jeudi 29 mars 2012

Pour prolonger le bonheur passé... et commencer le suivant!

Je ne me doutais pas que cette journée serait à ce point riche en émotions ! D’abord un adorable coup de téléphone auquel je ne m’attendais pas. Puis des moments forts avec un petit Thomas de 3 mois, un vrai bonheur, j’adore quand il plisse le front en classant tous ses fichiers dans son cerveau. Et cet après-midi, envie de prolonger le bonheur de ces derniers jours à Strasbourg http://la-theiere-nomade.blogspot.com/2012/03/douze-heures-descapade-strasbourgeoise.html . Inutile de préciser que ces Perles de Neige sont isues d’une cueillette fine.La première infusion, en zhong cette fois, est douce et sucrée, la même impression qu’en théière au Thés des Muses. La deuxième infusion me semble plus florale, moins sucrée aussi mais tout aussi douce. Je tente un troisième passage, l’infusion est maintenant plus corsée et d’une belle longueur en bouche. L’émotion gustative la dispute à celle provoquée par les souvenirs de cette escapade à Strasbourg où je serai peut-être à nouveau très bientôt, à suivre (Michel, si tu me lis…)! J’admire une dernière fois ces belles feuilles d’un vert printemps avant de les rendre à la terre. Deuxième forte émotion quand mon mari vient m’apporter le contenu de la boîte aux lettres, d’abord l’invitation à l’inauguration de Tea World. Mais surtout un beau cadeau de Julien, mon généreux donateur parisien, je sais déjà que je serai bien occupée les jours prochains. Déjà merci cher Julien pour ce beau geste d’amitié… Après avoir passé un peu de temps au jardin, puis à préparer le souper, je ne résiste pas à tirer au sort un des thés. La soirée sera belle, je connais ce fabuleux Dan Cong de chez Thés de Chine, et je salive déjà. Je n’en avais plus, cela tombe donc très bien ! Dans le zhong préchauffé, des parfums envoûtants se dégagent déjà, cela promet. Après ce premier passage, la palette aromatique est impressionnante : cette explosion de parfums et de saveurs me donnent les larmes aux yeux. Et que dire cette liqueur orangée, onctueuse… Je ne sais plus où j’en suis dans les infusions et c'est sans importance, je vois seulement que ces feuilles prennent maintenant de jolies couleurs, entre vert, brun cuivré et marron. Un énième passage et l’infusion devient maintenant plus boisée, avec une saveur de compote de fruits du genre abricot, et de miel aussi. Je ne me rappelais plus d’une telle richesse. Perdue dans mes pensées, j’ai oublié de surveiller l’infusion. Mais cette liqueur oubliée reste incroyablement douce, et curieusement très fraîche, sans parler de la longueur en bouche. Merci cher Julien pour ces émotions gustatives intenses. J’arrose une dernière fois ces feuilles, je les laisserai toute la nuit dans leur bain, je suis curieuse de voir ce qu’elles donneront demain !

6 commentaires:

Thé Tea-Cha a dit…

Bonjour Francine,

Je t'envie énormément ce Wu Dong DC. La dernière fois que j'ai passé commande chez "Thés de Chine", il n'y en avait malheureusement plus :'( ... Certainement ce fameux Julien qui a tout raflé ~_~... lol!

Je te souhaite un merveilleux printemps plein de bons thés fraichement cueillis.

En espérant te revoir bientôt (à Bordeaux?),
Ségolène

Julien ÉLIE a dit…

Un excellent Dan Cong effectivement. Une belle sélection de la boutique Thés de Chine.
Tu me diras ce que tu penses du Song Zhong de Vivien ; un pur délice floral pour ce début de printemps !

Francine a dit…

@ Ségolène: merci pour ton commentaire, c'est vrai que ce DC était excellent, et que dire du Song Zhong, que je ne connaissais pas encore!

@ Julien: Vivien possède effectivement des trésors, dont ce Song Zhong que je ne connaissais pas, grâce à toi, c'est fait! Je ne te dirai jamais assez merci...

David a dit…

A mon tour de découvrir ce Wu Dong grâce à la générosité de Julien. Un thé véritablement excellent. Je me régale !

Au nez, le Song Zhong semble encore plus prometteur. J'ai hâte.

Merciiiiiii !! :-)

Francine a dit…

@ David: j'ai d'abord cru que je ne connaissais pas ce David en voyant cette photo, c'est quoi ça?! Je te confirme que le Song Zhong est aussi phénoménal, j'attends avec impatience tes billets, je n'ai pas ton talent pour les décrire gustativement, je suis plus dans les images, les souvenirs et les voyages que ces trésors m'inspirent. Et que dire de tes photos? Rien, seulement les admirer, ce que je fais à chaque fois... Merci pour tout cela David. Bon dimanche, bons thés et à très vite sur "papier"

David a dit…

Mon nouvel avatar c'est une armure de samouraï que j'ai prise en photo en essayant de faire coller le reflet de mon visage dans la vitrine... Bref... ^^

Il me tarde de goûter au Song Zhong qui, au nez, semble fabuleux ! Je viendrai poster les impressions sur l'article suivant.

Excellente semaine ! :-)