lundi 1 février 2010

Le jour d'après, encore que du bonheur!

J’étais très émue en pénétrant tantôt dans mon salon. Toutes les images d’hier et les moments forts de cette journée si chaleureuse tourbillonnaient dans ma tête, un vrai bonheur. Puis, en installant mon matériel, c’est plus précisément à Sanmao et Li-Ping que sont allées mes pensées : j’espère pouvoir restituer fidèlement tout ce qu’ils nous ont appris, eux qui n’aiment pas trop que je les appelle spécialistes, tant leur modestie est grande. Et pourtant, contrairement à ceux qui s’autoproclament spécialistes et qui racontent n’importe quoi parce qu’ils en savent un peu plus que les autres, ce titre est loin d’être usurpé ! J’ai commencé par ce Pu Er cru joliment appelé par Cyril "thé à l’emballage tendance… clipper anglais".Je ne sais pas si c’est un clipper mais l’histoire est belle. Cette galette a été fabriquée en 2006 en l’honneur du Göteborg, un navire de la Compagnie des Indes coulé en 1739, dont l’épave fut retrouvée en … 2006. Dans les cales, des trésors : des porcelaines chinoises intactes mais aussi, ce qui est plus surprenant, du thé vert encore comestible ! Il a été protégé pendant plus de 2 siècles dans des pots en étain hermétiquement fermés… cela fait rêver ! Après avoir chauffé les ustensiles, je prélève précautionneusement 8g de ce thé précieux et je le rince 2 fois anticipant le bonheur de cette dégustation, solitaire cette fois. Ce thé est précieux pour moi, pas tant parce qu’il s’agit d’une galette à tirage limité mais bien parce que c’est un des cadeaux de mes 2 généreux mentors (voir le 4 janvier 2009). Les infusions se succèdent maintenant, ici la 4e, et je repense à tout ce qu’on a partagé hier. A tout ce que je sais de ce thé : issu de théiers mi-sauvages (moins de 200 ans), en provenance d’une forêt du Nord du Yunnan, moins dense que celles du Sud, récolté par une des 54 minorités du Yunnan dont chacune a son propre procédé de fabrication. J’en suis à présent à la 9e infusion, la liqueur est toujours aussi brillante et transparente mais elle est plus cuivrée et je commence à percevoir une certaine astringence et un peu de piquant sur la langue. J’observe avec admiration ces feuilles qui ont tant donné, qui ont bien vieilli et qui me procureront encore des moments intenses. Et après un dernier regard à cette belle galette, je la range, elle continuera à bien vieillir. Le mois de février a très bien commencé.

4 commentaires:

Framboise a dit…

J'ai trouvé quelque chose qui pourrait t'intéresser...

http://alvinrobina.topcities.com/blogger/2008/06/gotheborg-tea-in-guangzhou.html

Le pu'er crû (le second testé hier) est une édition limitée proposée à la vente pour commémorer l'arrivée en 2006 en Chine de la réplique du Götheborg (reconstruit dans les années 90 en Suède). Il transportait pour l'occasion quelques membres de la famille royale suédoise et des businessmen en grand nombre. La Chine n'a pas été en reste pour fêter dignement l'événement.

Quant au bateau qui a sombré le 12 juillet 1745, il a souvent fait l'objet de fouilles car il transportait en plus du thé, de la porcelaine chinoise (il faisait partie de la Compagnie des Indes mais était armé par les suédois et non les hollandais). Son lieu de naufrage a toujours été connu mais peu à peu l'histoire avait fini par sombrer (elle-aussi) dans l'oubli. Il y a toujours, dans tous les pays, des fous de navires anciens qui se lancent dans ce type d'aventure (en France comme aux Pays-Bas).

C'est une très belle histoire, une de ses fortunes de mer dont je me régale depuis des lustres !

Par contre, j'ignorais tout des pu'er que le navire transportait...
Ton pu'er (à conserver) rappelle ce retour en fanfare du navire en Chine. Grâce à toi, je me suis replongée dans mes souvenirs...

Philippe de Bordeaux a dit…

Chère Francine,

C'est beau la "nostalgie" quand l'Histoire est si riche et rebondissante : le bateau ivre,sombrant;le thé conservé dans ces jarres hermétiques au fond de l'eau ETC

Ta galette s'en trouve ainsi magnifiée : c'est chouette de se raconter ces Story ,la liqueur est ainsi re - dorée PREND CORPS comme sur tes photos.

Content de voir que ton année débute en fanfare !

. PHILIPPE .

cathy a dit…

Et bien grace au thé les cours d'histoires deviennent bien plus interéssants !

En Kopp Zen a dit…

... fascinating story about Göteborg.
/Celina