lundi 1 décembre 2008

Entre lecture et fabuleuse dégustation

Commencé hier matin, j’achève aujourd’hui la lecture d’un petit livre assez instructif déjà cité: "Les thés bio, plaisir, réconfort et bien-être", de B. Brissaud, publié à Genève par Minerva (2007).
J’avais aussi envie d’employer une de mes théières coups de cœur, dénichée chez Cha Yuan à Lyon il y a près de 2 ans. Je ne l'ai jamais vue nulle part ailleurs depuis.J’ai été séduite par sa forme, qui m’a fait penser à ces gourdes anglaises qu’à l’époque, du moins je l'imagine, les Lords et les vieilles anglaises sortaient subrepticement de leur poche pour en mettre quelques gouttes dans leur café, l’alcool à l’époque étant encore interdit… Les motifs des 2 faces ont achevé de me convaincre qu’elle serait très bien chez moi. J’y ai fait infuser un thé vert extraordinaire dont je n’avais jamais entendu parler il y a encore moins d’un mois, je l’avais découvert le 9 novembre dernier à l’Heure bleue, Olivier venait de le recevoir. Je l’ai immédiatement adopté et bien qu’en ayant acheté 250 g, je n’en avais plus quand en allant chez Terre de Chine ce dimanche matin je me suis souvenue que c’est de là qu’il venait. Je me suis empressée d’en racheter. Que dire de ce thé ? Son nom est Dao Ren Mao Feng, il provient d’une entreprise familiale dans la montagne Dao au Zhejiang, il est traité à la main de la cueillette jusqu’à la transformation et il n’y a aucun mélange de lots. Les feuilles sèches sont très fines, d’un vert assez foncé et forment comme de petites vagues. La première infusion (10g pour ½ l 2’ à 85°) est très pâle et douce comme saveur, plutôt marine légèrement poivrée. Le vert sombre des feuilles sèches a maintenant fait place à une jolie palette de verts mais les feuilles sont encore assez enroulées en jolies torsades.Comme conseillé je l’ai infusé une 2e fois et là, ce sont plus des arômes de fleurs (mais lesquelles?) qui sont ressortis ainsi qu’une amertume très douce; c'est un thé très désaltérant aussi. Les feuilles se sont à présent complètement déroulées et une fois encore j'admire la diversité des verts.Concernant le livre, j’ai particulièrement apprécié les pages 24 à 36 qui, pour chaque catégorie de thé (et 4 plantes), en font une brève description, parlent des nutriments, du lien avec la santé, des saveurs et accords et de la dégustation ainsi que certaines recettes comme le bouillon au tofu et thé vert (p. 42), le rôti de porc saveur coco et Oolong (p. 44), qui seront très bientôt au menu… un peu de patience.

1 commentaire:

Vanessa a dit…

Je note le livre... (et bien sûr le thé)