samedi 16 mai 2015

Retour en cuisine, que du bonheur !


Dimanche, je reçois ENFIN et des amis chers, je veux les honorer en commençant par un repas soigné. J'ai rédigé une to do list kilométrique à commencer par les courses. Ce n'est pas ce que je préfère mais je n'ai pas trop le choix. En sortant du magasin, je constate que ma voiture, qui a tout juste 2 mois, est griffée. Même si je ne voue pas un culte à cet engin, j'étais furieuse et je décidé de signaler le fait au responsable. Celui-ci, tout à fait charmant, compatis mais me dit qu'il n'y a malheureusement rien à faire, les caméras de surveillance ne couvrent pas la partie où elle se trouve. Je n'ai pas le temps d'aller à la police d'autant que cela ne servirait à rien et j'ai une omnium, à part une immobilisation, cela ne me coûtera rien. Mais rentrée à la maison, je suis toujours aussi énervée, pas pour la griffe mais pour le sans-gêne et l'incivisme ; heureusement, j'ai le remède : avant de commencer à cuisiner, un passage dans mon cocon.
Cette fois ce sera une tisane : Mélange de fruits, orange royale griffée Magie du Thé.
J'ai vraiment besoin de me calmer et pendant que l'eau chauffe, je fixe la flamme de la bougie, j'aime voir danser les petites flammes en fermant les yeux.
La chaleur très parfumée de l'infusion associée à celle de cette langue créole seychelloise parviennent à me détendre assez pour aller en cuisine, j'ai beaucoup à faire. A commencer par un cake au
Matcha (voir page 28, de la première édition du catalogue ThéÔdor de l'époque : Inventaires). Cela fait des années que je ne l'ai plus réalisé, je n'ai plus le souvenir de ce que cela avait donné mais la recette est assez originale, je veux le tester à nouveau.
Ingrédients : 2 courgettes, 1 pot de tomates séchées, 5 cl d'huile d'olive première pression (je l'ai remplacée par de l'huile de sésame), 4 petits suisses (ou fromage blanc), 4 œufs entiers, 300 g de farine, 1 paquet de levure chimique, 150 g de pignons de pin, 1 pincée de safran ou de cumin (j'ai mis du cumin), 70 g de parmesan râpé, 2 cuillères à café de
Matcha Uji, 1 sachet de sucre roux vanillé (je n'en ai pas mis), sel et poivre. Préchauffer le four à 210°.
Laver les courgettes, les râper sans les éplucher avec une grosse râpe.
Dans un grand bol ou à l'aide d'un robot, mélanger les œufs, l'huile et le fromage blanc. Rajouter le sucre vanillé et battre le tout. Ajouter ensuite la farine, la levure, le cumin, le sel, le
Matcha et le parmesan dans cet ordre ; travailler jusqu'à obtenir une pâte bien lisse.
Incorporer alors les courgettes râpées et les pignons de pin.
Verser le tout dans un moule à cake, disposer les tomates séchées sur le dessus de la pâte et enfourner. Au bout de 8 – 12 minutes, baisser la température du four à 180° et laisser cuire 3/4 d'heure.
Surveiller la cuisson pour que le cake garde une belle couleur cuivrée. Démouler sur une grille et laisser refroidir. La cuisine embaume, si c'est aussi bon que cela sent... Trois préparations plus tard, j'ai besoin de m'aérer, direction le jardin,
un vrai paradis.
Je ne sais si l'autre existe
mais j'aimerais qu'il ressemble
à celui-ci...
Et quand les rhododendrons et les azalées auront fait leur temps, ce sera au tour des pivoines et des delphiniums.
C'est sous un ciel gris que je retourne en cuisine, il ne fait pas chaud, les saints de glace se sont trompés de date, ils auraient pu s'abstenir : avant l'heure, c'est pas l'heure, après l'heure, c'est plus l'heure !
