dimanche 18 avril 2021

Du chaos à l'extase

 Ce samedi, le printemps semble être revenu, 

une belle lumière dans un ciel bleu un peu pâle et blanc 
mais même si le mercure dépasse les 10°, il fait encore trop frisquet à cause d’un petit vent piquant. Et donc, comme annoncé je reviens aussi, ce n’est pas encore le paradis, ce n’est plus l’enfer pour moi du moins… Les quelques journées estivales du mois de mars avaient boosté mon énergie mais elle était retombée en flèche comme un soufflé qui a eu un coup de froid subit. Et chose plus bizarre, incongrue même, les thés me semblaient fades, plats alors que je les prépare toujours de la même manière en pesant les feuilles alors que depuis le temps je pouvais les infuser à vue, mais j’aime ce rituel. Ajouté à cela, des envies de café ! 
Alors, j’ai viré ma cuti comme on dit, mon petit-déjeuner est dorénavant arrosé de ce breuvage qui fut ma première passion, et ô surprise mon estomac a supporté ! 
Chez Séquoia, j’ai discuté avec un de leurs collaborateurs passionné de café, il m’a conseillé celui d’Éthiopie, berceau du café, je suis curieuse. Si la lumière est timidement revenue, il fait toujours moins de 10° dans la journée 
mais j’ai trouvé la chaleur dans ma boite aux lettres, avant même d’ouvrir l’enveloppe je savais qu’elle contenait du bonheur !
MERCI chère Cathy, je dégusterai ces petits sachets ce week-end… 
D’autre part, la collaboration au jardin partagé se met en place, 
il n’y a pas encore grand-chose à faire dehors vu les températures 
mais à l’intérieur de la serre, les semis vont bon train ainsi que le repiquage. 
Et je ne dois pas aller très loin pour trouver du terreau, et les graines sont à l’intérieur  du magasin! Une journée bien remplie : courses, cuisine d’abord. Puis nous avons assisté aux funérailles du Prince Philippe qui a traversé un siècle, il s’est éteint à 2 mois de son centenaire… C’était sobre, réglé comme du papier à musique. 
Fin d’après-midi sous le soleil qui a repris ses droits. 
Je sirote ce "thé hollandais" assez spécial, plus une tisane d’ailleurs même si ce sachet contient du thé vert du cru. Son nom ? Van Gogh, ce qui se conçoit, ce mélange a été créé à Zuldert… 
Enfin à nouveau un dimanche comme je les aime,
un ciel bleu inondé d’un soleil revenu. Après un grand bol d’air sur ma terrasse qui sera très occupée aujourd’hui, direction mon salon blanc-thé, 
dans le bol, un
Hojicha infusée dans cette jolie théière japonaise en porcelaine très fine. Je retrouve mes essentiels, cette légère excitation avant de savourer ce breuvage si goutteux et odorant. Contrairement au café, boisson verticale, les feuilles se font désirer, ce qui n’en est que plus appréciable, cela me donne le temps de voyager dans leur pays d’origine. Il faudrait que je me mette à la pâtisserie japonaise, j’en connais une qui pourra me coacher… J’ai pas mal cuisiné hier, cette journée sera donc consacrée au farniente, et sur la terrasse. 
A midi, un
Matcha latte bien corsé siroté sur ma terrasse, le soleil recharge mes batteries me permettant de faire le plein d’énergie.
Un bonheur ne vient jamais seul, 
mon adorable petite-fille à l’œuvre,
des gestes toujours aussi précis 
et un merveilleux résultat, le yin et le yang dans le chawan, le nirvana dans mon cœur. Pendant que père et fille papotent, direction LE jardin, Sarah vide mon seau dans le compost puis direction la serre et l’arrosage. Elle en redemande et moi aussi, mais ô surprise pas de carte mémoire pour immortaliser ces instants précieux, on reviendra ! MERCI chérie pour ces instants magiques en ta compagnie, et à très vite  pour d’autres moments d’éternité!

8 commentaires:

Cathy a dit…

Bonjour chère Francine

Ma semaine ne peut commencer que mieux en lisant ton billet :)
Oh le jardin est chez toi ( en bas ?) génial :) une très bonne initiative...
Je suis ton cobaye pour déguster et 'juger' les patisserie MDR :))) mais je suis sûr quelles seront excellentes !! Tu t'y connais beaucoup mieux que moi en cuisine !
Aujourd'hui le soleil est là , merci pour notre moral , énergie ect , je vais me faire un thé Vietnamien ( je commence avec eux, j'élargie mais horizon :)))
Bise

Francine a dit…

@ Cathy: quel gentil commentaire! Le jardin jouxte mon magasin préféré, SEQUOIA à +/- 1km de chez moi, un vrai bonheur et je peux ENFIN recycler les Feuilles de thé, le marc de café et les épluchures de toutes sortes.
Ok pour la cuisine salée mais assez nulle pour tout ce qui est sucré, je ne parviens pas à suivre une recette à la lettre, pour les plats salés, c'est TB, pour le sucré par contre, c'est le ratage assuré MAIS quand tu publieras ton livre de recettes sucrées, je te promets de les suivre à la lettre!
Eh oui mais pas pour longtemps d'après mon mari... grrr!
Je n'ai bu qu'une fois un thé vietnamien (vert), il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, surtout par rapport aux thé japonais!
Belle journée à toi, bizoetje

Béatrice a dit…

Je rêve de faire un matcha comme ça !!!

Anonyme a dit…

Quel accord théière-courtepointe! K

Francine a dit…

@ Béatrice: avec un peu d’entraînement, de l'huile de poignet et une poudre de qualité, tu peux y arriver... Bonne chance!

Francine a dit…

@ Kris: Waouh, pour moi courte-pointe est synonyme de couvre-lit et au Canada? Il faudrait vraiment que je me procure un dictionnaire... La théière repose sur un set de table réalisé par ma soeur. Bonne fin de journée

Anonyme a dit…

Ha ha ha! j'ai consulté le (grand) dictionnaire (terminologique) avant de choisir courtepointe plutôt que quilt, car "matelassé et piqué" est ce set de table, oui? Quel que soit son nom, il est admirablement assorti à ta théière japonaise. Beau travail! K

Francine a dit…

@ Kris: Merci pour la précision, tu as l'oeil, ce set est bien piqué et matelassé. Autre question, courte-pointe ou courtepointe?... Non, j'exagère, ça m'est égal! Belle journée