dimanche 10 septembre 2017

Ah, le pouvoir magique d'un petit Dragon, et ce n'était pas gagné...

D'abord une semaine cauchemardesque : il n'a fallu que quelques jours de pluie et de froid qui m'a glacé les os malgré le chauffage pour que mes batteries soient complètement plates avec en apothéose un samedi passé dans la pénombre et le silence complet à tel point que j'ai dû renoncer, la mort dans l'âme, à la venue de mon petit Dragon. Nous avons convenu de nous voir ce dimanche si cette horrible migraine me lâchait, ce qui fut le cas. 
Miracle, il ne pleut plus, j'aime l'atmosphère de ce contre-jour qui augure une belle journée. 
Dans la tasse, un thé de saison : le Yunnan que je savoure avec gourmandise, j'étais en manque de ma drogue depuis vendredi! Et dans les oreilles, Graeme Allright en pensant à celui qui va illuminer ma journée. Dès son arrivée, le petit monstre m'a demandé si j'avais recollé son petit dragon... 
C'est sa maman qui s'y "colle" sous l’œil attentif de son fils. Tandis que ses parents vont se promener dans le jardin, petit Georges veut m'aider à la cuisine, et là, le drame : malgré que je lui avais dit que c'était dangereux, il a voulu mettre lui-même le seitan dans la poêle et une goutte d'huile lui a brûlé la joue... Il a pleuré à chaudes larmes et j'aurais bien fait de même en voyant couler ses grosses larmes. 
Heureusement maman était là pour le consoler avec des glaçons et surtout un gros câlin, remède suprême... 
Tandis qu'il déguste son légume préféré, 
pour les grands ce sera un bouillon de légumes. La batterie de mon appareil montre des signes évidents de faiblesse (tiens, tiens, serait-ce contagieux?), je n'immortalise pas le repas : purée de patates douces, seitan grillé sauce coco et mousseline de panais. Un peu de lecture pour digérer puis les desserts choisis par Doudou : un assortiment de petits gâteaux pour gourmands et ... gourmets. 
Petit Georges choisit une pomme de terre, un mets typique d'ici... 
Son grand-père lui a aussi ramené une sucette très spéciale en forme de girafe qu'il a très vite décapitée, et ça le fait rire ! J'ai eu beau lui poser plusieurs fois la question de ce qu'il a fait à l'école, silence complet avec un air de deux airs. Ou plutôt si,
"j'ai regardé la télévision"... Vous avez dit provoc? Par contre, j'apprends avec stupeur qu'il veut devenir... PEDIÂTRE, je demande à sa maman s'il sait ce que c'est et sa réponse fuse : "un docteur pour les enfants" me dit-il en se posant un sparadrap sur un de ses doigts! Je ne suis même plus étonnée ! Par contre, cela me rappelle une jolie coutume que j'ai relatée ici : http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2013/09/cette-fois-cest-la-fin.html: son deuxième choix, après les oignons, fut le stéthoscope... J'ai les larmes aux yeux en relisant ce billet... Vivement qu'on fête ses 5 ans ! J'avais le moral en berne depuis une semaine, ce petit soleil m'a soignée, ah le pouvoir des enfants ! 
Ah oui, je pourrai maintenant le contacter sans passer par ses parents... Et j'espère que nous connaîtrons un beau mois de septembre, du genre été indien.
 

3 commentaires:

Carine Amery a dit…

Bonne journée et bon courage, chère Francine!

Mab a dit…

Bon courage Francine! cette dernière semaine fut difficile pour beaucoup! Pleine Lune faisant suite à la Nouvelle Lune de l'éclipse...... ?
Bizzzzzzzzzz d'ici chère Âmie de thé :-)

Francine a dit…

@ Carine: merci chère Carine, ma journée est bonne grâce à toi... aujourd'hui, j'ai voyagé à Taiwan, il faudra nous rencontrer assez vite tu sais pourquoi...

@ Marie-Aline: tu me rassures un peu! Figure-toi que j'y ai pensé mais la Lune et moi, c'est d'habitude une belle histoire, c'est vrai que je dors très peu pour ne pas dire pas du tout mais cela me rebooste! Mais cette fois, le manque de lumière, cette pluie qui m'a transpercée jusqu'aux os et le froid m'ont mise par terre. Même aujourd'hui, alors qu'il ne pleut pas et qu'il y a de la lumière, mes batteries sont plates et je veux que cela cesse pour pouvoir profiter au maximum de ce petit Dragon... Je vais donc revoir ma position concernant ces fameuses lumières qui font office de soleil...

@ vous deux: ce sont des amies telles que vous qui me donnent ce courage qui ne me manquent pas dans ma tête mais c'est ma carcasse ne suit pas! Belle fin de journée à vous deux devant notre boisson mythique, je vous embrasse et vous dis à bientôt