mercredi 11 janvier 2012

Encore une belle journée, pleine de contrastes

Après une longue nuit réparatrice dont j’avais grandement besoin, je me lève pleine de bonnes résolutions. Mais d’abord un thé, j’ai envie aujourd’hui de jouer dinette avec cet élégant service, évidemment le pot à lait est vide, mais il est si joli qu’il servira de décoration. Et le thé de ce matin sera un O. great Ceylon de chez ThéOdor ; il m’a fallu le temps pour l’apprivoiser, mais comme c’est un cadeau, il a de toute manière une saveur particulière et très douce ; je le déguste en pensant à mon généreux donateur. Normalement, j’aurais dû mettre à exécution mes bonnes résolutions du jour. Mais "malheureusement", mon mari a contrecarré mes plans en m’apportant une grande enveloppe venant du facteur… Tant pis, je devrai une fois encore procrastiner, quelle tristesse ! La carte d’abord: j’apprends que sur cette place se trouvent 3 trésors, un glacier, une librairie et last but least, Ailleurs à Bordeaux, LA maison de thé dont j'ai déjà beaucoup entendu parler, c’est décidé, je vais planter ma tente sur cette place et je ne suis pas certaine d’avoir la patience d’attendre le printemps pour aller là-bas… Après avoir admiré l’emballage, un plan de Bordeaux (je ne savais pas qu'ils connaissaient mon absence totale de sens de l'orientation... j'ai bien ri) je découvre 3 trésors : un Pu Er, un Shiraore et un mystérieux "Thé d’Orient", une certitude, c’est un Oolong très torréfié, mais après : Feng Huang, Rou Gui, ou peut-être même Fée des Eaux, je dois l’infuser à nouveau demain. Merci à vous deux, Ségolène et Patrick… Après-midi studieuse, je retourne au cours…Mais avant l’effort, le réconfort. Michel, Mon prof, qui dans une autre vie fut mon étudiant (il y a 20 ans paraît-il), boit pour le moment du thé parfumé, il a choisi Jour J. Et alors, ce thé ? Il lui plaît, pas de doute, il est presque en extase. Ce n’est pas tout ça, mais c’est l’heure du cours de … photo. Pendant plus de 2 heures, j’écoute, je note, j’essaie. Ce qui m’a particulièrement touchée, c’est qu’il a appliqué une pédagogie que j’ai prônée toute ma vie antérieure : "Enseigner, ce n’est pas répondre à des questions que les élèves ne se posent pas." Et donc, il est parti de mes nombreuses questions. Les feuilles sèches de Jour J après la leçon, mieux mises en valeur grâce à un meilleur positionnement de l’éclairage. Moins bien réussies, les feuilles infusées, mais j’y arriverai. Surtout que j’ai décidé de me procurer un matériel un peu plus performant pour faire des essais avant mon deuxième cours. Merci Michel, tu as très bien fait cela, m’épargnant un jargon théorique, je n’aurais rien retenu. "Learning by Doing" fait partie de l’archéologie pédagogique mais me convient très bien. Ce n’est pas tout cela, mais le thé me manque, je n’ai pas "osé" interrompre le cours, je vais me rattraper. Je sors un des trésors bordelais, le Shiraore, ça tombe bien, je n’en avais plus ! Trois passages pendant lesquels je pense à mes généreux donateurs, rencontrés chez Thés de Chine, un autre haut-lieu pour célébrer le thé comme je l’aime, le 12 novembre dernier. Ségolène et Patrick ont également un blog que je vous recommande vivement : http://the-tea-cha.blogspot.com/ . Je ne connais aucune autre boisson qui unit à ce point des personnes d’horizons différents, qui ne sont pas appelées à se rencontrer. La seule explication : une même passion et la compréhension de cet Esprit du thé fait de partage, de respect, même si nous avons chacun notre chemin, notre Cha Dao. A chaque gorgée, je pense à tous ceux qui ont compté dans ma voie, ils sont ma famille du thé. Les feuilles infusées dégagent un parfum quasi envoûtant, je vais les laisser dans mon cocon jusqu’à demain avant de les rendre à la terre. Merci la vie...

8 commentaires:

Vanessa a dit…

Oh là là j'aurais bien pris aussi un cours. Pour ma part, je zieute un cadeau de Noel pas encore offert à ma presque soeur... il est sous cellophane et presque tous les jours j'ai envie de déchirer le plastique pour le feuilleter: livre pratique d'Anne-Laure Jaquart

Ségolène - Patrick Thé-tea-cha a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ségolène - Patrick Thé-tea-cha a dit…

Bonjour Francine !

Nous sommes navrés d'avoir perturbé tes plans... juste en t'en envoyant un pour t'orienter dans Bordeaux !

Nous plantons souvent notre tente Place du Parlement, point hautement stratégique pour les gourmands que nous sommes (thés et pâtisseries, glaces... et livres à dévorer!), nous te ferons une petite place !

Je suis ravie que tu ais apprécié le Shiraore. J'avoue que ce n'est pas ma tasse de thé, pourtant je lui trouve des arômes intéressants, assez doux et gourmands (céréaliers et fruités), mais certaines notes, trop fortement pyrogénées à mon goût, perturbent mon plaisir. J'essayerai de l'infuser de manière à atténuer les notes qui ne me conviennent pas, en espérant ne pas y perdre celles que j'apprécie ! Un conseil, Francine ? Peut-être dans la théière en porcelaine qui m'a fait adopter le Genmaicha... Ou attendre que les notes de torréfaction s'atténuent un peu avec le temps ?...??! (Peut-être n'est-ce simplement pas un thé pour moi. C'est une possibilité que je n'écarte pas.)

