dimanche 16 juin 2013

Le bonheur se prolonge, à Bruxelles dans un garage

A peine rentrée de Strasbourg, me voilà repartie dans un endroit surréaliste à Bruxelles...
 Un garage vraiment pas ordinaire, où Adeline et Eric, toujours aussi accueillants et souriants, vont nous faire voyager principalement au Japon mais aussi à Taiwan. Adeline a passé 6 mois au pays du Soleil levant et a voulu partager ses découvertes. La carte renferme donc des trésors connus, mais aussi des thés inconnus, c'est vers ceux-ci que je me dirige.
Le premier est un Mecha dont je connaissais le nom grâce au Guide des Thés du Japon de Valérie Douniaux (page 156).
 "(...) Ce thé est composé de petits morceaux de pousses tendres, qui ont été déchirées durent le processus de fabrication."
 C'est Eric qui l'infuse avec beaucoup de précision, j'ai hâte d'y goûter.
Première infusion, la liqueur tire sur le vert et n'a rien à voir avec la saveur subtile du Gyokuro, le goût est puissant, un peu brut. Des trois infusions, c'est la dernière que j'ai le plus apprécié, j'y ai retrouvé cette saveur si particulière qu'est l'umami.
Les feuilles infusées sont d'un vert uniforme et très tendre.
Ma stupeur en découvrant ce  Rosecha, "Pu Er japonais"... 
Les feuilles sèches sont pour la plupart torsadées et parsemées de brindilles.
 Que va donner ce thé surréaliste ?
 La liqueur ambrée a un goût bizarre, poussiéreux comme dit Adeline.
Deuxième infusion, la couleur est à peine plus foncée mais la saveur ne m’inspire toujours pas.
 Les feuilles infusées dégagent un parfum agréable bien loin de cette saveur indéfinissable. Au moins j’aurai goûté cette surprenante nouveauté.
 Le thé suivant est un des 4 Matcha proposés à la carte, celui-ci est le Matcha Seiun.
 Que je dégusterai en compagnie du patron d’Eden (http://www.edenjapon.be/ ).
 Incroyable douceur et rondeur de ce grand thé superbement battu par Eric.
Cette photo illustre un moment très émouvant, une petite fille impressionnée par les petites théières.
Eric, rayonnant, lui explique à quoi elles servent, cela m’a profondément touchée...
 Il est aussi possible de déguster les thés dans le petit espace salon.
Mais infusés seulement en grande théière. Les visages rayonnants de ces dames en disent long sur ce qu’elles viennent de boire et de manger…
On retrouve la même ambiance chaleureuse autour du bar.L'autre formule : "les thés seront proposés au bar en multiples infusions afin de découvrir et de développer au mieux chaque arôme."  
 C’est ce que me propose Adeline avec un Sencha Kumpu.
 Ce sera l’occasion pour moi de découvrir cette maison réputée dont plusieurs blogs vantent la qualité.
8g dans 100ml.
 Première infusion à 40° pendant 4’30. Saveur complexe, à la fois intense et douce à la fois.
Les feuilles après ce 1er passage sont d’un vert très tendre qui contraste avec la couleur foncée des feuilles sèches.
 Deuxième passage : 60° pendant 1 minute. Je suis surprise par l’amertume qui couvre les autres saveurs.
 3e passage : 75° infusion immédiate. Je retrouve cette saveur complexe très agréable.
 Les 2 infusions immédiates suivantes sont de 85° et 95°. Si la 4e donne des notes sucrées et la fameuse saveur umami, la 5e est moins intéressante. Ce qui l’est par contre, c’est cette façon de faire, merci Adeline j’ai beaucoup apprécié.
Les feuilles infusées sont d’un beau camaïeu de vert.
 Les pâtisseries d’Adeline ont, comme l’année dernière un vif succès.
Une nouveauté : une tarte au chocolat / oolong.
 Que choisir ?
Thé suivant, le Kyo-Bancha. A peine posées dans la kyusu préchauffée, un arôme torréfié et boisé se dégage déjà. On retrouve dans le bol, ces notes torréfiées, très douces et sucrées. La 2e infusion donne en plus une saveur caramélisée et même un arrière-goût de café.
 Les feuilles infusées n’ont certainement pas encore tout donné mais le temps passe, il est temps pour moi de rejoindre mes pénates.
Merci à vous deux pour ce beau voyage, l’ambiance empreinte de sérénité et les émotions gustatives intenses, vous avez tellement bien illustré ce proverbe chinois : "Le thé est le plus court chemin d’un être humain à l’autre." A la semaine prochaine pour d’autres émotions gustatives. Avant de rentrer, je fais le tour du jardin.
 Les pivoines ont bien fleuri depuis mon départ.
 Particulièrement celles-ci.
 Et elles font le bonheur des abeilles, j’en ai compté 11. Ce soir, au menu du souper, les fameuses asperges, une partie seulement. Cela tombe bien, mon mari en redemande !
 Pour terminer cette fabuleuse journée, je me prépare le fameux thé aux 8 trésors, découvert chez Lihua à Nancy.
Je détaillerai plus tard le contenu de ce mélange dont les composantes font partie de la pharmacopée chinoise, ce soir je me contente de le savourer avec cette madeleine, Scarabée rouge, ma préférée, "L’alliance de la cerise amarena et d’une coque en chocolat noir, poudre de rubis." Ce lundi, j’ai une chose très difficile à affronter, ce que j’ai vécu aujourd’hui et pendant ces 4 jours m’aideront, j’en suis certaine.

