lundi 15 juin 2009

Encore des moments intenses

Pour bien commencer cette semaine, je me suis préparé un Tai Ping Hou Kui en verre cette fois-ci. Je l’avais infusé en zhong et il m’avait déjà transportée (voir ici).Aujourd’hui, j’ai envie de voir comment se comportent ces superbes feuilles vert bouteille qui se dressent au fond du verre. A la première infusion, la plupart des feuilles se dirigent lentement vers la surface en restant assez droites, pratiquement aucun changement de couleur ni d’aspect des feuilles. Le changement commence : on les voit maintenant s’ouvrir. 3e infusion, pas de danse des feuilles (trop lourdes sans doute) mais certaines retombent au fond du verre. 4e et dernière infusion, on peut voir que les feuilles ont pâli et sont maintenant tout à fait déployées. Lors du transvasement du breuvage, les feuilles, épuisées, se blottissent contre la paroi du verre. Un mot de l’infusion quand même : si Hou Kui signifie Roi des singes, on ne fait pas la grimace en dégustant ce nectar. Par contre, contrairement à l’infusion en zhong, si je retrouve les mêmes arômes (gazon fraîchement coupé mais aussi des notes de fruits (lesquels ?) je lui ai trouvé un arrière-goût salé… En tout cas, encore des moments d’intenses émotions gustatives.

2 commentaires:

Silke a dit…

Je n ai pu resister a l envie de me faire un Tai ping hou kui des mon arrivee a la maison apres avoir lu cet article! Quel delice!

Francine a dit…

Bienvenue dans le club des fans de TPHK...