vendredi 14 novembre 2008

Dégustation d'un Pu Er cru de 2006 après un délicieux dessert

Mon PC m’est revenu "tout neuf", j’ai beaucoup de choses à dire… Et pour commencer j’achève le compte rendu de la dégustation du 9 novembre dernier. Avant la dégustation du Pu Er cru, nous avons eu droit à un petit dessert, Olivier a eu la gentillesse de me passer sa recette, c’est très facile à faire et tout à fait délicieux.Cubes de yaourt et de poire au sirop de matcha: quantités pour 6 personnes

Pour les cubes de yaourt : mélanger 250 ml de yaourt et 250 ml de lait. Presser le jus d'un demi-citron, y dissoudre 4 cuillères à café de sucre fin. Faire tremper 5 feuilles de gélatine dans de l'eau froide pendant 10 min. Les égoutter avec délicatesse. Mettre les feuilles de gélatine avec le jus de citron et ajouter 10 cl d'eau bouillante pour dissoudre la gélatine. Bien mélanger et incorporer le tout lentement au mélange yaourt-lait en battant bien au fouet. Verser dans un plat carré à fond plat, couvrir d'un film alimentaire et mettre au frigo le temps que la gélatine prenne (une heure ou deux ?). Au moment de servir, sortir du frigo et découper des cubes au couteau.Pour le sirop de matcha: mettre 500 gr de sucre fin dans un saladier, et mélanger progressivement au sucre 4 cuillères à café bombées de matcha, en saupoudrant au travers d'un chinois/tamis. Faire bouillir 500 ml d'eau. Dans un poêlon, mettre le sucre et l'eau bouillante et bien dissoudre au fouet sur feu vif. Laisser frémir une minute ou deux (attention, cela peut déborder et le sirop de sucre, ça colle...) puis laisser épaissir à feu doux. Ne pas quitter des yeux, et attendre que le sirop nappe le dos d'une cuillère.Couper les poires en cubes (4 poires). Si elles sont fraîches, les cuire dans le sirop de matcha. Si vous les prenez en conserve, les laisser tremper dans le sirop de matcha une heure avant de servir.Présentation: dans une coupe en verre, mettre les cubes de yaourt et de poire, verser le sirop de matcha par dessus.
Venons-en maintenant à la dégustation du Pu Er cru ou Sheng Cha, présenté en galette de 200g, fabriquée il y a 45 jours, "avant les premières pluies de printemps".
Tout en préparant consciencieusement cette nouvelle découverte, Olivier nous parle de ce thé particulier et de la façon de l’infuser. Contrairement au Pu Er cuit qui provient d’un jeune théier, celui-ci est issu d’un théier traditionnel de 100 ans. En Théière de 30cl, compter 8 g de feuilles dans une eau à 95°, infuser 1 minute. Ici aussi, rincer 2 fois les feuilles pendant 10 à 20 secondes.
L’infusion est beaucoup plus pâle, tirant sur le jaune et certaines feuilles sont encore vertes même si on en voit également de plus brunes. Au niveau du goût, c’est le fumé qui ressort ainsi qu’une astringence prononcée, ce qui m’a personnellement dérangée mais c’est une affaire de goût personnel, comme j’apprécie moins les Darjeeling first flush pour la même raison. C’est à regret que nous en sommes restés là, ravis de ces nouvelles expériences gustatives. Merci Olivier, on en redemande !

1 commentaire:

Vanessa a dit…

Un superbe dessert que je ferais avec de l'agar-agar au lieu de la gélatine... et cette explication des théiers pour les pu'er... tu es une vraie mine d'or de partage.