mercredi 18 novembre 2009

Entre lectures et partage, que du bonheur

Ce matin, je commence la lecture de ces Trois rêves du mandarin, avec ce qui me reste de ce mélange TERRE (voir le 11 mai). Mais dimanche en huit, je me réapprovisionnerai, enfin. Un texte et des illustrations à l’image de cette superbe exposition (voir le 11 novembre). Je devrai le reprendre plusieurs fois tellement les infos sont denses. Cet après-midi, j’aurais aimé aller voir 2 autres expositions mais mon mari a souhaité que l’on passe un moment ensemble, ce que j’ai bien sûr accepté. Nous voilà donc dans mon salon bleu-thé pour partager un Pu Er, le même qu’hier. Et dans ma théière dragon, sous toutes ses coutures. Et pour toi Sylviane, voici la preuve que ce dragon facétieux tire la langue. J’aime cette théière, cadeau de Carine devenue depuis directrice d’école... Le temps passe, les beaux gestes restent. Puis je me retrouve à nouveau devant un autre livre, Mythologies et imaginaire du monde chinois de Catherine Bourzat, l’auteure talentueuse de Voyage aux sources du thé, qui m’avait déjà tant séduite (voir le 14 novembre). Mais aujourd’hui, je me suis contentée de le feuilleter et de regarder les images, et je sais déjà que ce livre va me plaire.

4 commentaires:

Vanessa a dit…

J'adore la langue ;))

Francine a dit…

Et quand j'aurai fini le livre, je saurai (presque) tout sur la dragon.

Sylviane a dit…

je la trouve rigolote ta théière et surtout rigolote. Tu me la montreras la prochaine fois que je viendrai te voir ?

Francine a dit…

Non seulement tu pourras la voir, mais je te préparerai un PU Er, tu verras donc la langue du dragon de très près!