dimanche 17 juin 2012

Par où commencer?

Tellement de choses à partager, tellement de beaux souvenirs emmagasinés, ces 3 jours ont été si riches en émotions.
Vendredi d'abord. J'emmène ma petite-fille Sarah chez Tchang de Chine, ce petit coin de Chine que j'affectionne. Quelques heures de pause dans son blocus, et fêter la brillante réussite de la première partie.
 Pendant qu'elle se penche sur plus difficile, choisir, je l'observe et de merveilleux souvenirs me reviennent. Un en particulier: j'étais à la côte avec elle, il pleuvait, eh oui, là aussi. Nous étions donc restées à l'intérieur et je lui lisais des histoires quand le téléphone sonne, c'était mon mari pour m'annoncer que mon ami Guy avait eu un infarctus… Il était encore à la maison la veille de mon départ, Sarah en le saluant, lui dit: "au-revoir MONSIEUR Guy", surprise des 3 adultes présents, elle est moins solennelle d'habitude. Je lui demande pourquoi elle dit Monsieur, et sa réponse a fusé: "mais parce qu'il est très grand, il m'impressionne"! Elle avait 4 ans alors.  Il a été tellement important dans ma vie, il semblait en pleine forme, cela m'a fait un tel choc que je n'ai pu retenir mes larmes. Ma petite Sarah saute alors dans mes bras et me dit: « Nanny, tu ne dois pas pleurer, je suis là ». Quelques secondes plus tard, elle file dans sa chambre, me ramène sa "tutte" comme on dit chez nous et elle me dit: "Tiens, Nanny, c'est pour faire passer ton petit chagrin". Cela résume bien qui est cette grande jeune-fille, elle n'a pas changé: toujours aussi tendre, toujours aussi attentive et prévenante, toujours aussi généreuse.
Elle a choisi un Yin Zhen au jasmin et moi, le fameux Dong Ding 2012, le même que celui pris quand j'ai emmené sa sœur dans ce petit coin de Chine (http://la-theiere-nomade.blogspot.be/2012/05/une-fabuleuse-journee-avec-ma-petite.html )
Mais cette fois, ce sont bien des Perles de longévité au sésame! Tout en dégustant ces gâteries, Sarah reparle de Taiwan, comme moi, elle a adoré cette Belle île et comme moi, elle rêve d'y retourner! Puis elle a parlé de sa philosophie de vie, sa crainte de voir la planète se dégrader de plus en plus, son regard très critique sur cette société de consommation effrénée, ces moyens de communication de plus en plus sophistiqués, alors que la plupart des gens sont infiniment seuls. Quelle maturité ! J’aime ces échanges intimes, si vrais qui font apparaître sa belle âme, j’espère que la vie sera douce avec elle, et surtout qu’elle pourra se défendre… 
A côté de ces moments plus sérieux, nous avons aussi eu quelques fous rires : les perles sont assez volumineuses pour nos petites bouches, on les coupe donc en deux avant de les manger mais elle décide d’en enfourner une entière.
Et elle ne s’arrête pas en si bon chemin, elle passe à deux. Mais elle ne les a pas laissées dans ses abajoues, elle les a mastiquées pendant un certain temps ! Fou rire évidemment, je me suis quand même protégée  avec ma serviette d'un éventuel dérappage... Ces perles lui ont tellement plu qu’elle en a pris une deuxième portion, bravo chérie, tu faisais plaisir à voir !
Le temps de me réapprovisionner en baies de Goji, de saluer le cher Tchang, d’aller faire quelques courses et je dois la ramener, à regret, pour cause de blocus. Merci ma super Zouzou pour ces moments magiques, reste la belle âme que tu es. Je croise les doigts pour les dernières formalités, nous fêterons les résultats avec ta sœur et ta cousine dans ce même lieu ! Au samedi maintenant, j’ai passé la journée dans la capitale… de la Wallonie, pour assister au tournoi des légendes du tennis? Non même si j’aurais bien aimé aller voir cette manifestation éphémère, ou alors à la journée de la sécurité routière ? Que nenni…
 Je m’arrête ici, cela fait bien longtemps.
Dès l’entrée je veux évidemment voir les nouveautés.
Et à commencer par les cocktails de thé froids, je les testerai très vite.
Mon regard, toujours à l'affut, se pose maintenant sur ces infusettes.
Le sachet est très large, ce qui permet d’y mettre les feuilles de thé entières et leur donner la place pour s’épanouir, très ingénieux.
Le Matcha  latté,  d’abord,  préparé au lait de soja bio, dont j’aime la texture ; pour moi, il est trop sucré mais c’est une question de goût.
 Je ne reste pas longtemps seule, voilà Michelle qui débarque avec son amie et la fille de celle-ci, quelle surprise !!!
Je passe maintenant à la deuxième dégustation : le Sangriathé, mélange vraiment très réussi, je le referai en poussant un peu plus sur le Pu Er.
Un évènement interne à ce lieu magique : un micro trottoir où les volontaires s’expriment sur cette boisson nommée thé.
Michelle essaie de se familiariser avec le chinois, quelle concentration !
Notre  pause-diner en tête à tête, l’occasion de papoter de tout et de rien.
En tête à tête ? Plus vraiment, voilà LA surprise du jour, la Magicienne qui vient nous rejoindre !
Bonheur de nous retrouver, c’est tellement rare ! Merci à vous deux pour ces superbes moments, les bons mots, les sourires, les rires et les fous rires, on remettra cela !
Après le réconfort, le travail… Intellectuel pour Fanou, pour moi, découpages. Mais jamais sans ma drogue : je passe maintenant au Ginger tea, une tuerie ! A refaire absolument 
Ambiance dans le salon : "Taste life, it is delicious", et que dire avec une tasse de thé !
Un petit tour dans la boutique, tâches variées, n’est-ce pas Mireille ?
Xavier interviewe maintenant Luc, je dis bravo, je ne pensais pas que tu allais le faire !
Quel sérieux ! D’habitude les joutes oratoires entre ces deux-là ne le sont pas autant.
Mes découpages terminés, je vais maintenant découvrir un Oolong particulier, au gingembre et réglisse. On dirait des petits cailloux couleur bronze.
La liqueur est assez sucrée, limite liquoreuse et "réchauffante", je ne perçois pas la réglisse, heureusement parce que je ne l’apprécie pas vraiment. Belle découverte, il ne manquera plus à ma collection.
Deuxième infusion. Moins sucrée mais tout aussi à mon goût.
Les feuilles infusées comme un camaïeu de verts : entre bronze et olive.
Et la plus belle photo : cette dynamique équipe, merci pour votre sens de l’accueil, votre efficacité, vos sourires, bref tout ce qui fait de ce lieu un endroit magique. Il manque cependant ma chère Céline, comme les 3 mousquetaires, ils sont quatre ! C’est avec regret mais des beaux souvenirs au cœur que je regagne mes pénates, j’étais vraiment en vacances pendant cette superbe journée. Aujourd’hui, ce sera plus calme.
 Mais j’ai de quoi prolonger le bonheur, cet Oolong découvert hier, le Lan Gui Ren.
Les feuilles sèches ressemblent plus à des petits cailloux qu’à des feuilles.
 L’infusion est d’un beau jaune brillant. Et j’écoute des incantations tibétaines en me remémorant tous les moments forts d’hier.
 La deuxième infusion est plus orangée, moins sucrée aussi.
 Les belles vont maintenant retourner à la terre. Je voulais l’infuser en zhong quand on a sonné, c’était 2 amis que j’avais invité à dîner… sauf que je croyais que c’était la semaine prochaine, à quoi sert mon agenda ! Fou rire et score de 1 - 1, la fois passée, c’était eux ! Nous avons cuisiné ensemble, le frigo était plein heureusement. Seule ombre au tableau : ces deux-là ne boivent pas de thé. Un petit tour au jardin et nous nous quittons jusqu’à la prochaine fois.
 Ce matin, j’avais préparé à froid cette tisane canneberge, framboise principalement. J’ai été déçue du résultat, trop fade. La prochaine fois, je l’infuserai à chaud. Ce soir, je me préparerai du Sobacha que je monterai au grenier, ma filleule revient mercredi pour continuer ce travail ardu. Je ne veux pas terminer ce billet sans avoir une pensée émue pour LE club des buveurs de thé de Bretagne / Pays de la Loire qui fête aujourd’hui ses 10 ans d’existence, le programme de ce week-end était très alléchant, j’étais bien triste de ne pouvoir m’y joindre, mais il y aura d’autres occasions. Merci pour tout, j’attends le plaisir de vous rencontrer à nouveau où que ce soit, à Bruxelles par exemple !  

