mercredi 27 juillet 2011

Thé partagé, moment privilégié

Aujourd’hui, j’avais programmé la lecture de mon livre canadien.Mais d’abord choisir un thé de lecture, ce sera ce fabuleux Yunnan ramené de... La Porte Rouge à Strasbourg!Mais mon projet va être perturbé par une belle surprise : mon mari me rend visite dans mon salon bleu-thé. Nous partageons ce thé fabuleux infusé dans cette théière que j’aime particulièrement, elle était blanche au départ mais j’ai fait graver cette superbe phrase : "Le thé n’était pas seulement un remède pour combattre la somnolence. C’était un moyen d’aider l’homme à retourner à sa source, cette heure dans le rythme du jour quand le prince et le paysan partagent les mêmes pensées et le même bonheur en se préparant à retourner à leur destin" Lu Yu (733-804). Les tasses sont assorties et l’une d’elle est un cadeau de mon amie Guylaine, elle y a fait écrire: "Je suis le thé, je dilue le spleen et je parfume le bonheur". Je montre les feuilles de ce Yunnan d’or, il est impressionné par la couleur des feuilles sèches, ce thé porte bien son nom : Yunnan d’Or. Moments d’échange, moments privilégiés. Après le départ de Xavier, je repense à cette dégustation de lundi et j’admire les cartes du Club reçues de Françoise ce jour-là, elles ont été créées par Nikosan. J’attends avec impatience le programme pour les 10 ans de ce club si précieux pour moi. La lecture du livre sera pour plus tard...

3 commentaires:

spécialiste de l'éphémère a dit…

Je trouve ce service à thé magnifique!

Francine a dit…

@ spécialiste de l'éphémère: il l'est d'autant plus qu'il est symbolique...

spécialiste de l'éphémère a dit…

C'est encore mieux alors!