samedi 29 novembre 2008

Thé du Vietnam, à table...

Avant de dévorer La table du Thé, je veux déguster ce thé vert vietnamien bio, je l’ai découvert à La Route du Thé vendredi passé. J’ai donc comme chaque fois préparé mon matériel sous l’œil amusé de Lu Yu : 3g de thé, 20cl d’eau à 80° pendant 2 minutes. Ce que j’ai ressenti à la première infusion ressemble à s’y méprendre à ce que j’avais éprouvé lors de la dégustation du Pu Er cru 2008 chez Terre de Chine, cette astringence était telle qu’il m’était impossible de discerner quoi que ce soit d’autre. La couleur de l’infusion est orangée La seconde infusion est pareille tant au niveau du "goût" que de la couleur. Quand, enfin, la 3e fait apparaître un goût légèrement fumé, et me fait penser un peu au merveilleux Pu Er vert du Laos, de chez ThéOdor mais en plus brut, plus sauvage. Ce thé ne ressemble en rien à l’autre thé vietnamien qui m’avait été offert il y a quelque temps. Les feuilles sèches sont gris vert et semblent irrégulières, on aperçoit aussi quelques tiges. Les feuilles infusées sont vertes, tirant vers le brun. Je ne peux pas dire que ce premier essai m’ait particulièrement attirée mais je reste prudente, il m'en faut parfois plusieurs avant de me forger une opinion définitive (et/ou habituer mon palais). Je me console en attaquant la lecture du livre conseillé par Kriss : BRISSAUD B., La table du thé, Genève, Minerva, 2007 (les autres suivront…). J’ai tout de suite été séduite l’introduction et par la façon dont l’auteure présente le thé et envisage le rapport entre thé et mets : "Partout où existe le thé, il est synonyme de confort, de communion, de détente. Il stimule l’esprit, calme les nerfs, alimente la conversation et aide à la concentration : il éveille et apaise à la fois. Le thé aiguise les sensations gustatives, il met en valeur la finesse d’un plat. Il permet de découvrir une fantastique diversité aromatique : la pureté légère des thés blancs ; les notes d’algue, d’herbe et de céréales des thés verts ; les saveurs capiteuses des thés rouges, où l’on retrouve les agrumes, la rose, le muscat et la fumée de pin ; enfin l’humus des thés noirs et des pu-erhs, entre animal, minéral et végétal. (…). Un repas autour du thé est une fête des sens." Page 7.
Et page 9, un scoop : "Depuis deux ans, le thé est la première boisson mondiale, l’eau pure se retrouvant en deuxième position (…)". Elle fait ensuite le tour des pays du thé, en propose des recettes typiques en y associant le thé le plus approprié. Pour chaque recette sont également spécifiés le niveau de difficulté (de 1 à 3 étoiles), les temps de préparation et de cuisson et les ustensiles spéciaux. Quatre-vingts recettes, l'embarras du choix! J’en ai retenu quelques-unes dont j’espère parler bientôt, encore quelques émotions gustatives en perspective….

4 commentaires:

Vanessa a dit…

En passant, très, très vite... l'auteure de "La table de thé" a un blog... si tu veux y aller... je reviendrais dès que possible...
http://ptipois.canalblog.com/

Francine a dit…

Mille mercis, j'y cours!

Vanessa a dit…

Et... quel est le nom de ce thé?

Francine a dit…

Simplement Thé vert bio... Je n'en sais pas plus mais ils ont promis de se renseigner et de m'envoyer les détails... mais ce n'est pas loin de chez toi, ils t'en diront peut-être plus. Tu me tiens au courant?