mardi 13 janvier 2009

Le thé du lendemain

Ma première action ce matin est d’aller voir comment la belle a passé la nuit en compagnie de ce Tie Kwan Yin très torréfié. En versant le liquide, une larme est apparue sur la paroi de ce beau récipient… je l’ai évidemment très délicatement essuyée. J'aurais pu en verser une aussi, de tristesse, en voyant l'état du coin de ma mer à thé, je n'ai pas bien compris ce qui s'est passé, je l'emploie pratiquement tous les jours, elle est donc humidifiée, le seul conseil reçu de mon amie Ling-Ling...L’infusion reste assez légèrement colorée et ce qui ressort immédiatement c’est le goût terreux, j’ai donc remis les feuilles et versé une fois encore de l’eau bien chaude qui y restera toute la journée. J’ai aussi été très étonnée par l’aspect des feuilles restées très torsadées, chiffonnées même, j’ai d'ailleurs dû forcer un peu pour en ouvrir une. A suivre...

5 commentaires:

T.alain a dit…

Miam...j'aime bien ce genre de thé,c'est generalement tout en finesse....quelle belle théière...

thomas a dit…

aaah...! Tout ces éloges des précédents messages à mon égard... cela va me faire rougir ;-)

Je suis content de voir que ces théières répudiées sont bien chouchoutées chez toi, elles été bien trop délaissées chez moi.

J'ai vraiment très peu utilisé cette poire, elle est donc comme neuve, c'est possible qu'il faille la considérer comme telle et qu'elle a donc besoin d'être culottée pour donner. L'effet culottage des quelques infusions que j'ai fait avec a dû disparaître avec le temps... D'où un gout de terre.

Pour y remédier tu peux utiliser 4 gr de thé que tu laisse infuser 4 heures, en renouvellant 3 fois l'eau.... Philippe avait publié un billet sur cette méthode, mais on peut très bien en suivre une autre... Renouveller plusieur fois l'expérience. (Tu peux aussi utiliser ce Shui Xian que tu n'aimes pas, cela lui donnera une utilité)
Ensuite pour tester, c'est mieux d'utiliser un thé que l'on connait bien plutôt qu'un que l'on découvre (Ici, il y a peut-être certaines notes de ce TGY que tu interprêtes comme "terreuse", par exemple, certaines notes un peu "charonneuses" ne sont pas absentes de ce thé qui a été très torréfié...).

thomas a dit…

Pareil pour la Shi Piao, j'ai du l'utiliser 4 fois au maximum, elle est donc aussi neuve. Donc à culotter...

Certains se demanderont peut-être pourquoi j'achète des théières que je n'utilise pas...?
Alors voilà l'histoire: pour préparer mon thé, j'utilise en général des théières de potier taiwanais ou des "terres épuisées", bref de véritables trésors. Un jour que je n'étais pas très concentré sur ce que je faisais j'ai assez gravement ébréché le couvercle d'une de ces théière en le laissant tomber ! Celui de ma préférée, en plus... elle reste utilisable, mais je me suis dit qu'elle avait eu chaud et que cette chute aurait pu lui être fatale... alors depuis, je suis devenus extrémement prudent avec l'usage des théières de grande valeur, et asssez craintif car on est jamais à l'abri d'une maladresse... Alors pour parer à cela je me suis décidé de m'équiper avec des théières moins beaucoup moins chères tout en étant de qualité pour un usage plus courant et quotidien. Mais finalement, je prends beaucoup trop plaisir à sortir mes trésors et n'ai donc jamais utilisé ces "théières alternatives" destinées à les seconder...

Loula a dit…

Et bien Thomas ci celle-ci sont des théières du quotidien, je me demande ce que sont tes autres théières!!
J'ai une question pour le ti kuan yin : est-ce qu'il en existe à divers degrés de d'oxydation?

lionel a dit…

C'est toujours intéressant de voir comme chacun (et c'est normal) a son propre système de relativité quant à la qualité des théières. Un "trésor" n'a pas la meme signification pour tout le monde, pour l'un c'est une Shui Pin en terre épuisée, pour l'autre c'est une poire toute neuve...
Je suis personnellement assez frappé de voir que ma 1ere théière en terre, une théière noire toute simple mais malgré tout très bonne et efficace, aujourd'hui alors que je possede 2 taïwanaises que je considere comme mes tresors, eh bien je n'utilise plus du tout cette théiere noire alors qu'à son achat je la bichonnais, je l'adorais...tout change, tout évolue au gré de nos découvertes et experiences nouvelles...L'objet n'a pas changé, mais ma perception elle a completement changé...