mercredi 29 avril 2009

Une journée flamboyante

Je savais que cette journée serait flamboyante mais elle a dépassé tout ce que j’imaginais ! Pas un seul bémol, que des superlatifs ! Commençons par le début : rendez-vous avec Sylviane en principe à 9h30 chez Angelina. Encore? eh oui, il est difficile de trouver de vrais salons de thé ouverts aux aurores. Quand Nantes et Bruxelles se rencontrent à Paris, on a des tas de choses à se dire, et on ne voit pas le temps passer, on a donc prévenu Terre de Chine qu’on serait en retard, le quart d’heure académique… Là, nous attendait Vanessa. Accueil chaleureux par Li Juan que je retrouve avec plaisir, je la remercie d’avoir accepté de présenter cet atelier une première fois ce matin rien que pour nous 3. Après nous avoir rappelé les critères précis indispensables pour définir un thé chinois (le nom, la date de la cueillette, le terroir) elle nous présente d’abord le Yunnan avec les 3 critères : Pointes d’or Jin Ya Hong Cha, avril 2009, Yunnan, puis la manière dont il a été traité : cueillette à la main, repos quelques temps dans un grand panier pour un premier séchage, fermentation (entre 8 et 12 heures) puis quand la feuille devient sombre, un premier séchage à très haute température (120 – 150°) puis un 2e séchage à basse température (+/- 80°). Elle rappelle ici les critères de réussite d’un bon thé : la qualité du thé, les objets employés (ici une théière Yixing de 25 cl), le dosage (7g pendant 1 minute à 80°) et la personne qui le prépare (cette fois c’est Sébastien). La première infusion est surprenante, Sylviane a immédiatement parlé de feuille d’artichaut, ce que Vanessa et moi avons confirmé. J’étais personnellement très surprise, j’aurais été incapable de reconnaître un Yunnan dans ce breuvage. La 2e infusion est plus subtile, donnant une saveur végétale et ici Vanessa a perçu un arrière-goût de noisette. Je ne vais pas rentrer ici dans tous les détails mais j’ai une fois encore fait part de ma difficulté à mettre des mots sur ce que je goûte, Li Juan nous dit que c’est typiquement une démarche occidentale, les Chinois s’expriment plus en termes poétiques, cette remarque m’a comblée. Le 2e thé présenté est le Long Jing 1er grade, d’avril 2009, du Zhejiang. Infusion en zhong 4g, 10 cl, 70°, 1’30’’. La couleur de l’infusion est très pâle mais lumineuse. Vanessa explique qu’elle perçoit l’umami "comme une pellicule huileuse qui tapisse la langue", je dis bravo et je m’incline. La première infusion libère plutôt les parfums, la seconde le goût et la 3e l’équilibre entre les 2. Li Juan nous signale qu’il faut près de 3 heures pour récolter 400g de feuilles qui deviendront 30g une fois séchées…. Le 3e thé est le Dao Ren Mao Feng, mon thé fétiche du moment. Je n’ai rien noté, je me suis seulement laissée imprégner de ces saveurs fraîches et si subtiles. Nous quittons à regret ce lieu magique, non sans avoir succombé à quelques achats, pour nous diriger maintenant vers la Maison de la Chine où nous avons réservé une table pour le lunch. Et là, je vous le conseille vraiment : je pensais qu’il n’y avait "que" le buffet mais à volonté ; que nenni ! Il y a aussi un plat chaud (choix entre 3 suggestions). Le tout pour 20€, thé offert ! Finalement nous n’étions que deux ce qui nous a permis des échanges très fournis sur tout et sur rien, je trouve impressionnant ce sentiment de se connaitre de longue date alors qu’il y a un mois encore nous étions de parfaites inconnues, c’est cela aussi le monde du thé ! C’est ici qu’arrive l’apothéose de la journée, cela se passe au 12, rue Notre Dame des Champs. C’est l’inauguration officielle d’une nouvelle maison de thé : L’essence du thé qui offre ENFIN à notre gourmandise les thés Georges Cannon. Mais aussi et c’est une excellente nouvelle : les thés Tamayura. Dans la première pièce se trouve la boutique dans lequelle on aperçoit un Olivier rayonnant (il y a de quoi!)et dans le prolongement, un coin lecture mais aussi un bar à thé et enfin un salon de thé dont je ne parlerai pas ce soir, j’y retourne demain, j’en dirai plus alors, il y a beaucoup de choses nouvelles qu’on ne trouve nulle part ailleurs ! Mais cet endroit est beaucoup plus qu’un salon, c’est aussi un espace bien-être. Le sous-sol est la partie japonaise du lieu, on y trouve déjà une maison de thé japonaise et très bientôt une salle de soins dont certains d’entre nous ont déjà eu un avant-goût : un massage des mains et des avant-bras. C’est donc là que Sylviane, Vanessa et moi nous retrouvons. Deux sortes de champagne sont proposées : le premier au Oolong de Darjeeling, et le 2e au Pu Er aux fruits exotiques. Je ne parle pas du buffet, les photos sont assez parlantes. Dommage que ces photos ne rendent pas ces délicieuses saveurs.Pendant que certains dégustent, boivent, d'autres plus sérieux écrivent. Moi qui d’habitude n’aime pas ce genre de mondanité trop impersonnelle, j’ai été heureuse de revoir certaines personnes de ce monde qui ont marqué ma Voie du thé : Patrick Loustalot, bien sûr mais encore Lydia Gautier, Mourad Ounnaghi, Carole Négiar. Encore beaucoup d'émotion.Je veux citer en dernier (last but not least) les 2 âmes de ce projet : les 2 Olivier, Scala et Leclerc à qui je souhaite un succès à la (dé)mesure de leur compétence, leur professionnalisme et leur sens de l’accueil. Merci à vous deux pour tout cela. Je sors de cette journée heureuse et comblée, mais je ne voudrais pas terminer sans remercier mes 2 complices du jour : Vanessa et Sylviane avec qui j’ai tant partagé aujourd’hui. Je recopie ici la superbe phrase de Monsieur R. Scala, le père d’Olivier qui traduit bien ce que nous avons vécu aujourd’hui : "Quand je fais une dégustation et que je trouve des thés exceptionnels, je ne peux m’empêcher d’appeler quelqu’un pour partager ce plaisir avec moi comme si je voyais un très beau tableau". Et cette journée fut une très belle fresque illustrant la chaleur humaine, le plaisir des yeux et des sens, l’émotion des retrouvailles, bref encore une très jolie histoire de thé comme celle que nous ont "conthé" les dames Etonnée, Malicieuse, Sérieuse, Monsieur Enthousiasme et le Maître des lieux.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

