles, ouvert du lu au sa de 10 à 19 heures
www.unami-store.com
Tea for two: Chaussée de Waterloo, 1060 Bruxelles, ouvert du ma au sa de 11 à 18 heures et le dimanche de 12 à 18 heures - www.teafortwobruxelles.be avec possibilité de boire et manger dans un tout petit jardin
Bonne journée, bons thés

Anonyme a dit…

Merci mille fois Francine, j’aurai une pensée pour toi en savourant mon thé !
S’il fait beau, nous choisirons probablement tea for two...pour le jardin...
Amicalement
Très bonne journée
Gladys

Francine a dit…

@ Gladis: Bon choix parce qu'il va faire printanier mais je te conseille de réserver, ce lieu est très couru... S'il n'y a plus de place dehors, je te conseille le mini salon... bleu si vous n'êtes que deux, c'est là que, dans une autre vie, j'allais corriger les mémoires de mes étudiants. Tu me diras quoi ... si tu le souhaites! Belle journée et si j'étais en meilleure santé, je passerais samedi mais...

Anonyme a dit…

Oh que cela m’aurait fait plaisir de t’y rencontrer Francine! Il y a si longtemps que je suis fidèle lectrice de ton blog. J’ai tant appris grâce à tous tes billets! Une autre fois peut-être...Quand tu iras mieux !
Nous réserverons, c’est plus prudent, et je te promets un petit compte-rendu.
Très bonne soirée
Gladys

Fab a dit…

Coucou, je reprends ma lecture...j’ai bien ri..à propos du thé « chinois » d’Inde....