mardi 27 septembre 2011

Après l'automne, c'est l'été indien!

Depuis dimanche, je passe ma vie dehors, un peu comme si j'étais en vacances. Sauf aujourd’hui.J’ai reçu cette boîte de ma petite-fille Sarah, ce beau cadeau je voulais l’étrenner avec elle mais on ne se verra que le 16 octobre, et ce jour est encore loin, trop loin. Et comme le matin il ne fait pas encore assez chaud pour aller dehors, direction mon salon bleu-thé. Je ne sais rien de ce thé, si ce n’est qu’on le nomme Oolong tea. Et que c’est "organic". Le journal m’en apprend plus… au vu des images. Cela semble être un thé cultivé par des moines. Je continue à parcourir le journal, cette photo montre un moine recevant un diplôme. Sur la boite, une cocarde. S'agit-il du thé primé?Mais aussi des conseils d’utilisation, c'est la première fois que je vois cela de manière aussi précise. Il est temps de découvrir ce thé mystérieux, les feuilles se présentent dans un camaïeu de verts et dégagent un parfum à la fois végétal et sucré en même temps. Je suis à la lettre les conseils de préparation : théière de 250 ml, 5g, infusion de 80 secondes dans une eau à 95°.La liqueur est d’un beau jaune clair mais la saveur ne ressemble pas au parfum dégagé par les feuilles sèches. J’ai du mal à décrire ce que je goûte, une saveur "sauvage", comme boisée.Les feuilles se sont déjà bien ouvertes. Deuxième infusion de 50 secondes. La saveur et la couleur de la liqueur ne changent pas.Certaines feuilles présentent des parties plus brunes et les tiges sont grossièrement coupées.Troisième infusion de 70 secondes. Cette fois la liqueur est d’un jaune plus prononcé, je m’attendais à voir apparaître une certaine astringence vu la saveur assez "brute" mais au contraire, le liquide est légèrement sucré, agréable. Que va donner cette quatrième infusion à 100 secondes ? La liqueur a pâli et l’astringence apparaît. En regardant le détail de ces feuilles infusées, je pense très fort à ma petite-fille, je suis émue par son beau geste et j’ai hâte de partager ce thé avec elle. Changement de programme cet après-midi, ma filleule découvre le projet de programme londonien. A son air, je vois que cela ne lui déplait pas, j'attends ses commentaires. Et quand elle a terminé la lecture, elle m'annonce, ravie, que tout est perfect et qu'elle a hâte d’y être, mais pas autant que moi sans doute ! Encore un peu de thé glacé (un Oolong) et nous passons à autre chose : quelques petits travaux dans le living. Et placement d’une étagère dans la cuisine, elle sait tout faire ma filleule ! Merci ma Puce et à très vite... pour la suite!

4 commentaires:

Vincent a dit…

"Organic" veut dire "bio", issu de l'agriculture biologique.
Pour ma part, j'ai souvent été déçu par les thés "bio" vendus en France (au niveau du goût j'entends).
Content de constater qu'il en existe d'aussi jolis de part le monde.

Francine a dit…

Merci Vincent, mais cela je le savais. Mais j'ai lu qu'il y avait une différence entre les 2 termes, je ne me souviens par contre plus de cette différence

Thé-Tea-Cha a dit…

Ton wulong me fait un peu penser à un Cui Yu (du moins, à celui que je possède) : les perles semblent sur un camaïeux des mêmes verts (mais les couleurs sur les photos ne sont pas toujours fidèles à la réalité) ; parfum des feuilles sèches "végétal et sucré", liqueur "jaune clair" et goût légèrement boisé (présence de tiges), jusque-là ils paraissent assez proches. Par contre, le Cui Yu est sur des notes plutôt fleuries et, mais à peine, beurrées.
Bravo ! C'est un véritable travail de détective que tu nous propose dans ton article ! Ta petite-fille n'as pas pu te renseigner sur ce thé (nom, cultivar, lieu de culture, etc) ?
S'il est vrai que c'est étonnant de voir des conseils d'infusion si précis sur une boîte de thé, peut-être que modifier certains de ces critères te permettrait de mieux le goûter.
En tout cas, il est bien intrigant ce thé.
Bonne fin de semaine, Francine... et bonnes dégustations !

Francine a dit…

@ Thé-Tea-Cha: merci pour ton commentaire mais ce n'est pas un Cui Yu que je connais assez bien. Sarah m'a dit qu'elle avait acheté ce thé à Taipei mais j'en saurai sans doute plus le 16, nous le dégusterons alors ensemble. Quant à changer les paramètres, je ne sais que dire, il faudrait que je regoûte. Très bon WE à toi aussi