mercredi 22 août 2012

Veille d'un voyage historique...


Ce matin, le ciel est menaçant, il fait moins chaud, limite  un peu frisquet...
 Beaucoup de choses à faire aujourd'hui mais d'abord un passage dans mon cocon pour préparer un reste de Bi Lo Chun en écoutant les mantras de la compassion, cela me détend complètement et me permet de méditer. La matinée est consacrée à faire les courses, continuer à mitonner des petits plats pour mon mari et préparer le repas de midi.
Ma filleule et moi mangeons dehors, Xavier préfère l'intérieur, quelle idée!
 Papotages et rigolade comme d'habitude, il y avait longtemps.  Commentaire, "Marraine, ce n’est pas parce que je n'ai pas travaillé aujourd'hui que je n'ai pas droit à mon dessert"... Elle a dédaigné le dessert prévu, fraises et myrtilles au lime et basilic! J’aurais bien aimé faire ce que dit ce joli poème envoyé par mon amie Miche :
« Sous la chaleur de midi
Les palmes tournent
Les bambous cognent

Les pages tournent sous le vent
Mes yeux se ferment
L’art de faire la sieste » Malheureusement, le devoir m’appelle. Mais merci Miche, je te promets qu’il y aura une suite…  Sauf s'il commence à faire trop froid, auquel cas, je commencerai ton pull!
L'après-midi, d’abord un regard au ciel, la grisaille a disparu ; j'achève les petits plats pour mon mari.
 Après l'effort, le réconfort dans mon cocon où je prépare On va se revoir. A chaud cette fois, et à la température conseillée par le créateur. Je l'avais adoré à froid malgré mes réticences (http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2012/08/une-journee-plus-souriante.html).
Je l'ai infusé à 90° pendant 2-3 minutes comme conseillé et là, la surprise! Il a exactement la saveur du thé de là-bas, préparé avec de l'eau bouillante. La seule « petite » différence est que je ne le sucre pas et malgré cela il n'est pas amer, le thé employé doit certainement être un Gunpowder de qualité. Et cette note poivrée est réellement un plus. Emotions gustatives intenses complétées par de merveilleux souvenirs, douce nostalgie…
 Il faut absolument que j’en sache plus sur ce thé que j’ai infusé une deuxième fois avec le même bonheur, cela pourra se faire assez vite....
 Entre chien et loup, le ciel est couvert, j’aurais aimé voir au moins une étoile… Demain, je quitterai le paradis vert d’ici pour en découvrir un autre à +/- 281km d’ici.
Grâce à ma chère Fanou, je ne me perdrai pas… en principe.
Et à propos, elle m’a envoyé des photos,
C’est chose faite ! J’ai déjà hâte de les revoir, cette semaine ils sont à un stage clown, j’ai oublié de demander à quel titre : participants ou profs ? Ils ont de très grandes dispositions, je parie que j’aurai droit à une démonstration à mon retour. Ce n’est pas tout cela, mais je dois encore faire mes bagages, j’ai horreur de cela, aussi je vais d’abord me préparer un Dong Ding.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou, je suis contente de revoir le sourire de ta filleule. Merci pour le poème mais tu sais je sais aussi faire la sieste en hiver... avec un bon feu de bois et cette année avec un gros pull tricoté avec tes doigts de fée :-) ton livre sur l'art de faire la sieste est vraiment super. Je pense est une artiste dans cet art méconnu... Je pense fort à toi, bon voyage, beaucoup de photos et plein d'histoires. Bizouille Mich
Ps: bonjours à Fanou et aux enfants de la part de "tata"mich

Francine a dit…

@ Mich: merci pour ton commentaire, j'en ris encore!Je n'avais pas pensé à la sieste en toute saison, mais en hiver je préfère tricoter!
Compte sur moi pour les compte rendus!
Je ne verrai plus Fanou et les Twins avant mon départ (MDR)
Bonne fin de soirée, biz

Fanou a dit…

Bonjour Mammie Lilicup et tata Mich,

Petite pensée Magique à toutes les deux avant de me remettre courageusement au travail.
Bisous
Fanou

Francine a dit…

@ Fanou: courage mais pour toi, travail et passion ne font qu'un!

Thé Tea-Cha a dit…

Bonjour, bonjour,
Tu resplendis au côté de tes petits-enfants (c'est vrai qu'ils sont trop mignons!). Cela fait plaisir à voir.
J'espère que tu passes une très belle journée. Je bois un thé à ta santé (et à celle de ceux qui t'entourent...).
Bon anniversaire Francine!
Ségolène