dimanche 15 novembre 2009

Un dimanche très riche ... entre Namur et Bruxelles

Cet après-midi, à la Magie du Thé, le 2e atelier est consacré à une initiation aux thés verts chinois et à l’utilisation du zhong et de la tasse à infuser. Tout est prêt. Nous voilà au complet, l'atelier peut commencer. Après quelques mots sur les caractéristiques des thés verts, je montre comment se servir du zhong. A ma droite Michèle, Séverine et Mélanie observent attentivement la façon de faire, ce sera bientôt à leur tour.A ma gauche, même concentration chez Chantal, Sybille et Dominique. Puis la même chose avec le set de dégustation, et toujours la même concentration, c’est vraiment émouvant pour moi de voir à quel point ces simples objets ont un effet apaisant sur le groupe. Chacune suit à son rythme, peut compléter son carnet de notes personnelles. Les questions permettent à chacune d’affiner ses connaissances. Chacune s’exprime sur la saveur du thé, pour les unes, c’est la première infusion qui plait le plus mais pour la plupart, c’est la deuxième. Et chacune constate que la 3e est la plus douce. Viennent ensuite les "exercices pratiques". Rien de scolaire évidemment, mais il me semble que c’est en manipulant les objets qu’on peut se rendre compte de ce qu’est vraiment l’infusion d’un thé vert à l’aide d’ustensiles peu répandus chez nous. Chacune choisit un des 2 ustensiles, je suis impressionnée par l’atmosphère qui se dégage de cet "exercice". J’admire aussi la précision des gestes, le sérieux qui les accompagne, comme une sorte de recueillement. L'explication viendra plus tard, les participantes ont vraiment aimé ces rituels. C’est ça aussi l’esprit du thé, le respect pour ces feuilles qui ont demandé tant de travail avant d'arriver jusqu'à nous, mais cela ne se décrète pas, cela se vit. Comme se vit l’échange, le partage : chacune offre une coupe. Le plaisir se lit sur les visages et moi je suis émue, comme chaque fois que je constate ce que provoque le thé. Cet atelier s’achève maintenant, il fut trop court pour les participantes. Merci à vous pour ces beaux moments. Mon souhait est que cette boisson vous apporte cette sérénité que j’ai acquise grâce à ces feuilles magiques. Et merci à toi aussi Fanou d’organiser ces dimanches magiques et de me permettre de partager ma passion.

Et pendant ce temps-là, à Bruxelles...

C’était l'inauguration officielle de Lilicup .
Succès de foule si j'en crois les photos et le compte rendu que m'en a fait Guylaine, je ne pouvais malheureusement pas être à 2 endroits à la fois... dommage!Mini cupcakes variés et jus de pomme chaud à la cannelle et au gingembre accueillaient les invités qui se pressaient jusque sur le trottoir. Même le temps a été de la partie, on mange encore dehors. A l’intérieur, Leila et Vanessa, très souriantes, accueillent leurs invités. Et pourtant, j’ai cru comprendre que la nuit fut très courte… Quelques nouveautés améliorent encore l'esthétique et la fonctionnalité du lieu: le comptoir (signé Wolfgang Bregentzer), la tablette-bar au-dessus de la balustrade d'escalier. Et aussi un magnifique bambou près de la porte d'entrée, et une maman ravie de voir ses 2 princesses Vous savez, celles accrochées à un arbre très spécial, l’arbre-papa… A propos, à quand un théier ?
Après trois jours où le magasin n'a pas désempli, Lilicup démarre sur les chapeaux de roue". Et ici, je le rappelle, les enfants ont leur table, j’adore ! Je reviendrai bientôt pour tester le High tea et le lait de riz au thé, c'est incroyable, mais on en a parlé à Namur cet après-midi, j'aimerais avoir la recette!... Deux lieux mais une même passion, c'est magique. Je vous souhaite à toutes les trois, Fanou, Leila et Vanessa, tout le bonheur du monde et une belle réussite.

3 commentaires:

Séverine a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Séverine a dit…

Hello,

Chouette reportage!

Ce fut en effet une agréable après-midi!

A bientôt

Séverine

www.cabinetelendil.be

Vanessa a dit…

Oui j'avais vu ce second atelier, quel bonheur... mon billet du jour te donne lui mes états d'âme avec une dégustation de thé réconfortante tout de même: un Yun wu!