6 commentaires:

Thé Tea-Cha a dit…

Houaaa! Un bien joli moment... et d'étonnants thés, effectivement. Avec ce bel article, tu m'as fait rêver, Francine. J'espère que Adeline et Eric renouvellerons encore de nombreuses fois l'ouverture de leur garage... En espérant pouvoir y aller un de ces jours.

Je pense bien à toi.
Bises.
Ségolène

The Tea Garage a dit…

Bonjour Francine,
tout d'abord cela nous a fais très plaisir de te revoir et de pouvoir à nouveau préparer le thé pour toi.
Notre premier weekend s'est super bien passé, Adeline et moi avons eu le plaisir de revoir certain de nos "déjà" habitués du tea garage, comme toi, Peter, Nicolas et Françoise et d'autres, des nouvelles têtes, des passionnés de thé depuis très longtemps d'autres qui découvre seulement le monde du thé, des personnes de Bruxelles mais d'autre aussi de Ath d'Anvers et même d'Aix la chapelle en Allemagne. et pour nous c'était un super weekend, Eric & Adeline.

Nicolas a dit…

Bonjour Francine, bonjour Adeline et Eric. Françoise et moi sommes passés dès le samedi. J'adore le lieux, j'adore l'accueil et je me suis régalé avec un thé taiwanais.

A+
Nicolas

cathy a dit…

Bonjour Francine
J'ai du lire en même temps plusieurs billets ;)
Et bien cela donne envie d'aller à Strasbourg! (et par la même occasion j'aimerai bien aussi rencontrer Nico san ) Dommage cette année je n'ai pas l'occasion d'aller au tea- garage car leurs thés donnent vraiment envie, j'espère qu'au mois de septembre je pourrais encore en trouver chez Ippodo, j'ai été voir le site d'Edenjapon, dommage la boutique est fermé le lundi :( il faut que j'organise une journée à Bruxelles en dehors de notre jour de fermeture !!
Bonne soirée et merci de nous faire partager toutes ces belles aventures théiné ;)

Francine a dit…

@ Ségolène: quelle belle surprise de te revoir ici!C'est en effet un lieu magique, le seul qui parvient à me faire sortir de ma "campagne". Et toi, que deviens-tu?

@ Adeline et Eric: tout le plaisir a été pour moi, et je reviendrai(évidemment)! Encore merci pour ces moments hors du temps.

@ Nicolas et Françoise: seulement un? que se passe-t-il?

@ Cathy: on pourrait s'arranger pour y aller ensemble, je vous servirais de guide... Nikosan n'a plus sa galerie, il faut que je me renseigne pour savoir ce qu'il devient, il avait des projets de vente de thé sur Internet. J'attends de tes nouvelles pour juillet, après le 5 avec Staf et Chris, avant j'aurai un petit Dragon d'eau et ses parents ici. Et si je comprends bien, tu vas au Japon en septembre?

A tous, bonne soirée, bons thés, biz

Nicolas a dit…

Bonsoir Francine,
En fait j'étais accompagné de Françoise et d'une amie. J'ai donc dégusté 3 thés. J'ai bien aimé aussi le japonnais grillé qui reste encore assez végétal.
Bien à toi
Nicolas