Préparation d'un granité concombre-menthe (page 263), recette simplissime : 1 grand concombre ou 2 petits ; 100 ml d'eau ; 20 feuilles de menthe ; 3 cuillères à soupe de sirop d'agave. J'y ai ajouté 5 g de thé à la menthe (
On va se revoir) réduit en poudre.
Mixer tous les ingrédients (touche smoothie pour plus d'onctuosité)
puis verser dans un saladier et placer au congélateur pendant 1 heure. Gratter à la fourchette puis replacer au congélateur et gratter toutes les 30 minutes jusqu'à ce que le granité soit bien pris. S'il n'est pas consommé dans les 24 heures, transvaser dans une boîte hermétique ou un sac de congélation. Se garde 3 mois (mais il m'étonnerait qu'il en reste...)
Pour suivre, encore une préparation enfantine qui marine depuis lundi: la sauce au gingembre, citron, ail (Page 103). 125 ml de tamari ; 2 cuillère à café de gingembre frais finement haché ; 2 cuillères à café de jus de citron frais ; 1 cuillère à café d'ail haché. Mélanger tous les ingrédients dans un petit bocal. Placer au frais et laisser mariner 3 à 5 jours. Filtrer puis transvaser dans une petite bouteille. Se conserve 15 jours au frais. Il n'en restera pas non plus, je l'emploierai dans la préparation du tempeh sauce satay.
Autre nouveauté que je peux réaliser grâce à ma petite-fille Sarah qui m'a ramené des USA un des ingrédients, le
Likid smoke, introuvable ici. Ingrédients du tofu fumé express (page 82): 250 g de tofu ferme ; 2 cuillères à soupe de likid smoke ; 2 cuillères à soupe de sauce soja ; eau. Égoutter le bloc de tofu et le couper en 8. Dans une boîte hermétique, mélanger le likid smoke et la sauce soja. Retourner chaque morceau de tofu dans ce mélange puis les répartir dans la boîte, couvrir d'eau et fermer « avec le couvercle » (cela, je ne m'en serais pas doutée...), secouer légèrement et placer au frais pour 1 nuit. A utiliser le lendemain comme du tofu fumé. Quel parfum, il me rappelle nos feux de camp guide ! Au menu, il y aura aussi des carottes au lait de coco, elles sont quasi cuites, il ne reste qu'un fond d'eau, je coupe la source de chaleur et vais m'aérer un peu au jardin, je suis en avance dans mes préparations.
Mais en rentrant, ce n'est plus le parfum fumé qui plane dans la cuisine, c'est carrément le cramé ! Distraite comme je suis, j'ai placé le bouton sur 9, un seul cran le sépare du 0. Très couleurs Halloween.  C'est pas tout ça mais il faut continuer.
Ce n'est pas ce soir que je m'égarerai au paradis... Le ciel ressemble à l'enfer.
J'achève l'apéritif en préparant une crème de lentilles corail (page 32), mais très retravaillée, il me manque des ingrédients.100 g de lentilles corail cuites, 4 cuillères à soupe de lait de coco, 2 cuillères à café de tahin (remplacées par de la crème de noix de cajou), 1 cuillère à café de jus de citron, 1/2 cuillère à café de cardamome moulue (je n'en ai plus...), sauce pimentée (remplacée par du curry thaï vert), sel poivre. Verser tous les ingrédients dans le bol d'un mixeur et mixer pour obtenir une crème lisse. Assaisonner de sel et de poivre, ajouter quelques gouttes de sauce pimentée pour relever selon le goût. Se conserve 48 heures au frais. Ceci termine le programme d'aujourd'hui, le reste ne peut se faire à l'avance, j'ai encore du travail, j'espère seulement que mes invités aimeront. Même si je suis fatiguée, je me sens bien, j'ai retrouvé le plaisir de cuisiner...

2 commentaires:

Haruko-chan a dit…

Merci pour les recettes! J'ai beaucoup aimé ce lunch marveilleux et je suis sûr que je vais essayer de faire ces recettes a la maison!
Helena

Francine a dit…

@ Helena: avec plaisir! Tu en découvriras d'autres la prochaine fois. Bonne soirée