dimanche 31 mai 2009

Le bonheur est dans le thé quand il est partagé avec intensité avec des amis du thé

Aujourd’hui est encore un jour à marquer d’une pierre de thé blanche. J’accueillais Josiane et Jean-Pierre en séjour chez leur fille à Bruxelles. Josiane et Jean-Pierre suivent les cours de Nadia à l’Institut du thé (voir entre autres ici), nous avions vraiment sympathisé et quand j’ai su que leur fille travaillait à Bruxelles, je leur ai proposé de passer une journée à Groenendael, que Josiane a baptisé joliment un Thé à la Campagne. Et du thé, il y en a eu bien sûr, mais pas que ça. Après un apéritif que j’ai oublié de photographier cette fois, ils se sont installés autour de la table buffet, mais non, ils n’ont pas été obligés de manger avec les doigts. La table était dressée, décorée avec les superbes fleurs reçues lundi passé, que je soigne avec amour (merci Bernard, Paul et Marielle). Repas très arrosé de … thés glacés (jasmin ou Genmaïcha), et émaillées de conversations plus ou moins sérieuses. Le dessert, composé de sorbet à la pêche, d’une pêche au sirop de thé et d’une glace au Matcha fut l’occasion de penser à ma chère filleule, c’est son thé grand voyageur que j’ai utilisé (voir ici). Elle est actuellement à Brisbane et sera bientôt face à la grande barrière de corail, bon vent ma Puce, continue à nous faire rêver ! Après un tour de jardin, nous sommes passés dans mon salon bleu-thé où Jean-Pierre nous a fait le cadeau d’une cérémonie. Gestes précis, très harmonieux, signes d'une pratique assidue. J’ai retrouvé ce qui me fascine chaque fois que je suis à Poule, cette atmosphère où on est à la fois pleinement soi, mais pas replié sur soi, mais au contraire en communion intense avec le monde et les êtres. Un vrai partage, des moments intenses, très vrais. C’est cela pour moi la méditation. Ont suivi ces moments de recueillement intenses, des échanges très riches sur notre vécu de ces instants très forts, j’ai admiré plus particulièrement les paroles de mon mari, dont c’était la première cérémonie "en groupe". Après ces émotions, un petit intermède glacial (sorbets fraise, kiwi, glace banane dont je noterai les recettes demain, c’est promis). Pendant ce temps-là j’ai préparé le matériel de la cérémonie des lettrés.C’est avec humilité et bonheur que j’ai offert ces moments à mes hôtes. J’ai choisi ce superbe Dao Ren Mao Feng cha (voir ici entre autres). Il était alors l’heure de souper, nous avons partagé le reste des restes et c’est à regret que nous nous sommes quittés. Et pour prolonger le bonheur, il me reste ceci… (Merci à vous, je sens que je vais passer de bons moments). Et les merveilleux souvenirs de cette flamboyante journée, merci à vous pour cela et à samedi à Poule… Et comme chaque fois que l’émotion est à ce point présente, je trouve mes mots très pauvres, il faudra lire entre les lignes… J'attends le bonheur de vous revoir le plus vite possible, et à toi Elodie, je te redis: tu viens quand tu le souhaites, pour toi, la distance est très courte!

5 commentaires:

Elisa a dit…

C'est dans un état d'esprit joyeux que nous avons pris le train qui avec des géranium qui avec du terreau ou encore avec un rondin de sorbier. Quelque chose parfumé de campagne, de plaisir d'être et de rencontres enchan-thés ;-)

Elisa a dit…

Me voilà donc intronisé sur internet comme maître de cérémonie ! Quelle promotion :-) Il va falloir que j'affine mes gestes... car même Xavier s'est senti concerné. Merci pour cette atmosphère conviviale. Je reviendrai pour profiter du parc dans mes évolutions de pratiquant du Taï-Ji :-)

Elisa a dit…

"Une partie de thé à la campagne"
En lisière la forêt
comme en un berceau; la cérémonie :
de cascades en tasses
de tasses en parfums, éveil des sens
et battements des cœurs
en toute simplici-thé une si belle complici-thé
A vous retrouver

Francine a dit…

Il ne m'a pas fallu longtemps pour deviner qui était le "trio Elisa", merci pour vos gentils messages et les photos, elles apparaîtront sur ce blog si je peux?... Par contre, une question, pas existententielle, pourquoi Elisa?

Maria Espinal a dit…

Incroyable, mais Vrai Dieu est toujours Grand. Après plusieurs rejets de ma demande par la banque, j'ai bénéficié d'un prêt grâce à une dame bien honnête . Pour en savoir plus, veuillez simplement prendre contact avec elle par e-mail au : marilinetricha@mail.ru elle offre des prêts de 3 000€ à 3.000.000€ à toute personne capable de le rembourser avec intérêt à un taux faible de 2 % ne doutez pas de ce message. C'est une parfaite réalité. Faites passer le message à vos proches qui sont dans le besoin.
le remboursement commence 5 mois après avoir reçu votre crédit
Que Dieu vous bénisse.