jeudi 11 février 2010

Encore un thé d'hiver qui fleure bon la nostalgie

C’est bientôt la fin d’Europalia Chine, et cette semaine j’avais programmé d’aller voir l’exposition consacrée à la médecine traditionnelle chinoise (voyage au pays du Yin et du Yang). C’était sans compter sur une nouvelle offensive de l’hiver… Heureusement, il reste encore quelques jours. Pour compenser, boire du thé. Aucune envie particulière au départ, puis mon regard s’est posé sur cette théière en pierre, et les souvenirs qu’elle évoque : mon fabuleux voyage à Taiwan, le désir très fort d’y retourner. Et le thé qui lui convient, un vieux Pu Er acheté là-bas aussi. Tout ce qui me reste est là, je le gardais en souvenir de ces moments forts passés là-bas, mais aujourd’hui, je veux l’achever, pour me retrouver ces instants magiques et oublier qu’ici, je me sens coincée par ce froid que je ne supporte pas. Etonnamment, je ne détecte pratiquement aucune odeur si ce n’est celle assez vague de sucre… Mais dès la première infusion, je suis transportée dans le temps, je retrouve les saveurs que je n’ai pas oubliées, à la fois l’encens, la cire d’abeille et la terre mouillée. La liqueur est foncée, mais est bien transparente. Je frissonne en savourant chaque gorgée, je retrouve les sensations d’alors, c’est à la fois doux et très fort. Les infusions se succèdent, non calculées, contrôlées mais toutes imprégnées de douce nostalgie. Je ne les compte pas non plus, je me laisse portée par l’évolution des saveurs, plus épicées puis à la fin je détecte une odeur légèrement sucrée. Je me sens bien maintenant, je suis à Taipei en pensée. Les feuilles infusées sont assez noires, je pense que cette couleur est due au fait que c'est la fin de mon stock ? Le fond de cette théière en pierre montre qu’elle se culotte bien. Après cette expérience, je suis de plus en plus convaincue qu’il n’est pas nécessaire de se creuser la tête à n'en plus finir pour savoir la théière choisie conviendra bien au thé que l'on s'apprête à déguster, mais à chacun sa voie…

7 commentaires:

Loula a dit…

Coucou, je t'ai envoyé un mail, je ne sais pas si tu l'as reçu? Ici aussi l'hiver m'empêche de sortir de chez moi!!

Philippe de Bordeaux a dit…

Chère Francine ,

Je me permets une remarque :

étant " curieux " de l'image , je trouve tes photos, celles notamment de tes paysages neigeux, de ton "chez toi", celles de tes derniers Gong fu Cha vraiment réellement jolies...

Ayant un nouvel écran je regrette de ne pas voir certaines en plein écran ,zoomer en gros :
je sais que l'exercice n'est pas évident,car certaines, tes amis ou d'autres situations n'ont pas besoin d'etre forcément agrandis mais d'autres comme les feuilles de ce pu er comme un rocher,ou ta terrasse enneigé peut etre que oui!

je suggère,je n'ordonne pas!
j'espère que tu prendras bien cette "critique" qui est un compliment.

En longue vue à tes futures dégustations...

Amitiés.

PHILIPPE

Francine a dit…

@ Loula, oui je l'ai reçu, merci mais je suis très en retard dans mes réponses, patience donc

@ Merci Philippe pour ton gentil commentaire! Le problème est que je ne sais comment faire pour répondre à ta demande, je suis pleine de bonne volonté mais celle-ci s'arrête à la porte de la technique... sauf si tu m'expliques ce que je dois faire... Ceci dit, je ne trouve pas mes photos terribles, et les agrandir en montrerait sans doute la piètre qualité...

Loula a dit…

Ok, pas de soucis, c'était juste pour être sûre!! bonne journée!

tagskie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Bonjour Francine,

J'aimerais savoir s'il est possible de commander une théière en pierre comme la tienne... Je suis intrigué par ce type de théière. c'est la première fois que j'en vois une... Est-ce une théière qui se culotte comme celle en terre ? Merci !

Patrick

patrickpasto@yahoo.ca

Francine a dit…

Bonsoir Patrick, j'ai bien ri en lisant ton commentaire... C'est vrai qu'elle est belle, mais je ne pense pas que tu puisses en commander une. Par contre, je peux te donner l'adresse de l'endroit où je l'ai achetée à Taipei, j'en ai fait un billet le 30 octobre 2008. Quant au culottage, cela n'a rien donné avec les Wulong mais bien avec certains Pu Er.