J'aurais dû me douter que cette ouverture ne t'échapperait pas. Quel plaisir d'y assister à travers toi!
Kris

Fanou a dit…

J'aurais tant voulu être avec toi! Mais merci de partager cette magnifique journée.

Francine a dit…

Merci pour vos messages, c'est un plaisir pour moi de partager tout cela.
@ Fanou: il ne tient qu'à toi...C'est quand tu veux! A dimanche

Vanessa a dit…

Encore une journée fabuleuse: cette dégustation particulière de la cuvée avril 2009! Un accueil aussi si attentionné. Et puis ce second lieu, plus lumineux, qui donnera surement de beaux moments de retrouvailles autour d'un thé et plus... ce n'est pas la même chose que nous allons y chercher.

edp a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Lune a dit…

Merci pour ce voyage. Un vrai plaisir et des découvertes...

sylviane a dit…

une belle parenthèse dans la vie de tout les jours , Angelina que je ne conaissias pas mais qui est si....parisien. Terre de Chine où j'aurai (nous aurions pu rester des heures) une très belle dégustation que j'ai beaucoup apprèciée. La Maison de la Chine sont buffet impressionnant et surtout ces moments précieux avec francine, c'est vrai, on s'est connu dans une autre vie (je ne me souvient plus exactement laquelle mais cela n'a aucune importance).
Pui cerise sur le gâteau la mais George Cannon. Très bel endroit aéré, zen tout ce que j'aime. Sauf le monde qui s'y pressait pour l'inauguration, je préfère lorsque c'est plus tranquille. Mais Nantes redonera rendez-vous à la Belgique dans ce lieu superbe.
Journée épuisante ? enfin non pas trop quand même? on a fait et vu que des choses et des gens que l'on aime. Le thé était bon ? bin... et le champagne qu'on a bu toute l'après-midi aussi. J'ai toujours dit que l'on pouvait s'enivrer au thé !!!

Loula a dit…

Eh ben quand je pense que j'étais chez moi à ne rien faire ce jour là, dommage que la news letter de l'artisan de saveur n'en n'ai pas fait mention, j'y serais certainement allée...

Loula a dit…

ah mais en fait c'était une inauguration sur invitation c'est ça?

Francine a dit…

L'inauguration était uniquement sur invitation mais maintenant c'est ouvert au public et tu pourras y trouver les thés de Patrick que tu as goûtés chez moi, bonne nouvelle, non!

Loulek a dit…

Tout cela donne terriblement envie de se faire une virée thé à Paris!

Vanessa a dit…

Mon message n'est pas passé. Juste pour te dire que je viens enfin de déguster à la maison de Dao Ren mao Feng que j'avais pris chez Terre de Chine ce jour-là. J'ai pris aussi beaucoup de plaisir en pensant à toi qui m'aide à aller de l'avant sur mon chemin de thé.

Francine a dit…

Merci Vanessa, beaux souvenirs en effet.