samedi 8 octobre 2011

LA tuile !

Cette journée avait pourtant très bien commencé, nous allons fêter l’anniversaire de Sylvie cet après-midi. En pénétrant dans mon salon bleu-thé, je constate avec bonheur que le parfum des feuilles infusées du Kuki Hojicha de la veille s’est répandu dans toute la pièce. Cela me donne envie d’en refaire dans cette théière que j’aime, avant de me replonger dans ce guide. Je vais mettre la dernière main au projet de notre escapade en vérifiant toutes les connections pour aller d’un endroit à l’autre sans perdre de temps. Tout est en ordre maintenant et je suis passée à une tâche beaucoup moins drôle, le ménage. C’est toute guillerette que je m’y attèle…, je devrais dire que je m’y étale ! J’ai dérapé sur le sol savonneux de la salle de bain et, en voulant me rattraper, je me suis coincé méchamment le dos. Mais qu’est-ce qui m’a pris de vouloir faire ce pour quoi je n’ai aucun talent ? Je ne suis plus ou moins bien que debout, heureusement je m’étais avancée hier en cuisine et je n’ai eu qu’à réchauffer les plats. Mais pas question d’aller à la fête cet après-midi, il faut que je sois remise pour mardi ! Mais si je dois renoncer à la fête, je ne renoncerai pas au thé ! J’ai un plan B, mon meuble coréen à la bonne hauteur pour le préparer debout.Mon choix se porte sur le Wu Liang Shan 2010, un des cadeaux de Julien. Voilà ce qu’il m’en a dit : "C’est un thé non encore commercialisé par Akira : elle est légèrement fumée, et il attend qu’elle s’affine (…)". Je sais déjà que je l’apprécierai.J’installe d’abord mes gris-gris porte- bonheur. Et aussi Lu Yu, évidemment.D’abord un rinçage immédiat, mais le parfum qui se dégage est tel que j’ai envie d’y goûter et c’est une belle surprise, une saveur à la fois très douce et légèrement sucrée. Une deuxième infusion se prépare, les feuilles ont viré au vert et la liqueur semble plus foncée. Belle couleur orangée et les feuilles vert pâle prouvent qu’il s’agit d’un Pu Er encore jeune. Les infusions se poursuivent et la liqueur est d’un beau jaune orangé et légèrement astringente. La quatrième infusion est tout à coup beaucoup plus astringente mais ce n’est pas désagréable. Je tente un cinquième passage, mais cette fois l’astringence est trop forte. Feuilles infusées prises sans flash. Les mêmes avec le flash. Je ne savais rien de ce thé si ce n’est qu’il aurait la saveur d’un beau geste d’amitié, merci cher Julien. Je me sens plus détendue, finalement la position debout n’est pas désagréable, quand on tient à la main un bol de thé, et quel thé…

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Francine! Le ménage n'est pas pour toi, c'est tout !! Alors arrête d'aller contre ta nature !!
C'est juste pour te faire sourire. Soigne-toi, repose-toi, j'espère que tu te remettras très vite.
Mes pensées t'accompagnent ...
A tout bientôt.
La cerise-quetsche (oui oui ça existe!!! MDR)

Francine a dit…

@ ma prefered cherry: je te donne mille fois raison et je suivrai dorénavant ton conseil à la lettre! Je commence à avoir moins mal mais il faut que ce soit terminé pour mardi! Belle journée à toi et à dans 12 jours!

David a dit…

Excellent puerh sauvage ce Wu Liang Shan. Je l'ai personnellement adoré.

Remets-toi bien.

Francine a dit…

Merci David, j'ai moi aussi beaucoup apprécié ce jeune thé fougueux! Cela m'a aidée à supporter cette douleur idiote. Et mercredi je découvrirai d'autres merveilles chez Tim en début d'après-midi!

En Kopp Zen Teahouse a dit…

I hope you´re fine after the bathroom incident. Not fun at all with slippery floor. Nice tea drinking you had though,beautiful teapots and figurines.../Celina