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Une journée "THE" magnifique... (je n'ai même pas vu qu'il pleuvait.) Merci Merci Merci... Pour ta présence, pour ton amitiés, pour le repas, pour ton livre ( weekend
chargé, j'ai voulu me faire un thé japonais pour restée éveillée et le lire mais Luc n'était pas d'accord ).
Merci de me sortir de ma routine, de ma campagne, ....
Gros gros bizouille et comme les enfants ENCORE ENCORE
Mich

Fanou a dit…

Oh ma chère Francine,
Un véritable bonheur de te revoir. Tu as pu constater de tes propres yeux à quel point j'en ai été émue tout la journée. Merci, merci, merci d'être qui tu es.
Fanou.
P.S.: Xavier s'en veut de ne pas t'avoir filmer pour notre micro trottoire. Mais le temps est passé tellement vite.

charlotte billabongk a dit…

Bonjour, au fil de cet article savoureux, je reconnais sur une photo, le CD que tu écoutes. Il s'agit de Mantras bouddhistes, chantés ici par des moines tibétains. Ce sont des textes universels que l'on retrouve dans de nombreux pays de tradition bouddhique... Voilà, juste une petite précision qui me semble vraiment importante.
Merci pour tous les instants thé que tu partages en toute simplicité.

Francine a dit…

@ Mich: merci pour ton gentil commentaire. Tu sais que si je pouvais... Moi non plus je n'ai pas vu la pluie tant que j'étais dans ce lieu magique. Par contre, au retour, c'était le déluge, demande à Luc...
C'est promis, dès que je peux,on remet cela!
Bonne journée, bons thés, biz

@ Fanou: c'est... magique ce que tu écris, à mon tour de te remercier et particulièrement de notre conversation dans la voirure...
Cette journée a passé vraiment trop vite, mais il y en aura d'autres!Bonne fin de journée, bons thés, biz
NB: les Twins me manquent!

@ Charlotte: tu as de bons yeux! Effectivement, ce sont des,mantras. Je les écoute quand j'ai besoin de me retrouver, ils m'aident à méditer aussi.
Bonne fin de journée, bons thés et merci pour ton gentil commentaire

Vanessa a dit…

Complètement abasourdie par ton Lan Gui Ren, j'avais adoré découvrir ces cailloux poudrés avec le thé têtard yu zhe et le rinshing imperial.

Francine a dit…

@ Vanessa: dès que je l'ai vu, j'ai d'abord cru que c'était effectivement le fameux Yu Zhe que tu m'avais offert à l'époque! Comme je désespère te voir un jour ici... tu peux en trouver chez ThéÔdor, il porte un nom presque royal: thé des princes. Bonne soirée, biz