samedi 12 mars 2011

Moments de bonheur après une nuit difficile

J’ai très mal dormi cette nuit, marquée par les images apocalyptiques du journal télévisé : le martyre d’une partie du Japon m’a poursuivie : des sentiments de d’impuissance mêlés à une peur indicible et une immense compassion. Ce matin, j’ai bu un Shira Ore en pensant à cette monstrueuse colère de la nature et à ceux pour qui le monde ne sera plus jamais comme avant. Et cet après-midi, un Gyokuro Asahi, mais je ne suis pas seule à le déguster. Ma filleule me rend une visite éclair, le temps de déguster un de ses thés préférés. On retrouve à la fois le goût puissant de l’iode mêlé à des légumes : épinard, artichaut. En regardant les feuilles aiguilles de cette Perle de Rosée, si brillantes qu'on les dirait mouillées, je me demande si la récolte de cette année ne sera pas perturbée par les tragiques évènements de ces jours derniers. les jardins ne sont pas dans la région sinistrée mais...Les feuilles infusées vont maintenant avoir une deuxième vie dans la vinaigrette de ce soir : mélangées aux chicons, salade de blé et roquette, huile de sésame et vinaigre de riz. Mes pensées vont à ce peuple si durement touché, je pense aussi à Olivier et Naomi qui devaient partir incessamment ainsi qu'à Jean-Benoît...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Oui ainsi va le monde, l'histoire des Humains est truffée d'horreurs.
Heureusement que notre cerveau a cette capacité extraordinaire de gommer les "mauvais" moments...
Bonne fin de Week end.
Hobthe

Julien ÉLIE a dit…

Ravi de te revoir en pleine forme Véro !