vendredi 12 décembre 2008

Ce fut Noël avant l'heure

Ce fut vraiment un repas de fête avant l’heure, c’est donc avec plaisir que je vais vous faire partager ces moments de pur bonheur, par la qualité des mets bien sûr mais aussi par les échanges chaleureux que nous avons eus mon mari et moi avec ce neveu pas comme tout le monde ! Je ne parlerai pas de l’apéritif, c’est toujours le même principe. Par contre, j'ai converti mon neveu avec cette boisson aussi saine que goûteuse! Il est donc reparti avec la boite et son contenu ainsi que 4 autres thés parfumés qu'il préparera à Bordeaux très bientôt; Steph, j'attends le compte rendu de tes premiers pas dans ce domaine.Par contre j’ai innové un peu pour les zakouskis : sur une base "d’omelette", 4 sortes : petits lardons nature, cheddar + kukicha, gruyère + thé vert au gingembre et le dernier: ail et fines herbes au Sencha que j'ai broyé dans un mortier. Le repas a commencé par un velouté au céleri-rave et crème fouettée au Dong Ding (recette page 146 de "Thés, culture, senteurs et saveurs" d’Olivier Scala)... sauf que j'avais oublié de fouetter la crème, je l'ai donc simplement mélangée au potage. Pour l’entrée, une mousse aux asperges, un petit flan de tomates (Cf page 144) et le fameux cake au Matcha (page 28 de "Inventaire", le catalogue de ThéOdor), la sauce est du lait de soja émulsionné au thé Matcha, j’avais choisi comme thé du Genmaïcha mais Xavier et Stéphane ont préféré du vin…. Ils se sont resservis tous les deux, j’ai donc eu une petite crainte pour le plat de résistance, auraient-ils encore faim ? Mais il n’a pas du tout résisté à leurs appétits, ouf ! Il faut dire que cette recette sort vraiment de l’ordinaire : il s’agit du Curry de Saint-Jacques aux petits pois et coco et déjà lors de la cuisson la cuisine embaumait de ces saveurs d’Asie : pâte de curry, kurkuma, basilic thaï, bâton de citronnelle et coco. Je vous la recommande absolument, elle est détaillée dans le livre de Lydia Gautier, "Thés et Mets" page 124. Et avec cela, un Anxi Ti Kwan Yin, accord parfait. Le dessert enfin, une glace au thé de Noël et des fruits secs (dattes, abricots, figues) caramélisés dans une gelée de thé de Noël. Les 2 convives s’en sont donnés à cœur joie et en fin de repas, était-ce l’excellence des mets, la joie des retrouvailles...… ou le vin, ils étaient assez excités. Nous avons terminé très tôt cette mémorable soirée autour d’un feu de bois, je dis très tôt parce que Stéphane nous a quittés à 1h15, pour repartir d’abord à Bordeaux, où il séjournera jusqu’en mars puis il s’envolera, la Guadeloupe puis les USA et ??? En tout cas, vers son destin...

7 commentaires:

Et ta soeur a dit…

Lire ton blog au moment du repas fait plus qu'ouvrir l'appétit, je me sens rassasiée d'avance. C'est un régal pour les yeux mais, connaissant ta cuisine, je suis certaine qu'il n'en reste pas une miette. Pas la peine donc que je m'invite pour "goûter". Pas étonnant que tu arrives à convertir mon fils, tu l'avais déjà fait avec moi et je te bénis chaque jour de cette initiative ô ! combien gustative. Et comme dit la croyance populaire : "Bon chien chasse de race". Merci de nous documenter à profusion de ces délices ensorcelantes. Alléluia !

Francine a dit…

Merci pour ce gentil message, j'apprécie. Mais si, il reste quelques petits pois (= message codé...) et 2 rattes!

Anonyme a dit…

Oh ! Merci, je savais que je pouvais compter sur toi...

Et ta soeur a dit…

C'est pas du tout anonyme. Qu'est-ce qu'il lui prend à celui-là ?

Benead a dit…

Pour nous c'est Noël tout les jours grâce à toi et à ton merveilleux blog mais c'est sur que ça devait être des sacrées retrouvailles après son long voyage (et avant le suivant à ce que je vois).

Anonyme a dit…

et moi qui creve la dalle a Cusco...je me regale du lunch que tu me prepareras a mon retour...biz ma reine

la puce

Francine a dit…

ma Puce, je rêve, toi! et de Cuzco, et affamée... Tu n'as qu'un mot à dire et j'arrive avec un pique-nique maison, tiens bon!!!