jeudi 13 mai 2010

Une autre façon de me livrer à ma passion...

Depuis 2 jours, je me traîne et c’est peu de le dire. Je me suis coincé le dos et l’humidité ambiante n’arrange rien, je ne suis bien que debout ou couchée, alors comment faire pour préparer mon thé ? Mon meuble coréen ancien va bientôt se transformer en table… Tout d’abord je choisis un thé et une théière, c'est vite fait, je ne l'ai pas encore rangée. Sans oublier une musique que j’écoute pendant le rituel de préparation de ce Pu Er sauvage dont je ne me lasse pas. J’ai envie de relire Une tasse de thé, ce roman décrit les mœurs du New York du début à la veille de la première guerre mondiale pour faire court.Tout est prêt maintenant, je commence à savourer ce breuvage fumant qui a l’odeur de la terre mouillée et de l'herbe détrempée. Il réchauffe mon cœur, pour le corps c’est le chauffage qu’on a dû rallumer lundi… Avant de commencer la relecture, j’attends la fin du CD, je n’aime pas lire en écoutant la musique. Le silence est revenu, voilà le temps de la lecture. C’est assez confortable finalement de lire debout, appuyée sur cette table haute. Dans cette position, je ne ressens pas la douleur.Mais je n’arrive pas à me concentrer, j’avais décidé de faire un aller-retour coup de tête à Paris, pour me retrouver dans la chaleur de ce lieu que j’aime tant. La tristesse me prend parce que vu mon état présent, c’est exclu malheureusement. Sauf miracle. Il y en a un qui sera content: quand je lui en ai fait part, mon mari m'a demandé si c'était bien raisonnable... il devrait savoir depuis le temps que ce mot ne fait pas partie de mon vocabulaire!

9 commentaires:

Sébastien a dit…

Bon rétablissement !
le pu erh est + réputé pour le cholestérol et pour son côté "mange-graisse", mais si ça se trouve tu vas lui découvrir des vertus pour le mal de dos :)

ps : j'aime beaucoup ton zhong blanc et bleu qu'on aperçoit sur la première photo. il a l'air grand non ?

Sylviane a dit…

dommage car on y seraient allées Sophie et moi, mais je pense que l'on va quand même le faire. Notre hôtel est dans le quartier et nous arrivons vers midi. J'espère y trouver 2 superbes boites pour y mettre ce magnifique Pu er et mon wulong de tige achetés au même endroit. Je n'ouvrirai les sachets que lorsque je pourrait mieux les enfermer pour les garder le plus longtemps possible !!
Pour l'instant le plus important est de te reposer et de ne déguster QUE du thé.
Si j'y vais je te raconterai tout, promis.

Anonyme a dit…

Francine, il en faut beaucoup pour te ralentir, j'admire ton attitude devant l'adversité. Quant à Une tasse de thé, je suggère sa lecture "en couple, à voix haute".
Kris

Francine a dit…

Merci pour vos gentils messages, je ne derai pas plus longue ce soir, je parlerai bientôt de mon zhong bleu et blanc. Quant à la lecture en duo, je ne comprends pas bien... merci de m'en dire plus chère Kris

Sylviane a dit…

Tu sais que moi c'est pour ta théière dragon qui tire la langue que je suis prête à faire des bassesses. Je me régale et je rêve quand je la vois en photo.
Heureusement qu'il me reste un vieux fond d'honneté, car je suis repartie les mains vides la dernière fois de chez toi......

Vanessa a dit…

Prends soin de toi... et dire que même habitant Paris, je ne peux pas aller aux dégustations, patience...
D'ici quelque(s) mois j'aurais peut-être la chance de te revoir.

Francine a dit…

Merci ma chère Vanessa, j'espère bien te revoir avant "quelque(s)mois"!

Vanessa a dit…

As-tu vu le reportage sur France2 concernant la route du thé en suivant Nadia BECAUD... j'en parle là http://iam-like-iam.blogspot.com/2010/05/oh-mes-thes-en-suivant-nadia-becaud.html
j'ai beaucoup aimé l'école pour jeunes filles et la cuisson des DA hong pao.
Bonne semaine à toi, cette semaine je réintègre Yael une heure par jour à l'école.

Francine a dit…

Merci pour l'info, je n'ai pas encore eu le temps d'aller sur ton blog mais 5 amis du thé m'ont envoyé un mail pour me le signaler, j'ai évidemment adoré mais du genre entre fascination et frustration, c'était beaucoup trop court! Ravie d'apprendre que ton lutin est enfin débarrassé de son carcan, ouf pour lui... et pour toi! Je vais essayer de t'envoyer un mail aujourd'hui