samedi 16 mai 2009

Question de traduction?

Je poursuis avec délectation la lecture des romans d’Agatha Christie en vue de mon Tea Time criminel du 25 prochain. Et jusqu’ici, seul un extrait, de Crèmes et Châtiments correspond mot pour mot à celui du roman, c’est celui de Pension Vanilos. Les autres sont assez différents. En voici un exemple extrait de "Un meurtre est-il facile ?" (Club masque n°13 page 228) : "Mais l’idée ne l’effleura pas qu’on pût tenter quelque chose contre elle, persuadée d’avoir bien caché ses soupçons. Elle n’imaginait pas non plus que les événements se précipiteraient ainsi ! Quelle idiote elle était ! « Le thé songea-t-elle tout à coup. Elle l’a drogué et elle ne sait pas que je ne l’ai pas bu ! C’est un avantage dont je dois profiter. Qu’avait-elle mis dans mon thé ? Du poison ? Ou simplement un somnifère ? C’est plutôt cela puisqu’elle a l’air de croire que je tombe de sommeil…". Cela devient dans la version "Crèmes et Châtiments" (page 109): "Pas un instant elle ne s’était doutée que sa vie fût en danger ! Elle pensait avoir parfaitement camouflé ses soupçons. Et elle n’aurait jamais imaginé que les événements se précipiteraient ainsi. Idiote… triple idiote …"! Soudain, elle pensa : "Le thé ! Elle a mis quelque chose dans le thé. Elle ne sait pas que je ne l’ai pas bu. Voilà ma chance ! Du poison ou juste un somnifère ? Oui, c’est évident, elle s’attend à ce que je m’endorme". Est-ce lié à la traduction ? Mais malheureusement j’ai dû renoncer à tout re (re-re-re)lire par manque de temps… D’autant que mon neveu voyageur termine son périple de près d’un an. Il a sillonné une bonne partie de l’Europe de l’Est, a fait escale à "Gwada", comprenez la Guadeloupe, et puis la côte Est des USA et une toute petite incursion au Canada pour aller admirer les fameuses chutes bifaces... Il a abandonné son mode de transport préféré (pour un petit moment, il achèvera son année sabbatique par une virée avec son père, lui-même motard). Mercredi il sera ici, mais contrairement au repas habillé de décembre, ses seuls souhaits sont : "un cocktail au thé et … des spaghettis". Je vais donc mettre le paquet sur l’apéritif et les desserts, au thé évidemment. C’est vrai que je vois mal l’association spaghetti bolognaise – Thé….

6 commentaires:

Anonyme a dit…

J'avais relevé autre chose contre ce livre (http://docs.google.com/Doc?id=dchdr7bm_551fbzr6ggb) qui pétille d'enthousiasme et manque de rigueur.
Kris

Francine a dit…

Merci pour ta remarque Kris mais je ne suis pas parvenue à trouver ta référence, peux-tu m'en dire plus?

sylviane a dit…

Voila quelque chose qui m'a vraiment impressionné : les chutes du Niagara. Je les ai vu trois fois et à chaque fois c'était la même chose, le bruit, le courant tout, superbes et magnifiques chutes elles m'ont laissé sans voie (et pourtant il en faut, je sais ne dis pas non, je t'entends d'ici !!!)

sylviane a dit…

oh ! à la relecture la faute... j'ai très honte "elles m'ont laissé sans voix" bien entendu

Charles-Michaël a dit…

Passionnée par cette boisson mythique, j'y consacre une grande partie de ma vie. Pour me résumer, je bois du thé du matin au soir et la nuit j'en rêve...

Bienvenue sur la route du thé, "entre rêve et réalité"!

http://natureculture.org/wiki/index.php?title=La_th%C3%A9i%C3%A8re_nomade

Francine a dit…

Je ne comprends pas le sens de ce message, la première phrase est la mienne et je ne sais pas qui vous êtes, j'aimerais en savoir plus