mercredi 14 octobre 2015

Encore une superbe journée d'un anniversaire improbable...




Il est des dates qui revêtent un sens particulier, celui de bouleverser la vie et pour moi, le 14 en fait partie…
Même ce ciel gris, je le vois tout bleu, mon âme exulte !
Dans cet écrin, LE Tumsong, ce thé du Jardin des Cœurs heureux.
Un fond de boîte… 
Tandis que l’eau chauffe, s’égrènent les notes du violoncelle, mon instrument de musique préféré. 
Tout en dégustant ce nectar, je repense à la belle histoire de ce thé racontée par l’Insolent parisien : "Les populations de cette région de Darjeeling appelée Vallée d’Or vénéraient entre autres divinités une déesse hindoue du nom de Tsampa Devi. Un temple qui lui est dédié se situe sur une pente escarpée qui s’étage entre 800 et 1700 m. d’altitude, offre une vue fantastique sur la majestueux Kanchenjunga. C’est à cet endroit que le thé de Tumsong a été planté en 1867. Par respect des croyances de la population, le jardin a été planté autour du temple et on laissa aux habitants de la région un libre accès au sanctuaire. (…) Les thés de Tumsong sont réputés figurer parmi les meilleurs de la région de Darjeeling (…) Le crédit en revient peut-être principalement à la déesse dont les terres abritent ce jardin. Elle règne sur ce paysage serein et surréel et remplit d’harmonie l’atmosphère. (…). Chaque gorgée me rapproche un peu de ce lieu magique : « Sentez le souffle frais et parfumé de Kanchenjunga dans votre tasse de thé, et sentez-vous béni par l’effleurement d’une déesse, vous êtes à Tumsong". Les belles ont tout donné, elles berceront bientôt mes rêves. 
Autre ambiance dans un autre pays, avec cette musique zen et LE Matcha cuvée personnelle de l’Insolent: ichi go, ichi e, tout est dit…
Une après-midi particulière avec un plongeon dans les 30 glorieuses et même un peu plus : samedi, j’assisterai aux 80 ans de mon unité, je l’ai fréquentée de 1953 à 1973…
Il faut que j’aille faire des fouilles au grenier pour retrouver les photos et mon foulard, en attendant je feuillette 2 de mes carnets de chants, comme une répétition de la veillée de samedi. 
Un thé très doux, Le Milky Oolong infusé dans cette théière anniversaire dont j’ai parlé entre autres ici :
http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2008/08/date-symbolique-thire-symbolique.html et là: http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2012/07/une-journee-danniversaire.html.
Des tas de souvenirs de cette époque bénie me reviennent, mes années en tant que lutin avec une chouette exceptionnelle, mes années guides puis éclaireuse avant d’être à mon tour chouette ! Combien auront répondu à cet appel… 
Après 3 infusions, je ne suis pas certaine que les feuilles ont tout donné mais il est temps d’aller préparer le souper. 
Je passerai la soirée avec 29 février et LE Pu Er, la fabuleuse brique 1988, tout est déjà prêt pour terminer en beauté cette journée particulière remplie de merveilleux souvenirs et de beaucoup d’émotions, je suis bien plus touchée par ce genre d’anniversaires que par ceux plus classiques, ils font tant de bien à l’âme, précisément parce qu’ils sont improbables, particulièrement celui que je célèbre aujourd’hui….
  
 

2 commentaires:

Eva Kengen a dit…

Un beau billet, merci! Et apparemment une belle journée si particulière pour toi. Porte-toi bien!

Francine a dit…

@ Eva: quelle bonne surprise chère Eva, merci pour tes mots si gentils et n'oublie pas que tu es toujours la bienvenue ici pour partager notre passion commune