mercredi 27 août 2008

Les thés sculptés, patience et savoir-faire d'artistes

J’avais hâte de tester ma nouvelle théière en verre qui a tout de suite attiré mon regard en rentrant hier chez Cha-Hû-Thé parce qu’elle me faisait plus penser à une cafetière. Tim m’a dit que c’était bien une théière, que sa forme allongée convient très bien pour les thés sculptés et je n’en avais pas encore…
Je suis allée voir dans mes réserves et j’ai choisi une fleur intitulée "Ecarlate éternelle". Elle vient comme les autres de chez Long Jing à Lyon. J’aime beaucoup ce comptoir, je vous en parlerai bientôt mais pour cela il faut que j’aille sur place, ce qui ne saurait tarder. J’ai ramené aussi une théière et un mug sculptés que je ne compte pas utiliser mais que je garde pour leur originalité, l’occasion pour moi d’admirer les artistes qui les façonnent, travail minutieux et patient que d’assembler cette strucure, feuille après feuille autour de ces fleurs.
Un mode d’emploi était joint, voici ce que l’on peut y lire : "Qu’est-ce qu’un thé sculpté ? C’est une petite structure, une "fleur" réalisée au moyen de jeunes pousses de thé de printemps et parfumée aux fleurs. Comment l’utiliser ? Plonger la "fleur" dans un demi-litre d’eau frémissante, dans une théière transparente ou un grand bol, et laisser infuser 5 à 6 minutes. Bonne dégustation !" Ce que j’ai fait.
Mais ce n’est pas une réussite : j’ai mal choisi la fleur qui s’est épanouie en largeur et pas en hauteur, il faudra donc que je les choisisse en fonction de ce nouveau récipient tout en hauteur.
J’ai goûté le thé, il ne m’a pas plu mais il n’a pas été jeté pour autant, il a hydraté une de mes jardinières de pensées finissantes qui depuis des mois ont cependant égayé la façade de la maison. Je n’ai jamais aimé ce thé même quand je faisais infuser les fleurs dès que je les recevais. Et celles-ci datent de plus d’un an… Mais par contre, c’est du plus bel effet sur une table lors d’un Tea Time par exemple, c’est léger, aérien et cela intrigue les invités, une bonne entrée en matière pour parler un peu différemment de ce breuvage passionnant.
Il faudra que j'en retrouve une comme celle-ci dont je n’ai pas retenu le nom mais qui vient de chez ThéOdor à Paris.

3 commentaires:

Lune de pluie a dit…

Bonjour. Possédez-vous une de ces bouilloires (comme vendue chez The-o-dor) dont l'eau peut être amenée à température idéale. J'hésite.

Francine a dit…

Oui, j'ai acheté cette bouilloire intelligente dès sa sortie il y a +/- 3 ans et j'en suis enchantée! J'ai vraiment gouté la différence avec les thés japonais, n'hésitez plus...

Lune de pluie a dit…

Merci.