mercredi 23 juin 2010

C'est l'été, le vrai! Pour de bon? Jusqu'à dimanche en tous cas...

C’est le bonheur, depuis hier, je vois la vie en bleu, et pas dans mon salon cette fois. Ma couleur préférée est rare dans la nature. Aussi je ne me lasse pas d’admirer ce parterre de delphiniums. Année après année, ces jolies fleurs se dressent vers le ciel, de plus en plus hautes, à tel point qu’il a fallu les tuteurer parce que quand il y a du vent, très fort parfois, certaines n’y résistent pas. Puis je prépare un Dong Ding sur la terrasse, il faut en profiter. Le thé et le matériel sont taïwanais sauf les ustensiles. La tasse à sentir me donne déjà une idée de la saveur de cette liqueur, cela promet. Les petites boules après 2 infusions se sont déjà bien épanouies. Je continue les infusions en admirant cette superbe invitation à l’inauguration d’une exposition qui sera certainement grandiose. Je ne serai pas à l’inauguration vendredi mais j’irai la voir fin septembre. Je serai à Nantes à partir du 25 septembre. J’y retrouverai mon club avec joie pour fêter le "15e jour de la 8e lune, une fête traditionnelle chinoise", encore du bonheur en perspective. Comme tout est beau sous le soleil. Et je suis rassurée, le colloque du thé aura bien lieu dimanche.

9 commentaires:

Françoise a dit…

Bien sûr que tu seras avec nous ... à chaque instant, dans un petit coin de nos coeurs ...
Départ demain matin, par TGV, lequel ?????????
C'est l'aventure & surtout la grève !!!!!
Pourvu que je ne reste pas en rade à Paris
ou ailleurs !!
Notre présidente préférée m'attendant de pied ferme,
Et même de pieds fermes !!
Une petite pensée vogue ver toi...
A bientôt
Signé : La cerise sur le gâteau (anonyme) !

Framboise a dit…

Ouf ! le colloque aura bien lieu... puisque le ciel est avec nous.

Magnifiques les delphiniums... ont-ils profité des bienfaits du thé ?

Francine a dit…

@ Françoise: mille mercis pour ce petit mot, et ta lettre reçue ce matin; ma réponse est en route, tu la trouveras à ton retour

@ Framboise: eh non les delphiniums ont poussé tout seuls. A dimanche

Sylviane a dit…

Pas une activité sans que tu ne sois avec nous en pensée. Ce soir tu seras là et dimanche aussi pour l'AG et la visite, très privée, de cette exposition pour le club, ainsi que le thé qui sera pris sur les remparts du chateau.

Je vais attendre Françoise fermement campée devant la gare. Aucune idée par contre de la façon dont je vais y accéder à cause des manifs !!!......

Sylviane a dit…

Ayons une pensée aussi pour Françoise qui vient de m'appeller. Levée depuis ce matin 4 heures elle est ENFIN !!!! arrivée à Paris de Strasbourg mais ne pense pas pouvoir être avant 18 h 00 à Nantes !!!!
N'oublions pas non plus Olivier Scala qui lui doit venir en voiture car il a renoncé au train et est quelque part (je ne sais pas où maintenant car j'espère qu'il a un peu avancé) dans les bouchons

Vive les privilégiés français en grève...... !!!!!!!

Francine a dit…

Merci Sylviane pour tes messages toujours si... toi! Je penserai très fort à vous dimanche au Rouge-Cloître, je me rappelle que nous y étions à 3 (avec ma Cerise préférée et notre Présidente), mais il ne faisait pas beau alors.
J'ai aussi une pensée pour Françoise (ma Cerise) et Olivier qui doivent galérer dans ce pays où les "privilégiés font (encore) grève"... je les aime comme toi!

Framboise a dit…

Petit clin d'oeil du destin : en France même nos joueurs de foot font grève et, comme c'est comique, à l'heure où ils rentrent piteusement au pays, celui-ci aussi fait grève.
Ah ! les gaulois, ces temps-ci c'est le ballon qui est tombé sur leur tête, le ciel quant à lui est toujours bien accroché à sa place !

Francine a dit…

Que veux-tu, il faut les comprendre les pauvres, avec leur salaire de misère, et le camping dans lequel ils ont dû loger, comment veux-tu qu'ils soient motivés? Et pour couronner le tout un seul ballon pour tous!... On est un peu loin du monde du thé, non?

Framboise a dit…

Oui Francine, un seul ballon pour tous... Tu vas me dire (et tu auras raison) nos petits tricolores ne se sont pas vraiment battu pour s'approprier ce foutu ballon. Ils avaient même du mal à courir après, en général ils faisaient de la marche et de la figuration sur le terrain !

Oui décidément, nous sommes bien loin de cet univers du thé. Sagesse, sagesse... elle est loin de la préoccupation de certains.