dimanche 23 août 2009

Mieux vaut tard...

Je continue le récit du périple de Framboise, une Française habitant Rotterdam en visite en Belgique, petit mais très complexe pays. En effet, elle séjourne à Groenendael, en Flandres où on parle flamand, jeudi après-midi nous sommes allées visiter le Musée Follon, situé en Wallonie où on parle français, et le soir nous sommes allées chez Li-Ping et Sanmao à Bruxelles, zone bilingue, tout cela dans un rayon de +/13 km… Mais nous n’étions pas seules dans ce petit coin de Chine, Frédérique et Jean-Benoît nous accompagnaient ; je leur avais tant parlé de la cuisine de Sanmao que c’était une belle occasion d’aller la découvrir. Situation assez drôle, j’étais la seule indigène face à 5 "étrangers", mais une passion commune nous unit, cette boisson mythique dont Li-Ping et Sanmao parlent si bien et en vrais connaisseurs, eux. Avec l’apéritif, composé de haricots verts marinés au poivre du Sichuan et coupelle de Tofu frais, œufs de 100 ans, crevettes séchées, cela commencent fort, premières émotions gustatives...Sanmao nous a préparé un de ses trésors, un Dancong issu d’un théier vieux de 200 ans poussant dans la montagne du Phoenix. Les infusions se succèdent, on ne les compte pas, on se contente de déguster ce nectar, je t’avais dit que ce serait le paradis Framboise, et tu le confirmes ! Il y en a d’autres qui parlent… Moi, je me demande quand ce vieux thé aura tout donné, j’espère un jour aller admirer sur place ces arbres bicentenaires et le savoir-faire de ces femmes et ces hommes amoureux de leur montagne et de ce qu’elle produit. Mais bientôt nous sommes invités à passer à table, les entrées nous attendent : déjà les yeux se régalent: navets-ciboulette-coriandre et algues-sésame-crevettes séchées.Mais aussi loempias végétariens, et encore un plat unique, inconnu ici : le "malantou" ou plat du pauvre, composé de tofu aux 5 parfums et d’un légume sauvage qui donne son nom au plat parce que quand on n’a plus rien on peut toujours préparer ce légume, beau cadeau de la nature, et très bon. Et la boisson qui accompagne ces plats est cette fois-ci un Tie Kwan Yin parfumé de tiges de citronnelle, d’écorces d’oranges et d’un filet de sirop de sucre de canne. Un régal de plus et tellement rafraîchissant par ces chaleurs!Viennent ensuite les différents plats, je ne les décrirai pas cette fois, mais je suis très touchée de l’attention de Sanmao, elle a refait le Dong Po Lo (voir ). Nos papilles frémissent au contact de ces subtiles saveurs, j’admire Frédérique et Framboise mangeant certains plats composés de très petits morceaux avec les baguettes. L’homme d’affaire entre 2 bouchées règle ses affaires à l’aide de cet engin dont je me demande comment l’humanité a pu survivre avant son apparition… Nous arrivons à la fin du repas, Sanmao vient enfin se joindre à nous pour savourer un flan aux haricots verts, lait de coco et Matcha, délicieux évidemment (voir ). Mais ce qui a le plus intrigué les 3 convives, c’est le contenu de ces verres… qu’ils ont comparé à de la … Guinness ! (je ne suis pas certaine de l’orthographe de ce breuvage, avec le lait, c’est la boisson qui me fait le plus horreur…). Mais uniquement visuellement bien sûr, dès qu’ils y ont trempé les lèvres, ils ont été transportés, comme moi à chaque fois en me délectant de ce Pu Er aux fruits des bois. Non seulement rafraîchissant mais également digestif!Nous quittons la table, exprimant une fois encore toutes nos émotions gustatives ressenties tout au long de ce repas. Mais ce n’est pas encore fini, le contenu de cette boîte nous attend. Feuilles sèches de ce Shui Xian. Nous admirons les gestes précis de Sanmao pour ressusciter ces feuilles et nous offrir un breuvage de cette qualité. Tout a une fin, ces moments hors du temps, riches en échanges et en signes d’amitié va bientôt se terminer, mais nous reviendrons, c’est certain. Merci à toi Sanmao, une fois de plus de nous avoir à ce point gâtés. Et en ce qui me concerne, le thé m'a permis de faire la connaissance de Framboise, nous ne nous étions jamais rencontrées et vendredi matin en nous disant au-revoir, nous avons eu la même réflexion, on avait l'impression d'une longue amitié... A bientôt donc pour de nouvelles découvertes. Et merci à toi pour ces beaux moments de vrais échanges.

3 commentaires:

Celina a dit…

Tasteful food, interesting tea and great friends are indeed wonderful combination that makes moments beautiful and enjoyable.

Framboise a dit…

MERCI, MERCI et MERCI...
Je rentre à l'instant d'Allemagne et je fais ma curieuse en jetant un coup d'oeil rapide sur ton blog. Histoire de me rappeler ces quelques bons moments passés ensemble.
Comme le dit Celina, quand tout se combine : la nourriture parfaite, les thés pour certains inoubliables et quelques personnes qui ont plaisir à être là, ensemble pour le partage... c'est alors que l'on connaît le sens du mot "inoubliable".
Belles pages d'ami(e)s-thé.

Francine a dit…

Un tout grand merci à vous deux, vos commentaires m'encouragent à continuer dans la voie que j'aime!