jeudi 26 juillet 2012

Cela commence fort!

Nuit très courte, j'avais bien besoin d'un thé qui réveille: ce sera un Matcha, pris sur ma terrasse à... 6h30, il fait vraiment doux! Je dois encore terminer ma valise.... A 7h33, c'est terminé, ouf.  Un deuxième thé pour fêter cela, je reste dans les thés japonais avec ce Yamato Kabuse Sencha.
Une visite à la serre pour admirer ces agapanthes, au début de leur plantation elles donnaient maximum 3 fleurs, j’ai accepté cela pendant 5 ans puis je leur ai dit que si elles ne se plaisaient pas ici, je les enlèverais… Depuis lors, elles prospèrent. Un dernier petit tour de jardin pour constater que
 les clématites et
les pois de senteur ont sérieusement besoin d’eau…
 C'est vrai qu'elle est à croquer... A 9h15, ma filleule vient me chercher pour me conduire à la gare, pendant tout le trajet j’ai été interrogée sur le contenu de mon séjour, qu’elle connait en partie, il y a 2 ans, je lui ai fait découvrir ce monde. Cette fois-ci, elle sera à Londres, pas pour le thé, pour les jeux olympiques… Voyage sans encombre, installation à l’hôtel puis le pèlerinage commence.
Premier incontournable, Zen Zoo le resto.
Mon choix est vite fait.
En guise d’apéritif, un Matcha frappé.
Toujours autant de saveurs subtiles, un vrai bonheur pour les papilles.
Après cela, je me dirige vers le Bar à Thé.
J’ai vraiment eu un choc en pénétrant dans ce lieu qui a perdu son âme. Les murs sont recouverts d’un vert "hôpital" que je trouve personnellement hideux.
Et ce n’est pas cet éclairage blafard qui va égayer cet endroit jadis si chaleureux. La clientèle est très jeune, maximum 22 ans, je faisais tache au milieu d’eux. C’est bruyant, et la plupart des conversations se font avec Smartphone et autre moyen de "communication".
Une affiche m’attire cependant, du thé au vinaigre… kèzako ? Curieuse, je veux en commander un et là je crois rêver, le garçon me dit de ne pas prendre cela, "vous n’aimerez pas". Je ne discute même pas, je sais que c’est la première et dernière fois que je mets les pieds dans ce "truc" sans âme.
 Je commande un lait de soja au sésame que j’adore.
Servi dans un gobelet en plastique recouvert d’une pellicule qu’il faut percer avec la paille. C’est évidemment délicieux mais pourquoi ne servent-ils pas cela dans un gobelet en verre comme au resto ? Bravo pour la protection de la nature ! Je sors de là dégoûtée.
Un peu de culture telle que je la conçois, à des années-lumière de ce que je viens de quitter.
Une petite halte dans ce petit coin de verdure, il fait très chaud (32°) et l’air est vraiment pollué. Station suivante, Boissier où j’étais allée avec ma petite-filleen 2004.
Malheureusement, je suis tombée sur ce genre de boutique, je n’ai pu résister…
Je suis assoiffée, cela fait longtemps que je n’ai plus bu de thé.
 Je choisis un Sencha que je ne connais pas et une petite gâterie.
Si j’ai trouvé la tarte au citron beaucoup trop sucrée, j’ai été bluffée par ce thé à la couleur inhabituelle et cette infusion trouble. Incroyablement rafraîchissant.
Je suis installée exactement à l’endroit où j’étais avec Mimi en 2004, de là je vois toute la salle, à part quelques chaises turquoise, rien n’a changé.
Si ce n’est ce très joli coin, comme une touche de lumière dans ce lieu un peu tristounet.
Dernière étape de la journée, LA crèmerie. Bonheur des retrouvailles dans ce lieu empreint de nostalgie.
Et pour prolonger la magie… Je connaissais l’auberge de l’ange gardien, je découvre celle-ci, située dans un lieu que je n'avais jamais fréquenté, le Bois de Boulogne...
Carte alléchante…
Dans 5 secondes, cet engin s’autodétruira…
Soupe tomates glacée pour tous les 2. Délicieusement rafraîchissant.
Grosses crevettes "snackées" au poivre  pour Guillaume.
Steak tartare pour moi. Avant…
Le même après, il faut bien que les enfants s’amusent… Et d’ailleurs, pour des frites françaises, elles se défendent plutôt bien, plus que l’américain.
Un petit détail, les frites, c’était en principe avec le steak tartare…
 Eh oui, il manque la rubrique Thés, peut-être pourrais-tu t'en occuper? !
Et pour terminer ce repas, un petit dessert très frais. Le tout agrémenté de rires, de sourires, de bons mots, parfois impertinents, chassez le naturel… Mais aussi d’échanges plus sérieux, plus profonds, plus touchants aussi. Merci Guillaume pour ce Tête à Tête en plusieurs teintes mais toutes empreintes de l’esprit ThéÔdor et de ta grande gentillesse. Et merci aussi pour la surprise téléphonique, tu sais à quel point cela m’a touchée. C’est ici que se termine cette première journée de tous les superlatifs à l’exception d’un seul… Bon voyage dans l’Empire du Milieu. Je sens que tu vas encore nous faire rêver !

4 commentaires:

Géraldine a dit…

Superbe billet emprunte de lieux inconnus pour ma part et très belle rencontre :-) Vous êtes chanceuse Francine :-)

Henry Nicolas a dit…

Bonjour Francine !

Que l'on me permette de verser une ( voire plusieurs, voire un baquet entier ) larme sur la défunte petite boutique remplacée par un truc où, à te lire, il n'est même pas nécessaire que je mette les pieds ... de plus, réfractaire au téléphone portable, je risque d'y dénoter tout autant ...

je suppose que l'approche précédente n'était pas assez rentable, mais quel dommage de remplacer un lieu vivant, reposant et chaleureux par une gargote sans âme ...

P.S. : une bonne nouvelle en ce jour tout de même : le musée Guimet offre des entrées gratuites sur sa page Facebook à ceux qui répondent à un questionnaire ludique !

fab a dit…

coucou!!!!!emploi du temps bien chargé, je vois...en gourmandises
nectar de feuilles et moments d'émotions....Profites bien, je te bise à bientôt Fabienne

Francine a dit…

@ Géraldine: tu sais ce qu'il te reste à faire... Je confirme que je suis très chanceuse et gâtée par la vie dans ces moments-là!

@ Nicolas: je te permets! Pour moi, c'était plutôt de la colère... Heureusement j'ai été comblée par la découverte de Fu de Cha, et de Terre de Chine que tu fréquentes également. J'ai encore dans la bouche (et pas que là) les réminiscences du Long Jing!
Merci pour l'info sur le Guimet, j'irai voir à mon retour. Bonne journée, bons thés

@ Fab: bonne surprise! J'espère que tes vacances ont été bénéfiques. Ici, effectivement, ce n'est que du bonheur et j'en profite au-delà des mots! Bises, bons thés et à très vite