Quant au "thé d'Orient", oui c'est un Wulong, oui tu as même trouvé lequel. Bravo, Francine ! Ce n'était pas aussi évident qu'il y parait... M'enfin, nous t'avons tout de même bien trop aidée en te guidant sur la zone géographique orientale, cela t'a permis d'éliminer le thé kényan déjà, ensuite, c'était trop facile !

Il est intéressant de faire des dégustations sans étiquettes, et c'est toi qui nous a lancés là-dedans avec ton "Wulong de Formose" (bon, je confesse que la "vengeance" portait un nom, LÉGÈREMENT, plus vague... nous n'avons pas pu y résister... surtout avec une "PRO" comme toi!). La prochaine fois, le "thé de la planète Terre"... à déguster à Bordeaux-même, alors ! ;)

Bises,
Ségolène

PS : Jolies photos, Francine... Je prendrais bien quelques cours aussi ! (surtout si le réconfort est avant l'effort... et même après !)

Ségolène - Patrick Thé-tea-cha a dit…

Le 3ème thé était donc un Pu'Er !? Ah! Je ne savais plus ce que nous t'avions envoyé... Nous avions beaucoup hésité et la boîte n'était pas assez grande pour en mettre plus ! J'étais persuadée que c'était un autre Wulong... Je perds la tête entre tous ces petits trésors !
Le wulong de la M3T, puisque tu ne fréquentes plus cet établissement, j'avais pensé te faire plaisir en te permettant d'y goûter. Tu l'auras probablement une prochaine fois !
A bientôt.

Francine a dit…

@ Vanessa: tu es la bienvenue, il fait cela vraiment bien, un vrai plaisir et une drôle de sensation... inversion des rôles, c'était touchant! Eh oui, toi et les livres...

@ Ségolène et Patrick: en effet, je vous en veux un peu d'avoir perturbé mes bonnes résolutions, d'autant que j'en ai des comme ça seulement les avant-veille d'un vendredi 13...
Pour le plan, j'étais MDR... comment avez-vous su? Qui a parlé?
Le Shiraore fait partie des thés que je qualifie de "faciles et sympas": tu peux les oublier dans la théière, ils ne t'en voudront pas, ils ne deviennent pas imbuvables, évidemment leur goût est nettement plus prononcés mais j'aime assez ces notes très grillées de céréales- fruits secs. Et après plus de 2 heures de cours, j'étais en manque!
A propos du Feng Huang DanCong, c'est un de mes préférés, ce n'était donc pas trop difficile... Je t'en dirai plus quand je m'en referai un. Mais s'il vous plaît, ne me qualifiez pas de PRO, il y en a trop qui s'affublent de ce "titre", je suis une PASSIONNEE, et moi aussi j'aime découvrir des thés "orientaux" pour le plaisir et pas pour y coller des étiquettes. Et donc le coup de la vengeance, c'est un peu raté (MDR)
Quant à la maison que tu cites, effectivement je n'y mettrai plus jamais les pieds même si je reconnais bien volontiers que j'y ai bu et acheté des thés +++. Mais il manquait le principal pour moi, l'Esprit du thé. Je vais sans doute te choquer mais je préfère MILLE fois un thé basique servi avec gentillesse et attention, qu'un thé +++ servi avec prétention, hauteur et mépris pour les autres (entre autres Vivien... tu vois le genre!) La réponse fut immédiate et définitive. Ceci dit, je le goûterai évidemment, j'y vois ton beau geste et le dur travail des cueilleuses et de ceux qui ont transformé ces feuilles...
Pour le cours de photo, tu es la bienvenue aussi, mais je te dis tout de suite qu'il y aura du thé AUSSI pendant!
Pour Bordeaux, j'avais d'abord dit que je viendrais quand vous seriez venus à Bruxelles, j'ai bien compris que ce ne serait pas pour tout de suite, j'ai donc dit que je viendrais au printemps, mais après ceque j'ai lu sur la carte, je ne suis pas certaine d'en avoir la patience... En tous cas, encore MERCI pour ce superbe cadeau artisanal,cette boîte fera partie de mes trésors quand elle sera vide, ce qui ne saurait tarder!

Ségolène - Patrick Thé-tea-cha a dit…

Ah ah ! Tu aimerais savoir comment nous avons su pour le plan... Bon, c'est très facile, nous savons tout grâce à un recoupement très fins de multiples fichiers internet... Grâce également à notre singe Gauthier qui sait établir le profil psychologique des gens à partir des thés qu'ils offrent... A moins que ce soit une pure coïncidence. C'est un papier cadeau qui nous a bien plu. Il a été édité par la librairie Mollat suite à la sortie du livre "Cannelé et Macaron", un livre pour enfants qui les fait suivre deux chats à travers Bordeaux. Nous aimions bien le graphisme du papier et puis ca permet de présenter Bordeaux. Pure coïncidence, donc.
http://www.mollat.com/livres/camille-piantanida-macaron-canele-bordeaux-9782909351988.html

Nous comprenons tout à fait ton ressenti sur "l'esprit du thé". C'est la voie de la simplicité, qui paradoxalement n'est pas la plus facile à prendre.

En tous cas, tu es la bienvenue à Bordeaux: tu nous aidera à repérer le camellia sinensis dans le carré des camellia du jardin botanique. Nous ne pouvons te promettre la lune, mais nous irons à son port.

Ségolène - Patrick Thé-tea-cha a dit…

Nous avons cru comprendre que ton mari est moins voyageur que toi. Mais bien sûr, il est invité aussi. N'hésite pas à le glisser dans ta valise, entre les brosses à dents et les vêtements ! Et puis, qu'il ne s'effraie pas, nous ne parlons pas que de thé !

Bonne soirée !

Nicolas a dit…

Félicitations pour ce cours de photographie :)
Dans l'attente de voir tes progrès.

Nicolas