lundi 10 novembre 2008

A propos de séparation

Je voulais vous signaler que je devais m’en séparer pour un "certain temps", comme je l’ai écrit à mes neveux voyageurs… mais quand j’ai lu leur réponse, j’ai décidé de les publier, c’est beau et cela fait du bien… Voici ce qui a provoqué leurs compatissantes réponses:

Salut mes Chéris,

Par la présente, j'ai l'immense tristesse de vous annoncer qu'à partir de demain à 17 heures (local time), je devrai me séparer de cet engin pour "un certain temps", je ne pourrai donc plus entrer en communication avec vous, vais-je y survivre???????????,
Biz, biz, pok, pok,


Ma filleule fut la première à répondre et à poser la question qui me tue…: Courage marraine...on pense a toi, en tout cas moi ;-) ca veut dire quoi un certain temps?????????????????

Suivie très rapidement par celle de Stéphane: Salut Marraine,

Compte tenu du plaisir sans cesse renouvelé procuré par ledit engin, et ses semblables d'ailleurs, je comprends très bien ta douleur et j'y compatis solidairement et sincèrement. Si par mésaventure, la chose ne devait pas revenir dans un délai raisonnable, 24H, ou sans fournir tout son pouvoir créateur de plaisir, il reste à implorer Saint Nicolas, en phase de réveil je suppose, pour combler ce manque ... et si son âge canonique le rend sourd à tes supplications, il reste la barbe blanche suivante. Le cas échéant, Véro et moi pourrions nous rapatrier dans tes contrées pour te conter de vive voix nos aventures passionnantes de voyageur heureux ...Bon courage et puisse quelques bonnes tasses de thé accompagner savoureusement ta pénible attente. Là je suis sûr du fait. Bisous, S.

N'est-ce pas touchant cela? L'absence ne m'empêchera pas de continuer à préparer de nouveaux billets, à très bientôt donc!

1 commentaire:

Vanessa a dit…

Courage Francine, et puis oui Saint Nicolas ne va pas tarder à passer... mais j'espère que des clones de celui-là prendront le relais plus rapidement.