vendredi 24 juillet 2009

Après l'orage et la grêle, le thé et l'humour... anglais!

Etre réveillée en sursaut à 5h30 par un orage et des grêlons tapant rageusement sur les carreaux a de quoi me mettre d’une humeur détestable, et cela n’a pas raté ! Une des choses les plus appréciables depuis que je suis en vacances perpétuelles, est de me réveiller naturellement, et pas secouée par un mari faisant office de réveille-matin. Même mon thé du petit-déjeuner, un Puttabong, n’a pas réussi à me faire changer d’humeur, c’est dire ! Je me suis alors mise devant mon PC pour m’occuper de mes courriels, je réponds toujours par retour mais cette fois j’avais un certain retard. Et petit à petit, mon humeur a changé. Il faut dire que le soleil est revenu, encore timide mais bien là. Je me suis d’abord occupée des pois-de-senteur de la terrasse dont certaines tiges plus frêles ont souffert de cette agression violente. Puis je me suis réfugiée dans mon cocon pour me préparer un thé qui pourrait dissiper complètement la brume de mon cerveau. Et j’ai pour cela choisi un thé rouge (noir), un Panyong, acheté à Paris chez Bonthés et accessoires (voir le 28 avril). J’aime l’aspect des feuilles sèches, comme de longues aiguilles parsemées d’or. L’infusion, 4 minutes à 95°, d’un brun brillant est très aromatique et colle au palais. Elle est assez fruitée mais je ne retrouve pas cette fois l’arrière-goût chocolaté qui m’avait frappée auparavant. Les feuilles par contre sentent le cacao… Et je vous livre une anecdote qui m’a fait bien rire, je l’ai trouvée sur le blog de Magie du Thé, merci Fanou, si tu en as d’autres, pense à moi !

Lors d’une réunion, une dame s’adresse à Sir Winston Churchill.
Elle lui dit: "Vous êtes vraiment un horrible personnage. Si vous étiez mon époux, je mettrais du poison dans votre thé".
Et il lui répondit: "Ma bien chère Madame, si vous étiez mon épouse, je le boirais".

2 commentaires:

Vanessa a dit…

J'ai adoré écouter l'orage qui vient un peu chaque jour par chez nous... ouvrir les fenêtres et regarder ce changement de couleurs, d'odeurs et de rythme (le vent est brusque et vivifiant)...
cette nuit ce fut le loupiot à 4h du matin... une fatigue de plus mais je pense à toi et tes pois de senteurs avec envie. Je continue mes dégustations infusées à froid: le toupet de légumes et le pu'er sont décidément mes favoris!

Francine a dit…

Moi aussi j'adore l'orage, le vent, la tempête... quand je suis éveillée! Et j'aime aussi Toupet de légumes en thé glacé, je l'ai servi l'autre jour comme boisson accompagnant une salade folle, j'en avais mis également dans la vinaigrette, je te le conseille