mardi 11 mai 2010

Quand le thé remplace le soleil

Il fait vraiment sinistre aujourd’hui, premier des Saints de glace, Mamert s’est surpassé : ciel gris, pluie et vent. De quoi avoir envie de se mettre sous sa couette. Ou alors, boire du thé… Ici commence le rituel : choisir un thé et une théière pour le magnifier. Ce sera un Pu Er sauvage qui a l’odeur du temps, et une théière de lecture. Ensuite un livre, aujourd’hui des poèmes chinois à la gloire de ces feuilles magiques. Et une musique de détente pour accompagner la préparation. Je savoure les premières tasses en pensant à Nana celle à qui je dois ce nectar. Ce thé n’est alors plus une simple boisson mais une rencontre, un partage. Il devient alors un thé d’émotion et de reconnaissance… Ah le langage du thé. La musique est douce et berce ces beaux souvenirs si présents encore. C'est pour cette raison que je n'achèterai jamais de thé sur Internet, j'ai besoin de ce contact. Elle s’arrête maintenant, c’est le temps d’une 2e infusion et celui de la lecture, j’ouvre ce recueil au hasard. C’est la page 35 qui apparaît, je savoure maintenant chacun de ces mots remplis de sagesse. Je pensais en lire plusieurs, la poésie me détend comme la plus douce des musiques mais ce poème m’entraîne à la méditation sur cette dernière phrase… Magie du thé, Extase du thé...

5 commentaires:

Michael a dit…

Bonjour Francine,

Bravo pour ce blog, on sent vraiment que tu es une passionnée !
Je profite de ce petit message pour savoir si tu avais les coordonnées de Pascal Delot 0 qui j'aimerais poser quelques questions.

Merci encore.
parisbombay@gmail.com

Francine a dit…

Un grand merci pour ce gentil message, j'essaye par ce blog de transmettre un peu de ma passion.

Thé entre filles a dit…

J'ai beaucoup aimé ce post, que ce soit cette belle théière ou ce livre qui semble magnifique. Mais ou trouves tu toutes ces choses, tu as un secret j'ai suis sure. A bientôt pour d'autres dégustations.
Elodie

Sylviane a dit…

Ph oui comme toi je n'aime pas Mamers, Pancrace et Servain vivement que l'on passe à autre chose, par contre ton dragon........... il me fait toujours réver et rire.

Francine a dit…

@ Elodie: merci pour ton gentil message, pour répondre à ta question je dirais que c'est ma passion qui me pousse à trouver tout ce qui peut l'assouvir...
@ Sylviane: Servain? Je "connais" Servais, et on parle même d'un 4e Boniface pour faire durer le "plaisir"