dimanche 5 avril 2009

Un dimanche très ensoleillé et très parfumé à l'Heure bleue

Premier dimanche du mois, et c’est un nouveau rendez-vous à l’Heure bleue à la découverte de trois thés au jasmin. Ce 5 avril est aussi une grande Fête en Chine, celle de la Pure Lumière. Nous étions quatre cette fois dont des débutants, ce qui à chaque fois me touche, j’aime observer les premiers pas de ceux qui découvrent ce qui fait ma vie depuis si longtemps et j’aime les voir s’extasier devant ce matériel inconnu. Comme chaque fois, le rituel débute par le réchauffement des ustensiles tandis que Monsieur Thé nous explique comment se fait le mélange thé – fleurs de jasmin. Il se prépare en 2 temps, en avril se fait la cueillette et le traitement des feuilles vertes et vers le mois de juillet, époque de floraison du jasmin, on mélange les fleurs ou les bourgeons avec les feuilles (on recommence l’imprégnation 3 fois pour les thés de base comme Fleurs de Jasmin, et jusqu’à 7 fois pour les thés plus « précieux » comme les 2 suivants, pour ces 2 derniers seuls les bourgeons des fleurs sont utilisés. Il nous dit aussi que les trois thés seront infusés en zhong. Le premier thé qu’Olivier nous propose se nomme Fleurs de Jasmin, c’est un thé de tous les jours, très facile à préparer parce qu’il a ceci de particulier, on l’infuse à 95°. De plus une petite quantité de feuilles suffit : 2 g pour 20 cl d’eau à 95°. Les feuilles sèches dégagent un fort parfum de jasmin bien sûr mais aussi un arrière-goût d’abricot sec. L’infusion est magnifique, d’un beau jaune doré, très parfumée avec une très légère amertume. L’odeur froide (c.à.d. celle de la tasse vide) donne des notes de jasmin plus sucrées. Les feuilles infusées sont d’un beau vert brillant. Deuxième et troisième infusions à +/- 1 min 50. Cette 2e infusion est plus fruitée (confiture d’abricot) et toujours d’un jaune doré mais plus soutenu. A la 3e, on constate que le thé prend le dessus, elle est plus astringente, un peu plus vive. L’arôme des feuilles infusées fait apparaitre maintenant des notes végétales, entre la coriandre et le persil plat. C’est un thé de tous les jours, d’une approche facile et très goûteux, après 3 infusions il a tout donné. Les Perles de Jasmin maintenant. Il s’agit d’un thé banc roulé, au milieu duquel on aperçoit quelques pétales de jasmin. L’infusion se fera avec 5 g de perles dans 20 cl d’eau à 70°. Ces feuilles proviennent de ce qu’on appelle la cueillette fine : le bourgeon et 2 feuilles. La première infusion à 3 minutes donne une liqueur très pâle et l’odeur froide est déjà très prononcée. Les perles commencent à s’hydrater mais restent encore en boule. La 2e infusion (2 minutes) donne une certaine amertume, mais le jasmin est très présent. Pour éviter cette amertume, diminuer le temps d’infusion. Après cette 2e infusion, les feuilles commencent à se dérouler. La 3e infusion se fait à 2 min 15. Maintenant les feuilles sont presque complètement développées. Et l’infusion présente des nuances de rose. La 5e infusion redevient plus jaune, elle est très douce, sans aucune astringence, un vrai régal. On s’arrête ici mais ce beau thé n’a pas encore tout donné. La majorité des feuilles est maintenant développée. C’est un thé fabuleux en fin de repas, il fait digérer, détend, apaise. La 3e dégustation est celle du Jasmin impérial : un thé blanc, le Yin Zhen (Aiguilles d’argent). Impérial parce qu’autrefois ce thé était réservé uniquement à l’Empereur. Les feuilles sèches sont constituées uniquement de bourgeons de ce thé blanc, très duveteux. Des arômes très forts se dégagent déjà, le jasmin évidemment mais aussi du gardénia et même de la frangipane, superbe ! La 1e infusion, de 5 g dans 20 cl d’eau à 70° pendant 1min 30, donne une liqueur très pâle. Elle est très douce, met en avant la fleur, on ne perçoit pas encore le thé. Les odeurs des feuilles infusées sont impressionnantes : jasmin évidemment mais aussi jacinthe, muguet, capiteux même. La 2e infusion donne également des nuances rosées, elle n’est plus aqueuse comme la première mais devient soyeuse. Les feuilles infusées sont vertes avec des nuances de gris. La liqueur de la 3e infusion donne toujours ces nuances de rose au niveau de la couleur, mais on perçoit maintenant une légère note de cerfeuil légèrement piquant. Après la 6e infusion, les feuilles sont complètement développées, la liqueur est vraiment très douce. La dégustation s’arrête mais ici aussi on sent bien que le thé n’a pas encore tout donné. Et la petite surprise : un délicieux riz au lait parfumé au jasmin. Merci Olivier pour tout ceci.

8 commentaires:

Yasna a dit…

pour quelqu'un qui ne sait pas décrire les sensations thé...je me pose des questions : j'ai lu , persil, frangipanne et je ne sais plus quoi encore ... Que des descriptions de parfums et de gouts différents !Je regrette de ne pas avoir été des vôtres. La vie est ainsi faite !A hyper bientôt.

sylviane a dit…

non...je crois que je vais me faire naturaliser Belges et Bruxelloise de surcroit, comme je t'envie.

Francine a dit…

@ Yasna: ce sera pour le mois prochain!
@ Sylviane: tu seras toujours la bienvenue! Mais à Nantes aussi il y a de pareilles dégustations si j'en crois ton blog !

sylviane a dit…

ouiiiiiiiii......... mais quand même vous avez plus de choses à Bruxelles. Ici nous n'avons que 2 boutiques de convenables (là j'exagère en disant "convenable" on y trouve de très bons thés surtout dans l'une d'entre elle) et comme c'est souvent moi qui commente les dégustations je n'en profite pas autant que si je me laissais porter.

Francine a dit…

Raison de plus pour revenir à Bruxelles, et c'est quand tu veux pour moi! Pour information, c'est tous les premiers dimanches du mois à l'Heure bleue...

Loula a dit…

C'est marrant, j'ai ce thé "perles de jasmin" et je n'ai jamais pensé à le faire infuser plusieurs fois!! Je crois que je vais m'y mettre cet après-midi!!

Francine a dit…

J'espère qu'il sera aussi bon et frais que celui-ci!

Thés et gourmandises a dit…

J'adore le thé au jasmin ! Il faudrait vraiment qu'un jour je goûte ces petites perles de thés ^^