mardi 18 septembre 2018

Voyage en... Mandchourie sous un soleil éclatant

 Un ciel tout bleu, des arbres qui commencent à changer de couleur, est-ce l'automne ? 
Que nenni, il fait 29° sur la terrasse, le soleil tarde ses rayons. bienfaisants, c'est le retour de l'été, été tout court depuis que j'ai appris que sous nos latitudes, on ne pouvait pas parler d'été indien (mais je n'ai pas retenu le nom qu'on lui donne ici en septembre et en octobre...) Retour des thés verts donc. 
Et particulièrement ce cadeau de mon petit-fils ! 
Je ne savais rien de ces feuilles d'un beau camaïeu de verts si ce n'est que, pour les avoir testées, infusées ces belles donnaient une liqueur assez amère. Mais maintenant, je sais tout et grâce à Katrin à qui j'ai écrit pour connaître le nom de ce thé énigmatique, j'avais essayé de trouver dans sa Bible son nom chinois et sa traduction mais en vain, je sais pourquoi maintenant. Mais avant d'en dire plus, je veux l'infuser à nouveau. 
Beau jaune soleil dans la tasse 
et taille impressionnante des feuilles après un seul passage de 3 minutes à 75°. 
Voyage en ... Mandchourie avec ce Jingchiang cha, MERCI pour ta carte et pour tes informations, toujours si précises et très documentées !
"La Chine nous réserve toujours des surprises : ce thé vient de Mandchourie, tout au nord de Pékin, au nord de la Corée du Nord , c’est dire si c’est au nord !!! 

Je n’imaginais pas que le thé pouvait pousser aussi haut !  Il vient précisément de la province de Jilin (située entre le Liaoning au sud et le Heilongjiang au nord - province côtière de la Sibérie ! ) 
C’est une région de montagne, aux sols particulièrement riches, le pays d’origine de la dernière dynastie chinoise, les Qin , qui étaient Mandchous. 
Ton thé pousse aux alentours de la ville de Baishan, qui est probablement l’une des villes les plus froides de la province, avec un été très court et arrosé, et une hiver long et sec (et très froid). 
J’imagine que la variété de ce camellia est à très petites feuilles épaisses. 
Il s’appelle Jingxiang cha. Je ne connais pas : est-ce le même genre que le Gujing cha, très amer ? 
La matière première est le Jingxiangye : la feuille au parfum de clou (clou de girofle ? ) - je doute fort que les girofliers poussent dans cette région. En revanche c’est le terroir du Ginseng et de plein d’autres plantes médicinales"
Deuxième infusion, les feuilles sont immenses et débordent presque de la théière. 
Dans la tasse, la couleur a légèrement foncé et la saveur est encore plus amère, elle me fait penser à quelque chose que j'avais reçu d'un ami, c'était de fines tiges qu'on rajoutait au thé, elles étaient employées en médecine traditionnelle chinoise, sensées donner plein de bienfaits mais à l'époque je n'avais pas du tout aimé et comme les inscriptions étaient en chinois... Je sais juste que la boîte qui les contenaient était vert foncé et cylindrique. Je devrais aller faire des fouilles au grenier parce que comme je ne jette rien, malheureusement, je devrais sans doute la retrouver. Quant au clou de girofle, chère Katrin, tu as raison, si les feuilles s'en étaient imprégnées, cela se goûterait ! 
Quant aux feuilles, immenses, elles sont épaisses et coriaces. En tous cas mille MERCIS de m'avoir éclairée, j'ai hâte que tu puisses en goûter pour avoir ton avis. Quant à moi, je ne pense pas que j'en referai souvent mais je crois que cette infusion apporterait un plus à du risotto par exemple. A tester ! 
Cette merveilleuse journée s'achève dans l'allégresse et, s'il fait aussi beau demain, je partirai au Vietnam pour tester un thé vert de là-bas reçu début septembre, déjà merci Tuan... J'en connais une qui va avoir de la lecture ce soir = message codé à ma Grenouille préférée !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Chouette lecture:-) Merci je vais encore pouvoir rêver de voyage ;-)
Je serais quand même curieuse de goûter
Bizouille a bientôt

Unknown a dit…

Chère Francine,

Merci de me faire découvrir cette curiosité, ... peut-être un effet collatéral du réchauffement climatique?
Le livre de pâtisseries de Carole est dédicacé pour toi et attend que je puisse prendre une récréation pour aller te voir.
Je t'espère en heureuse forme et t'embrasse!
Carine

Francine a dit…

@ Mich: ce sera avec plaisir dès qu'on se reverra, je croise les doigts!

@ Carine: ce sera avec plaisir! Je pense ne pas trop m'avancer en disant que nous serons les 3 seules Belges à découvrir cette curiosité… Bonne hypothèse du réchauffement climatique, je le signale à Katrin.
Quant au livre, déjà MERCI et donc à TRES? TRES? TRES vite!

@ vous deux, bonne fin de soirée, bons thés, je vous embrasse