dimanche 24 janvier 2010

Le week-end de tous les superlatifs...

Ces 3 jours resteront gravés à jamais dans ma mémoire et dans mon cœur, mais serai-je capable de rendre vraiment des moments si intenses ? Ce qui est certain c’est que cela ne se fera pas en un jour. Et puis, certaines choses vécues sont indicibles… Mais que s’est-il donc passé ? " Simplement" une énième activité du Club des Buveurs de Thé de Bretagne-Pays de Loire : un WE à Bruxelles. Au menu, expositions Europalia, entrecoupées de quelques tasses de thé. Et cela commence fort, j’accueille d’abord Sylviane (de Nantes) et son amie Michèle (de Maransart) ainsi que Françoise (de Strasbourg), et bien sûr par une tasse de thé. Mais je n’ai pas beaucoup de temps à leur consacrer...Nous serons bientôt 12 à table, le reste du Club arrive à 18 heures, et j’ai eu à cœur de leur rendre leur inoubliable invitation de l’automne (voir le 15 septembre 2009) dont je garde un souvenir ému. J’ai choisi de leur offrir un Tea time très ... thé, et j’ai encore certaines choses à préparer.A commencer par l’apéritif, et les zakouskis chauds et froids.Il y a bien sûr les visages connus, rencontrés à Nantes, Jean-Claude, Danièle, Pascale et Françoise, que je revois avec joie. Mais aussi de nouveaux venus: ici Patricia et Michel, quant à Sylviane, je ne présente plus cette Présidente, initiatrice de ce WE, tout à fait dans son élément… Mais quelle est l'origine de ce fou rire?Encore un nouveau visage pour moi, Marie-José, avec Jean-Claude et Danièle, un petit sourire en coin qui en dit long, et Pascale qui se lèche les babines. Et encore Danièle et Eric, très souriants, à l’image de cette soirée, si chaleureuse, si vraie. Après cet apéritif très animé, nous passons à table, au menu : sandwichs variés et thés glacés. En bout de table, Josée que je n’avais pas encore rencontrée mais dont j’avais déjà beaucoup entendu parler, et je n'ai pas été déçue, elle est telle qu’on me l’avait décrite ! Et à côté d’elle mon mari qui n’a pas été le dernier à s’amuser, il faut dire qu’avec un public pareil... Et puis, une surprise offerte par Michèle, l’amie de Sylviane, pour faire découvrir la tarte "al djotte", une spécialité de Nivelles ! Vint ensuite les desserts, je n’en dis pas plus, je laisse Françoise s’exprimer… Mais le temps passe vite, trop vite, il est déjà temps de se quitter, la journée de demain est chargée, il faut donc se reposer. Et moi aussi je vous dis à demain pour la suite de ce WE de tous les superlatifs, tellement difficile à relater !

2 commentaires:

Vanessa a dit…

Et bien tu as du courage pour offrir de tels délices à autant de monde.

Cela donne envie, je ne serais surement pas venue seule pour ne pas être 13 à table!

Francine a dit…

J'adore cuisiner, je n'ai donc pas besoin de courage... mais je procrastine pour l'après! Serais-tu supersticieuse? Moi j'aurais aimé qu'on soit 13, si ce n'est que je ne saurais pas où la (le) mettre...