lundi 23 mai 2011

C'était hier à Namur, que du bonheur !

Au programme de ce jour, l’atelier dégustation consacré aux thés verts japonais, tout est prêt. Comme thé d’accueil, Fanou a préparé un Genmaïcha glacé, les habitués : Lukas, Marie, Sonia.Et une petite nouvelle, Maris-Noëlle, bien entourée : Brigitte, Michèle et Hélène. Après quelques mots sur l’histoire du thé au Japon et des grands noms qui lui sont attachés, le déroulement de l’atelier (basé sur les 5 sens) la dégustation peut commencer.Le premier thé est un Sencha Shimizu. Infusion en théière transparente pour observer le ballet des feuilles.Tandis que Marie-Noëlle note consciencieusement ses constatations, Brigitte jubile : elle a d’habitude du mal avec les thés japonais, mais celui-ci, elle l’aime ! Quant à Michèle, elle réfléchit.Deuxième infusion, plus douce, plus sucrée aussi. Un dernier regard sur les feuilles infusées, certains ont employé leur sens du goût. Un Hojicha à présent.Humer les feuilles a inspiré Marie, Sonia et Michèle. Et la belle infusion ambrée a provoqué des commentaires unanimes : la saveur est celle du... Betterfood, ces fameux biscuits pour panade, que tous adorent… sauf moi, je me suis sentie très seule,mais je maintiens…Nous passons maintenant au Gyokuro. Les bonnes élèves sont tout de suite repérées. Belle couleur de cette "perle de rosée". Ainsi que celle des feuilles infusées, mais il n’a pas vraiment été apprécié, c’est sans doute lié à la saveur tout à fait particulière de ce thé lui aussi particulier, il faut l’apprivoiser. Une fois encore, j’ai été impressionnée par ce que ces feuilles provoquent dans l’auditoire, sèches, infusées, tous parviennent à mettre des mots précis sur ce que cela évoque pour eux. L’exercice pratique de cet atelier est une initiation à la préparation du Matcha, et en montrant modestement les gestes à effectuer, je pense avec bonheur à ma première fois, chez Tamayura, où avec beaucoup d’émotion j’avais admiré les beaux gestes d’Olivier, cela paraissait tellement simple (voir le 17 octobre 2008). Chacun dispose du matériel nécessaire. Avant de commencer, Michèle nous explique qu’elle a elle-même réalisé un chawan. Le public est attentif et concentré.L’exercice commence. Et alors, Brigitte, cela t’inspire quoi ? Je surveille attentivement les poignets.... Au tour de Sonia à déguster son Matcha. Il n’y a pas que les mots pour s’exprimer… Ah le non-verbal! C’est ici que se termine cet atelier qui, une fois encore m’a comblée, je suis émue de voir ce qui se passe à chaque fois. Lukas m’a envoyé ses belles photos (merci Lukas), j’en ai sélectionnées quelques-unes qui traduisent bien cette ambiance si chaleureuse, si vraie, et je me dis que c’est ça la famille du thé. Merci à mes compagnons du thé pour ces moments de vrai partage, de sourires, de bonne humeur. Une fois encore, la Magie du Thé a opéré sur nos sens et nos cœurs… Une dernière chose : Brigitte a déniché un Camellia Sinensis au marché, nous lui souhaitons longue vie. Et n’oublie pas Brigitte, on s’inscrit tous pour la première cueillette et préparation de ce "thé bruxellois"... il y en a bien à Nantes!

4 commentaires:

Lukas a dit…

Et bien, de rien Francine! C'est toujours un plaisir de t'écouter et d'acquérir ton savoir si précieux.
A tres vite!

BrigitteD a dit…

Comme toujours MAGNIFIQUE cette journée , quelle découverte ces thés japonais , je crois que je commence à apprécier , merci pour tout ce que tu nous apportes .Le théier est planté , on croise les doigts pour la récolte !
Ps: encore merci à Michèle pour la carafe pour le thé glacé , je l'ai étrenné et c'est vrai , c'est super facile .A bientôt Brigitte

Hélène a dit…

Merci à toi Francine c'est un réel plaisir que de t'écouter !! et Merci aussi à tout le monde pour cette ambiance si chaleureuse ...

Francine a dit…

Merci à vous 3, avec des compagnons comme vous, c'est un bonheur de partager ma passion!